Contenu - Financement

Une valeur ajoutée pour les familles paysannes

En tant qu’organisation faîtière, nous nous engageons au quotidien en faveur des familles paysannes et défendons les intérêts de l’agriculture dans son ensemble. De notre travail dans les domaines de la politique, du marché, de l’image et des prestations découlent une valeur ajoutée dont bénéficient tous les secteurs de production, les agricultrices, les agriculteurs et leurs familles.

  • Défense des intérêts face aux autorités et aux milieux politiques

    Nous nous engageons :

    • en faveur de la mise en place de conditions cadres sur le plan politique ;
    • contre une ouverture excessive des frontières pour les denrées alimentaires ;
    • en faveur d'une agriculture diversifiée sur tous les plans ;
    • contre les désavantages concurrentiels, aussi bien de manière générale que dans certains secteurs ;
    • en faveur d'une rétribution adéquate des prestations fournies à la communauté ; et
    • en raison de notre volonté de préserver l'importance de l’agriculture suisse dans l'économie.
  • Défense des intérêts face aux acteurs du marché

    Nous faisons en sorte :

    • que vos produits soient vendus au juste prix ;
    • de mettre en place un marché équilibré, sur lequel se rejoignent l’offre et la demande ;
    • de collaborer avec les organisations sectorielles et partenaires pour trouver des solutions efficaces aux problèmes sur le marché ;
    • de vous épargnez des contraintes supplémentaires qui pèsent sur votre travail ou qui le renchérissent ;
    • d'atteindre notre objectif de vous offrir les meilleures conditions de vente possible ; et
    • d'encourager la vente de produits agricoles en prenant des mesures de promotion de vente et en menant des campagnes de publicité.
  • Image et relations publiques

    Nous promouvons :

  • Conseils professionnels dispensés par des spécialistes

    Nous proposons :

    • des conseils d’ordre juridique et financier prodigués par Agriexpert, ainsi qu’un soutien dans tous les dossiers et toutes les questions concernant le domaine agricole ;
    • un soutien dans vos projets de construction assuré par les bureaux d’architecture de l’OCA ;
    • la gestion du système de formation agricole dans son ensemble et de sa vaste palette de formations initiales et continues par Agriprof ;
    • des offres d'assurances accessibles et complètes, ainsi que des conseils pour votre famille et votre exploitation, chez USP Assurances ;
    • une caisse-maladie avantageuse et spécialement conçue pour la population agricole auprès de la caisse-maladie Agrisano ;
    • le placement de main-d’œuvre et de stagiaires, de même que des séjours à l’étranger pour la relève agricole, par l’entremise d’Agrimpuls ; et
    • des informations de fond essentielles sur les questions concernant le marché et le travail politique au moyen de nos statistiques.

Combien coûtent ces prestations ?

La défense des intérêts professionnels est assurée par un financement solide. Pour accomplir sa mission, l’Union suisse des paysans (USP) s’autofinance à hauteur de deux tiers par ses services. Le tiers restant, soit 5,8 millions de francs, provient des contributions versées par les familles paysannes. Cette somme se compose à 60 % des contributions à la surface et à 40 % des contributions liées aux produits. Ces proportions ont fait leurs preuves, car elles prennent en compte à parts égales la surface exploitée et la valeur ajoutée que génèrent les différentes branches de production. Chaque année, l’Assemblée des délégués vote le montant des contributions à la surface. Elle fixe le montant des contributions liées aux produits tous les quatre ans, celui-ci devant être adapté à la part de la production finale.

Une exploitation moyenne verse entre 100 et 150 francs par année pour la défense de ses intérêts et le travail de l’USP.

Les contributions versées à l’USP sont bien investies !

  • Depuis 2012, l’USP parvient chaque année à empêcher des coupes de plus de 100 millions de francs dans le budget de la Confédération, notamment au niveau des paiements directs, évitant ainsi à chaque exploitation des coupes de plusieurs milliers de francs.
  • L’engagement pour préserver l’efficacité de la protection douanière contribue à maintenir les prix à la production dans la moyenne suisse, et ce dans différents domaines, en particulier dans le bétail de boucherie et les cultures spéciales.
  • Des relations médias, des relations publiques et un marketing de grande ampleur permettent à l’USP de faire connaître les revendications du monde agricole au grand public.


L’USP défend les intérêts des familles paysannes au moyen d’une multitude d‘autres activités et une large gamme de prestations.