Contenu principal

AQ-Viande Suisse : un programme à succès fête ses 25 ans !

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 15 février 2021

Aujourd’hui, entre 60 et 80 % de la viande produite en Suisse est certifiée selon le programme « AQ-Viande Suisse ». Celui-ci fête son 25e anniversaire cette année. Les directives de production ont sans cesse évolué pour rester en phase avec les nouveaux besoins des consommateurs.

Tout a commencé en 1996, sous la forme d’un petit projet pilote d’assurance-qualité dans la production de viande. Diverses organisations de l’économie animale avaient alors convenu qu’une gestion de la qualité était nécessaire pour garantir la qualité de la production de viande. L’objectif de la certification était de garantir le respect de la législation sur la protection des animaux et des exigences écologiques, de même qu’une production conforme aux bonnes pratiques agricoles.

Le succès du projet pilote a abouti au lancement au niveau suisse du programme « Assurance-qualité Viande Suisse » (AQ-Viande Suisse) en 1998. Très vite, de nombreuses exploitations ont adhéré au programme. De plus en plus d’acheteurs ont alors décidé d’adopter AQ-Viande Suisse comme norme minimale. Aujourd’hui, AQ-Viande Suisse représente le programme de base pour une production prospère de viande. La plupart des acheteurs n’acceptent désormais que des animaux qui répondent au moins aux normes d’AQ-Viande Suisse. Depuis 2006, AQ-Viande Suisse est en outre certifiée pour Suisse Garantie. De ce fait, les quelque 12 500 membres produisent non seulement selon les exigences d’AQ-Viande Suisse, mais ils peuvent aussi utiliser le label « Suisse Garantie » pour leurs produits.

Les preneurs de licence IP-Suisse, BioSuisse, Vache mère Suisse et Profera (Lidl Terra Natura) ont intégré les directives d’AQ-Viande Suisse dans leurs exigences de base. AQ-Viande Suisse atteint ainsi une couverture de marché de 60 à 80 % pour la viande produite en Suisse. Le programme s’est sans cesse développé au cours de ses 25 ans d’existence. Les nouvelles exigences du secteur et de la société finissent souvent par entrer dans les directives. À l’heure actuelle, un grand intérêt est porté aux moyens de nourrir les animaux de manière responsable. Par conséquent, les éleveurs n’utilisent que du soja issu d’une production durable et ont banni l’huile de palme. À partir du 1er avril 2021, toutes les exploitations d’élevage porcin auront en outre l’obligation de participer à un programme de santé des porcs Plus pour réduire l’usage d’antibiotiques. Même 25 ans plus tard, les producteurs d’AQ-Viande Suisse n’ont pas l’intention de se satisfaire des normes minimales de la législation sur la protection des animaux. Au contraire, ils continuent d’œuvrer pour une production de viande respectueuse des animaux, écologique et tournée vers l’avenir !

Renseignements

Janina Marti

Janina Marti

Union Suisse des Paysans
Responsable de la Division Agriquali

Téléphone 056 462 52 18
EMail janina.marti@agriquali.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
La nouvelle formation initiale prend forme

20.06.23 | La consultation interne auprès des organisations membres de l'OrTra AgriAliForm confirme le principe des nouveaux modèles de formation pour les agriculteurs/trices CFC et les viniculteurs/trices CFC. Différentes propositions d'amélioration de certains éléments ont été formulées et vont maintenant être discutées.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 24-2023

20.06.23 | La plateforme de vente directe a-la-ferme.ch est désormais aussi disponible au Liechtenstein! Les fermes peuvent s’inscrire sur www.bauernportail.li (uniquement en allemand).

Lire la suite
Points de vue
Du champ à l’assiette

16.06.23 | En faisant retentir la cloche, la présidente du Conseil des États Brigitte Häberli-Koller met fin non seulement à la session d’été de cette année, mais aussi de manière officielle aux débats parlementaires sur la PA22+. Celle-ci entrera désormais en vigueur sous une forme réduite au 1er janvier 2025. Elle comprend notamment l’obligation de la couverture sociale, une contribution lors de la souscription d’une assurance récolte ainsi que des mesures dans le domaine de la promotion de la recherche et de l’innovation. Il s’agit d’un paquet allégé, et c’est très bien comme ça.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 05-23 : Gros plan sur les exportations de fromage suisse vers l’UE

13.06.23 | Ces 20 dernières années, les exportations de fromage suisse vers l’UE ont connu une évolution marquée. Le volume a augmenté tant en valeur qu’en poids, les parts des différentes catégories de fromage se sont déplacées et les quantités par destination ont changé. Dans cet article, il est fait usage de modèles de régression pour examiner les influences de variables sélectionnées pour en consolider certaines de manière statistique. Par exemple, les modèles de calcul soulignent l’importance de la destination « Allemagne », et renforcent la réputation et le succès de l’exportation des fromages à pâte dure, talonnés par les fromages à pâte mi-dure, qui ont bien progressé au fil des ans. Le cours de l’euro influence lui aussi les exportations de fromage suisse, et ce de manière significative et toujours plus importante. À l’inverse, le PIB par habitant des différents pays de l’UE n’exerce aucune influence notable sur ces exportations.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - mai 2023

13.06.23 | Le mois de mai a été pluvieux et, à l’exception du dernier tiers, plutôt frais. En moyenne, les températures ont dépassé de 0,2 degré la norme des années 1991-2020. Il a fallu attendre le 21 mai pour qu’un temps estival prenne ses quartiers, apportant avec lui des orages. Le printemps a été riche en précipitations surtout dans le nord-ouest de la Suisse et dans les Alpes, entraînant une condition des sols difficile. À de nombreux endroits, cette humidité a reporté au dernier tiers du mois de mai le lancement de la fenaison. En revanche, il n’y a presque pas eu de gel au sol cette année.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - juin 2023

13.06.23 | Au nord des Alpes, le mois de juin 2023 a été le plus ensoleillé depuis le début des mesures. Dans de nombreux endroits, il n'y a pas eu de précipitations du tout pendant la première moitié du mois. En conséquence, le temps était très sec dans le nord de la Suisse. La bise fréquente a renforcé l'effet du temps sec. Alors qu’au sud des Alpes, les orages étaient réguliers, au nord, ils ne se sont produits qu'à partir du 19 juin. Une nouvelle période anticyclonique a mis fin à la période orageuse le 24 juin. Le total mensuel des précipitations a été inférieur à la moyenne dans toute la Suisse, le nord ayant été encore bien plus sec que le Valais et le Tessin. Sur une grande partie du territoire, il est tombé moins de 50 % de la norme. Selon Suisse Grêle, il y a eu comparativement peu d'orages de grêle jusqu'à fin mai (tableau 1.4).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 23-2023

12.06.23 | À la demande de l’USP entre autres, l’Union Mondiale des Agriculteurs a décidé de réviser son document d’orientation sur la sécurité alimentaire. Les enseignements tirés de la pandémie de coronavirus et de la guerre en Ukraine doivent être pris en compte.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 22-2023

05.06.23 | L'USP a présenté à l’OFAG ses inquiétudes sur le train d'ordonnances 2023: les paiements directs, les objectifs des trajectoires de réduction et les ajustements quant aux 3,5% de SPB sur les terres arables ont été discutés.

Lire la suite