Contenu principal

Bétail meilleur marché pour les bouchers

En 2018, le bétail bovin est devenu meilleur marché qu’en 2017 pour les bouchers. En cumulé, la production de viande de gros bétail bovin a augmenté de 7,4 % vers la fin de cette année. Sous l’effet de la hausse de la production de viande bovine, encore attisée par la pénurie de fourrages durant l'année de sécheresse 2018, les prix à la production ont baissé. Les taureaux de classe T3 livrés à l’abattoir valaient en moyenne 8 fr. 57 en 2018, soit 65 centimes de moins qu’en 2017. Les génisses de classe T3 rapportaient en moyenne 8 fr. 51, soit 70 centimes de moins qu’en 2017. En permanence, des agriculteurs abandonnent la production laitière pour se tourner vers la production de viande bovine. La plupart se sont lancés dans l’engraissement de bétail bovin. Les vaches de boucherie de classe T3 valaient en moyenne 7 fr. 90 en 2018, soit 31 centimes de moins qu’en 2017. Les vaches peu charnues de classe A3 valaient en moyenne 7 fr. 03, soit 32 centimes de moins qu’en 2017 dans cette catégorie. Dans le cas des veaux d’étal, la production est restée stable, car la baisse de 0,1 % se situe dans la zone d’imprécision statistique. Pour les veaux d’étal de classe T3, les engraisseurs de veaux ont obtenu 14 fr. 40 en moyenne, soit 5 centimes de moins qu’en 2017. La production de viande de mouton et d’agneau a progressé de 12 % cette année par rapport à 2017. Sur l'année, les prix des agneaux T3 se sont élevés à 11 fr. 61 en moyenne, soit 57 centimes de moins qu’en 2017.

Hans Rüssli

Union Suisse des Paysans

Sur le même sujet

Commentaire de marché Bonne année pour le veau et l’agneau

14.09.18 | Les engraisseurs de veaux ont connu une meilleure année que 2016. Les prix des veaux ont ainsi chuté de manière saisonnière à seulement 13 fr. 20 par kg de poids mort, au lieu de tomber au-dessous de 12 fr. 00 à l’instar de l'année précédente

Lire la suite
Communiqués de presse
Lait : la branche a échoué !

23.08.18 | En décidant, hier, de ne pas toucher au prix indicatif du lait, l’Interprofession du lait a prouvé qu’elle n’a ni la capacité, ni la volonté de prendre des décisions internes à la branche. Or, celles-ci auraient été urgentes et indispensables.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’étude sur les facteurs de réussite pour la filière laitière est en ligne

14.03.18 | En collaboration avec la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires, la Commission des jeunes agriculteurs de l’Union Suisse des Paysans a étudié les facteurs de réussite de projets réalisés sur le marché du lait. Les résultats révèlent que des relations transparentes entre les producteurs et les transformateurs, de même que des cadres motivés, sont la condition sine qua non pour une valeur ajoutée respectable et des prix équitables dans ce secteur. Cette étude, soutenue par l'Union Suisse des Paysans et les Producteurs Suisses de Lait, est disponible en ligne.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le groupe de travail Lait poursuit ses activités

05.02.18 | Le lait, et plus précisément le prix du lait de centrale, reste une source d’inquiétude. Tel est le constat établi par le Comité de l’Union suisse des paysans, qui, dans la foulée, a également dressé le bilan des résultats obtenus par le groupe de travail Lait, réactivé l’année passée.

Lire la suite
Commentaire de marché Bilan positif pour 2017

20.10.17 | Les engraisseurs de veaux ont connu une meilleure année que 2016. Les prix des veaux ont ainsi chuté de manière saisonnière à seulement 13 fr. 20 par kg de poids mort, au lieu de tomber au-dessous de 12 fr. 00 à l’instar de l'année précédente

Lire la suite
Commentaire de marché Bilan positif pour 2017 (Kopie 1)

20.10.17 | Les engraisseurs de veaux ont connu une meilleure année que 2016. Les prix des veaux ont ainsi chuté de manière saisonnière à seulement 13 fr. 20 par kg de poids mort, au lieu de tomber au-dessous de 12 fr. 00 à l’instar de l'année précédente

Lire la suite
Commentaire de marché Les vaches deviennent de plus en plus rares

15.09.17 | L’été prochain, le prix des vaches va à nouveau monter à 8,50 fr./kg de PM pour la qualité T3. C’est ce que prédit Hubert Jungo, gérant de la Coopérative fribourgeoise pour l’écoulement du bétail, si les conditions qui prévalent actuellement, en mars, se maintiennent.

Lire la suite
Commentaire de marché Livrez vos agneaux à temps !

18.08.17 | Le prix courant des agneaux de boucherie s’élève à 13 fr. 00 le kilo poids mort (PM) depuis début juin. Les agneaux de pâturage pour 5 fr. 50 le kg/vif et les moutons pour 5 fr. 90 le kg PM restent prisés, leurs prix se sont stabilisés à ce bon niveau depuis un certain temps.

Lire la suite