Contenu - Conjoncture

Marchés et Prix

Vente directe

Prix indicatifs :

Légumes

Fruits

Fait maison

Viande et poisson

Commentaire du marché

Roman Winiger

Les prix ne sont pas conformes au marché

Commentaire du marché du 09 novembre 2018 dans le journal Agri

 

Cela fait huit semaines que le marché des porcs de boucherie se montre équilibré dans l’ensemble, avec des prix au bas niveau de 3 fr. 70 le kg PM depuis le 2 novembre. Le marché AQ est totalement dégagé, le marché des porcs IP-Suisse présente l’équilibre souhaité, et les choses se passent comme prévu dans le secteur CNf. La filière porcine a rempli son devoir en réduisant le nombre de porcs de boucherie sur le marché par rapport à 2017. Nous observons en ce moment une diminution de 8 % des porcs « classifiés par Proviande » entre les semaines 37 et 42, à un niveau de prix pourtant identique à celui de 2017. En 2018, la production annuelle cumulée jusqu’à la semaine 42 affiche une baisse d'au moins 2,5 % par rapport à 2017. Dans pareille situation, il convient de se demander si les prix sur le marché sont équitables. Comme l’année dernière, les porcs de boucherie ne rapportent que 3 fr. 75 en moyenne. Pour une production durable de viande de porc suisse, les producteurs ont besoin de prix rémunérateurs et conformes au marché s’ils veulent subsister dans le contexte de coûts élevés en Suisse. La meilleure viande de porc au monde, répondant aux normes de production les plus élevées, mérite cette reconnaissance. Les ventes de Noël approchent : c’est l’occasion d’inviter nos partenaires commerciaux à mettre fin à cette situation injuste sur le marché.

 

Roman Winiger
Représentant des engraisseurs à la commission Marché, Suisseporcs