Contenu principal

Des initiatives aux marchés

Point de vue de l’Union suisse des paysans du 25 juin 2021

Pendant des mois, les initiatives phytos extrêmes ont placé l’agriculture au centre des discussions. Le non très clair aux initiatives le 13 juin dernier a enfin permis de confirmer que l’agriculture emprunte le bon chemin vers la durabilité et le poursuivra. Je tiens à remercier vivement toutes celles et ceux qui se sont engagés inlassablement et avec ardeur pour ce deux fois non. Les efforts ont payé !

Durant la campagne de votation, un débat intense s’est engagé sur la manière dont les aliments devraient être produits. Ce débat a encore renforcé la sensibilité concernant la nourriture. C’est au fond une bonne chose. Les produits de la région, l’origine suisse, le bien-être animal et la production alimentaire durable ont encore gagné en importance au sein de la population. Il s’agit maintenant de tirer parti de cette sensibilité accrue, déjà stimulée durant la crise du coronavirus.

Une conséquence positive de cette évolution est que deux labels importants pour l’agriculture suisse, IP-Suisse et Bio Suisse, gagnent du terrain dans les étals de Coop et Migros. C’est réjouissant et de bon augure que la demande de produits sous label continue ainsi d’augmenter, pour autant que la valeur ajoutée soit conservée et même encore améliorée. Si les consommateurs sont conséquents dans leurs actes d’achat, cette tendance devrait se poursuivre.

L’agriculture a toujours montré qu’elle était prête à faire de plus grands efforts, que ce soit dans le domaine du bien-être animal ou de l’écologie. Pour cela, il faut que les producteurs obtiennent des prix rémunérateurs en relation avec les engagements fournis Davantage de bien-être animal et davantage d’écologie, ce n’est pas gratuit.

Le principe des prix rémunérateurs ne s’applique cependant pas qu’aux produits sous label. Il vaut aussi pour l’entrée de gamme qui sert d’ailleurs souvent de référence aux primes des labels. Avec la mise en œuvre de la législation sur les pesticides décidée par le Parlement, l’agriculture fera face à des exigences supplémentaires au niveau de la production dans les années à venir, avec d’inévitables surcoûts. L’USP s’engagera pour que ces coûts soient compensés par des prix à la production équitables. J’appelle d’ailleurs toutes les filières à entamer dès à présent des discussions quant à la compensation des coûts supplémentaires. Pour investir dans l’avenir, l’agriculture a besoin de marge de manœuvre et de soutien, au travers de la valeur ajoutée.

Auteur

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - juin 2021

12.07.21 | Les journées caniculaires enregistrées notamment vers le milieu de juin 2021 ont en fait le quatrième mois de juin le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Le tonnerre a grondé surtout dans le premier et le dernier tiers du mois. De violents orages accompagnés de fortes pluies, de grêle et de vents tempétueux ont balayé la Suisse à partir du 18 juin. À certains endroits, de grandes quantités de pluie se sont abattues en un court laps de temps, entraînant des inondations dans plusieurs régions du versant nord des Alpes. La grêle avait déjà causé de nombreux dégâts en mai (tableau 1.5). Agristat ne dispose pas encore de données exactes pour le mois de juin. Cependant, le nombre de jours de grêle s’est montré très élevé. Une averse de grêle d’une ampleur exceptionnelle est survenue en particulier le 28 juin, avec des grêlons atteignant jusqu’à 7 cm de diamètre. De nombreux dommages sont donc à supposer. Après un mois de mai froid et humide, les paysans ont récolté beaucoup de foin en juin. La fenaison a donc commencé assez tard cette année, plus exactement avec six jours de retard par rapport à la date moyenne de la période de référence 1981-2010.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 27 (5. – 9.7.2021)

12.07.21 | Quand on parle de sécurité alimentaire ou de maintien des parts de marchés au niveau de la production indigène, on n’est parfois pas pris au sérieux. Et pourtant : la FAO s’attend, pour 2021, à une hausse de la facture des importations alimentaires mondiales de 12 % par rapport à celles de 2020. Les réserves actuelles mondiales en denrées alimentaires suffisent à peine pour nourrir la population pendant 10 semaines. Plus que jamais, il est important de maintenir une agriculture durable mais aussi productive.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Tierarzneimittelverordnung und der Verordnung über das Informationssystem Antibiotika in der Veterinärmedizin

09.07.21 | Keine 4 Wochen nach dem Start dieser Vernehmlassung ist die Tierarzneimittelverordnung in die Vernehmlassung zur «vorgezogenen Verordnungsrevision im Tierarzneimittelrecht» einbezogen. Bei der Durchsicht dieser zweiten Vernehmlassung, stellt der Schweizer Bauernverband (SBV) fest, dass diese 2. Revision wohl eine zeitliche Dringlichkeit aufweist, diese aber aufgrund der Tatsache, dass die Erlasse der EU, welche diese Revision nötig machen schon seit dem 11. Dezember 2018 vorliegen. Das Warten auf allfällige Durchführungserlasse der EU, die noch immer nicht vorliegen, hat keine Klarheit gebracht. Wir bitten Sie künftig die Beübung der interessierten Krise mit parallel laufenden Vernehmlassungen zu gleichen Erlassen durch eine rechtzeitige amtsinterne Koordination zu vermeiden.

Lire la suite
Points de vue
L’USP demande une mise en œuvre adaptée à la pratique

05.07.21 | Les jeux sont faits : l’utilisation des pendillards sera obligatoire à partir de 2022. Le Conseil fédéral a intégré cette obligation dans l’ordonnance sur la protection de l’air. À l’inverse du Conseil des États, la majorité du Conseil national a ignoré des arguments de taille, manquant ainsi l’occasion d’empêcher l’application d’une telle obligation. L’Union suisse des paysans (USP) regrette cette décision : elle a fait tout son possible pour maintenir le système d’incitation volontaire, qui avait fait ses preuves.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°26 (28.06. – 04.07.2021)

05.07.21 | Le groupe de travail « aménagement du territoire » interne à l’USP s’est penché sur le contre-projet indirect à l’initiative sur le paysage. Celui-ci est actuellement en consultation publique. Le groupe de travail a invité le Conseiller des Etats et membre de la CEATE Jakob Stark. La discussion a montré que le projet mis en consultation est une proposition équilibrée qui comporte des aspects positifs mais aussi négatifs pour l’agriculture. Sur la base de cette discussion, le groupe de travail va maintenant préparer un projet de prise de position qui sera mis en consultation auprès de toutes les organisations membres. La prise de position définitive de l’USP sera adoptée en septembre.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n° 25 (21.06 – 25.06.2021)

29.06.21 | L’USP a présenté aux membres de la commission permanente « Production végétale » sa prise de position provisoire à l’initiative parlementaire « Réduire le risque de l’utilisation des pesticides ». Les membres de l’organisation ont jusqu’au 16 juillet pour retourner leur prise de position à l’USP. Le délai fédéral est au 18 août.

Lire la suite
Prises de position Consultation au sujet du contre-projet indirect à l’initiative biodiversité

28.06.21 | L’Union suisse des paysans (USP) reconnaît les défis existants en matière de biodiversité à l’échelle suisse et salue la volonté de vouloir aborder cette thématique. Nous ne pouvons accepter ce contre-projet que pour autant que nos revendications soient prises en compte et que le projet soit corrigé en conséquence.

Lire la suite
Points de vue
Des initiatives aux marchés

25.06.21 | Pendant des mois, les initiatives phytos extrêmes ont placé l’agriculture au centre des discussions. Le non très clair aux initiatives le 13 juin dernier a enfin permis de confirmer que l’agriculture emprunte le bon chemin vers la durabilité et le poursuivra. Je tiens à remercier vivement toutes celles et ceux qui se sont engagés inlassablement et avec ardeur pour ce deux fois non. Les efforts ont payé !

Lire la suite