Contenu principal

Élevage

Statistique de la semaine
Semaine 12/2021

26.03.21 | Dans les mois d’avril et de mai, les gelées tardives mettent en péril un bon nombre de cultures agricoles lors d’une phase critique. Les gelées tardives de la fin avril 2017 provoquaient des dégâts importants dans les cultures fruitières et dans les vignobles. De nombreuses exploitations ont subi la perte des récoltes des cultures concer-nées. Les gelées tardives du début du mois de mai 2019 étaient moins désastreuses, mais elles ont endommagé des cultures fruitières et des cultures de colza par endroits. Il est présumé que l’importance des gelées tardives va augmenter avec le réchauffement climatique. On verra comment la situation va se développer en 2021.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 10/2021

15.03.21 | Il est difficile d’apprécier l’évolution et les conséquences des pesticides sur base de la statistique des ventes de pesticides. Au moins, on peut constater que les produits contres des maladies provoquées par des champignons (fongicides) sont très importants ce qui correspond à la propagation des cultures de vigne, de fruits, de baies et de légumes en Suisse. De même, les produits utilisés contre les mauvaises herbes (herbicides) ont nettement reculé ce qui est dû en grande partie à la réduction de l’utilisation de glyphosate. En 2019, les deux produits les plus courants étaient le souffre (22,8 %) et l’huile de paraffine (12,9 %), qui sont aussi admis dans l’agriculture biologique. La part des pesticides admis dans l’agriculture biologique a augmenté ces dernières années et se montait à 47,5 pour cent en fonction du poids en 2019. Apparemment, les exploitations conventionnelles, elles aussi, utilisent de plus en plus des produits de cette catégorie.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - février 2021

10.03.21 | Le mois de février 2021 a été l’un des dix plus doux depuis le début des mesures en 1864. Seule une courte période de froid entre le 10 et le 15 février a mis un terme à une météo très clémente pour la saison. Un événement notable s’est produit avec l’arrivée d’un important nuage de poussière du Sahara les 5 et 6 février. Les précipitations sont restées rares, n’atteignant que 40 à 60 % de la norme 1981-2010 en de nombreux endroits. Le sud de la Suisse a cependant enregistré des précipitations supérieures à la moyenne. Dans l’ensemble, l’hiver 2020/2021 a connu des précipitations abondantes en raison des nombreux épisodes de pluie et de neige en décembre 2020 et janvier 2021. Sur le versant sud des Alpes, les précipitations se sont révélées deux fois plus importantes que la norme 1981-2010 dans certaines régions. Il faut remonter à l’hiver 2017/2018 pour retrouver une saison aux précipitations plus ou moins comparables à celles de l’hiver 2020/2021 ces dernières années (voir graphique 1.2).

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 09/2021

05.03.21 | Dans l’année 2020, 232 157 tonnes de matière sèche de soja et de sous-produits de soja (surtout du tourteau de soja) ont été importées comme aliments fourragers. Par rapport à l’année 2019, la quantité importée a diminué de 3,8 %. Ces dernières années, la branche a essayé de plus en plus à importer du soja issu d’une production cer-tifiée. La part des importations provenant de l’UE a donc augmenté pendant que le Brésil a perdu de l’importance comme pays d’origine.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 08/2021

26.02.21 | Si l’on calcule les importations de lait, de produits laitiers et de composants du lait dans les aliments transformés en équivalents-lait entier (ELE), la Suisse a augmenté les importations de 113,0 millions ou de 24 % d’ELE en 2020 par rapport à l’année précédente. Ceci correspond à une augmentation des importations de lait de 13 kilo-grammes de lait entier par habitant. Les importations de fromage et de beurre connaissent la plus grande crois-sance. Cependant, les exportations ont diminué de 24,7 millions d’ELE ou de 3 %. Ainsi, l’excédent commercial a baissé de 43 % pour arriver à 182,4 millions d’ELE. La hausse des importations dans l’année 2020 s’explique en partie par la diminution du tourisme d’achat.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - janvier 2021

12.02.21 | En janvier, les températures se sont révélées en moyenne de deux degrés inférieures à la norme 1981-2010 à la montagne, mais elles sont restées dans la norme dans les régions de basse altitude du nord du pays. Entre le 9 et le 11 janvier, une zone de haute pression a apporté les températures nocturnes les plus basses, comprises entre -7 à -9 degrés à basse altitude au nord des Alpes. À partir du 12 janvier, de grandes quantités de neige sont tombées à plusieurs reprises jusqu’en plaine. Les chutes de neige ont perturbé la circulation dans certaines régions et entraîné un danger d’avalanches prononcé à la montagne. Par endroits, les précipitations se sont révélées très importantes, de l’ordre de 200 à 300 % de la norme 1981-2010, ce qui, avec la fonte des neiges, a entraîné des inondations dans plusieurs localités. En production végétale, les nuits de gel et les précipitations abondantes devraient avoir des effets positifs sur la période de végétation à venir, du moins là où les inondations et le poids de la neige n’ont pas causé de dégâts.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 06/2021

12.02.21 | Dans l’année du coronavirus 2020, la valeur des exportations et celle des importations ont diminué au total. Par contre, dans le commerce extérieur agricole des chapitres douaniers 1 à 24, seules les exportations ont diminué de 3,7 %, pendant que les importations ont augmenté de 2,5 %. Quant aux exportations, une nette augmentation par rapport à l’année précédente se manifeste exclusivement dans le chapitre 9 (café et thé : +193 millions de CHF). Cependant, les importations de fruits (+108 millions de CHF), de café et de thé (+67 millions de CHF), de préparations alimentaires diverses (+64 millions CHF), de légumes (+51 millions de CHF) ainsi que de produits laitiers et d’œufs (42 millions de CHF) ont nettement progressé. La forte diminution du tourisme d’achat devrait être une raison importante pour l’augmentation des importations de denrées alimentaires dans les chapitres douaniers énumérés.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 05/2021

05.02.21 | L’effectif de vaches mères continue à grimper. Pour cette raison, plus de jeunes taureaux, bœufs et génisses sont engraissés, la plupart du temps au pâturage. En 2020, un tiers de tous les taureaux, bœufs et génisses abattus étaient à l’âge de 8 à 12 mois. La part à la production de viande est plus petite avec une valeur de 29 %, suite au poids à l’abattage moins élevé de ces animaux. Par contre, les abattages de taureaux et de génisses à l’âge au- dessus de 12 mois sont en stagnation. Suite à la propagation de l’engraissement au pâturage, la part des bœufs augmente. En 2020, 31 % des sujets mâles abattus étaient des bœufs.

Lire la suite