Contenu principal

Élections fédérales 2019 : les paysans restent bien représentés

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 21 octobre 2019

Les urnes ont parlé. À l’issue des élections fédérales, l’Union suisse des paysans constate que l’agriculture pourra compter sur une représentation presque aussi forte que par le passé. Pour la nouvelle législature, 29 parlementaires seront invités à la Conférence des parlementaires paysans. Dans les cantons où un second tour sera nécessaire, d’autres candidats agricoles pourraient encore accéder tant à la Chambre haute qu’à la Chambre basse.

Les urnes ont parlé : après le dépouillement des votes de ce week-end, l’Union suisse des paysans (USP) relève que l’agriculture peut toujours compter sur une forte députation paysanne au Parlement. Le secteur agricole a su se faire entendre : dans les listes de partis, la plupart des candidats issus ou proches du monde rural ont obtenu de bons résultats, se voyant alors (ré)élus. Seuls les représentants agricoles du PBD ont manqué le coche, conduisant à des pertes au sein de leur parti. L’USP invitera 26 membres du National et trois membres des États à la Conférence des parlementaires paysans (CPP). Il s’agit donc au total de 29 personnes, contre 30 jusqu’à présent. Dans les cantons où un second tour sera nécessaire, d’autres candidats agricoles pourraient encore accéder tant à la Chambre haute qu’à la Chambre basse. La CPP réunit toutes les agricultrices, tous les agriculteurs et tous les parlementaires qui exercent ou exerçaient une fonction importante dans une organisation agricole.

L’USP se réjouit aussi de la réélection d’un nombre important de membres du Club Agricole de l’Assemblée fédérale. Comme les nouveaux élus adhéreront sans aucun doute à ce groupement parlementaire, le nombre de membres restera de 100 environ. Parmi ces membres figurent non seulement les parlementaires agricoles, mais aussi des sympathisants, dont de nombreux conseillers nationaux ou aux États s’engageant pour la cause agricole et travaillant main dans la main avec l’USP. Au vu des nouveaux rapports de force au sein du Parlement, l’USP accordera désormais encore plus d’importance à la collaboration avec le Club.

Une forte représentation paysanne et de la compréhension pour les revendications de l’agriculture sont importantes, car la législature à venir sera émaillée d’affaires de politique agricole capitales. Citons, à titre d’exemple, différentes initiatives extrêmes et dangereuses pour les familles paysannes, la conception et le financement de la Politique agricole 2022+, ou encore des questions liées à la protection douanière et à l’aménagement du territoire.

Conseillères nationales réélues et conseillers nationaux réélus invités à la CPP
(dans l’ordre alphabétique)
Aebi Andreas (UDC/BE), agriculteur et président de la Communauté de travail des éleveurs bovins suisses
Borloz Frédéric (PLR/VD), président de la Fédération suisse des vignerons
Bourgeois Jacques (PLR/FR), directeur de l’Union suisse des paysans
Bulliard-Marbach Christine (PDC/FR), cheffe d’exploitation agricole et présidente du Groupement suisse pour les régions de montagne
Dettling Marcel (UDC/SZ), agriculteur, président de la Fédération suisse des engrais-seurs de veaux, membre du comité de la Chambre schwytzoise d’agriculture et du comité de la Fédération des paysans de Suisse centrale
Egger Mike (UDC/SG), boucher-charcutier et économiste d’entreprise
Graf Maya (Verts/BL), agricultrice bio et présidente de Hochstamm Suisse
Grin Jean-Pierre (UDC VD), maître agriculteur
Gschwind Jean-Paul (PDC/JU), vétérinaire
Haab Martin (UDC/ZH), agriculteur et membre du comité de la Chambre zurichoise d’agriculture
Knecht Hansjörg (UDC/AG), entrepreneur de minoterie
Müller Leo (PDC/LU), ingénieur agronome HES, avocat, membre du comité de la Chamb-re lucernoise d’agriculture et du comité de la Fédération des paysans de Suisse centrale
Nicolet Jacques (UDC/VD), maître agriculteur, membre du comité de l’Association suis-se pour un secteur agroalimentaire fort
Paganini Nicolo (PDC/SG), directeur de l’OLMA
Page Pierre-André (UDC/FR), maître agriculteur
Pieren Nadja (UDC/BE), présidente de l’Association des maraîchers des cantons de Ber-ne et de Fribourg, et présidente de l’Union professionnelle de la viande du canton de Berne
Ritter Markus (PDC/SG), agriculteur, ingénieur de gestion HES et président de l’USP
Rösti Albert (UDC/BE), ingénieur agronome dipl. EPF et ancien directeur de la Fédération des producteurs suisses de lait
Salzmann Werner (UDC/BE), ingénieur agronome HES, chef-expert en agriculture et président de l’Association suisse pour l’équipement technique de l’agriculture
Von Siebenthal Erich (UDC/BE), agriculteur de montagne et président de la Société suisse d’économie alpestre
Nouvelles conseillères nationales et nouveaux conseillers nationaux invités à la CPP
(dans l’ordre alphabétique)
Badertscher Christine (Verts/BE), agronome et membre du grand comité de la Chambre bernoise d’agriculture
Baumann Kilian (Verts/BE), agriculteur bio
De Montmollin Simone (PLR/GE), œnologue, membre du comité d’Agrigenève et prési-dente de l’Union suisse des œnologues
Friedli Esther (UDC/SG), politologue, restaurateur et partenaire d’un agriculteur
Gafner Andreas (UDF/BE), maître agriculteur
Strupler Manuel (UDC/TG), agriculteur et entrepreneur horticole
Conseillères et conseillers aux États réélus invités à la CPP
(dans l’ordre alphabétique)
Fässler Daniel, (PDC/AI), président de ForêtSuisse
Germann Hannes (UDC/SH), président de l’Union maraîchère suisse
Hegglin Peter (PDC/ZG), président de l’Interprofession du lait et du Service de préven-tions des accidents dans l’agriculture

 

Renseignements

Francis Egger

Vice-directeur Union Suisse des Paysans
Département économie, formation et
relations internationales

Mobile 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Urs Schneider

Union Suisse des Paysans
Directeur adjoint
responsable de la campagne
Responsable du département communication et services internes

Mobile 079 438 97 17
Email urs.schneider@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-21 : Évolution de l’effectif du cheptel suisse

11.10.21 | L’effectif du cheptel connaît une hausse estimée de 7500 UGB en 2021. Les augmentations les plus importantes concernent les effectifs des porcs et des volailles. Alors que l’effectif porcin présente une fluctuation temporaire dans le cadre du cycle du porc, l’effectif avicole connaît une croissance depuis plusieurs années.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - septembre 2021

11.10.21 | La fraîcheur du mois d’août a fait place à un ensoleillement supérieur à la moyenne durant un mois de septembre particulièrement doux. Des températures élevées ont été enregistrées, en particulier pendant la première partie du mois. Tout comme au mois d’août, les précipitations sont restées inférieures à la moyenne. Par endroits, la quantité de pluie n’a même pas atteint un tiers des valeurs normalement observées en septembre. 6927 cas de sinistres engendrés par la grêle ont été signalés au mois de juin et 3577 au mois de juillet (tableaux 1.4 et 1.5). Le nombre de sinistres déclarés pour l’année en cours (août compris) s’est élevé à 11'212. L’assurance Suisse Grêle estime les dommages assurés à 110 millions de francs et parle de la pire année de grêle depuis sa fondation. L’agriculture a aussi été fortement affectée par des dommages causés par des forces naturelles cette année, car la grêle s’est souvent accompagnée de fortes pluies et d’inondations.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Nutri-Score n’est pas au point

04.10.21 | Le Nutri-Score a pour vocation d’aider les consommateurs à choisir des aliments sains lors de leurs achats. Cependant, il présente des défauts importants, dont l’Union suisse des paysans a fait part au comité scientifique compétent. Pour que la population continue de s’alimenter de manière plus saine sur cette base, le Nutri-Score nécessite une révision totale.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 39 (27.09 - 01.10.2021)

04.10.21 | L’USP a échangé avec différentes organisations professionnelles d’élevage quant à la manière d’informer la population ces prochains mois à propos de la détention animale et de l’engagement des familles paysannes pour le bien-être animal. L’accent sera mis sur des expositions, des événements à la ferme et à la ville, la publication de contenus sur les réseaux sociaux et des tableaux qui expliqueront les spécificités des différentes espèces animales. Le but est de sensibiliser la population aux réalisations des élevages suisses en vue de la votation sur l’élevag

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP N° 38 (20 – 24.09.2021)

28.09.21 | Les membres des chambres d’agricultures ont pu se réjouir de la présence et des salutations du président du conseil national Andreas Aebi. Ils ont adopté la prise de position de l’USP concernant les constructions hors-zone (LAT2). La chambre d’agriculture a notamment approuvé le règlement financier actualisé, les contributions liées aux produits 2022-25, la contribution à la surface qui demeure inchangée pour 2022 et le programme d’activités 2022. Une thématique particulière abordée était le traitement des « exploitations à risque quant au bien-être animal ». Des exposés ont été présentés par Reto Wyss, vétérinaire cantonal bernois, et Andreas Widmer, directeur de l’association des agriculteurs saint-gallois.

Lire la suite
Prises de position Révision de la loi sur l’aménagement du territoire

24.09.21 | Les règles d’aménagement du territoire jouent un rôle central dans le développement et la modernisation de l’agriculture. Ce dernier point fait l’objet d’une évolution structurelle constante, qui dépasse largement les autres secteurs en termes d’intensité. Les exigences de la société, du droit et de l’économie de marché augmentent et changent continuellement. Par conséquent, l’infrastructure de construction agricole doit également constamment évoluer et s’adapter. Cette situation doit être prise en compte dans l’aménagement du territoire, et il ne s’agit pas de se contenter d’autoriser une évolution dynamique: il faut la promouvoir grâce à des règlementations et à des procédures claires, qui permettent d’obtenir rapidement et en toute simplicité des autorisations pour des projets de construction. C’est sur ce contexte que repose notre prise de position ci-dessous.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP N° 37 (13 – 19.09.2021)

21.09.21 | A la mi-septembre, le Conseil fédéral a décidé de relever de 3'500 tonnes le contingent d’importation d’œufs de consommation à partir du 1er octobre et jusqu’à la fin de l’année. Cette augmentation doit garantir l’approvisionnement en œufs en cette période d’avant-Noël. En parallèle, les initiants contre l’élevage intensif luttent pour des mesures qui limiteraient la production d’œufs indigènes et en augmenterait le coût. Les règlementations suisses relatives aux seuils maximaux de détention empêchent, déjà aujourd’hui, des élevages intensifs. Pour les poules pondeuses, par exemples, il est autorisé d’avoir maximum 18'000 animaux adultes. En comparaison, il existe des exploitations allemandes avec 600'000 poules

Lire la suite
Communiqués de presse
Journée portes ouvertes à la ferme : une aventure pour toute la famille

19.09.21 | Malgré la pénibilité des mesures de protection contre le coronavirus, l’agriculture suisse était à la fête aujourd’hui. Plus de 100 familles paysannes du pays ont mis les petits plats dans les grands et invité la population à venir découvrir leur exploitation. Andreas Aebi, président du Conseil national, a lui aussi accepté l’invitation. Il s’est rendu dans le Gürbetal, où il a visité une exploitation et dégusté les produits de la ferme dans le cadre d’un circuit gastronomique. Cette deuxième édition de la Journée portes ouvertes à la ferme a remporté un franc succès et restera sans aucun doute dans les mémoires encore longtemps.

Lire la suite