Contenu principal

En direct de l’USP n°14 ( 01.04– 07.04.2019)

Note de la semaine

La semaine passée, l’eawag a publié ses derniers résultats sur l’état des lieux des eaux de surface. La série de mesures date de 2017, soit avant le lancement du plan d’action national des produits phytosanitaires. Dans sa communication, l’eawag s’est bien gardée de mentionner ce point important, dommage ! Les agriculteurs reconnaissent depuis longtemps la nécessité d’agir. Les exploitations mettent en œuvre les prescriptions ad hoc et différents projets d’amélioration ont été lancés à l’échelle des cantons.


 

Aménagement du territoire

Le groupe de travail de l’USP, composé de représentants des chambres cantonales d’agriculture et des organisations sectorielles, s’est penché sur la révision de la loi sur l’aménagement du territoire et la construction hors de la zone à bâtir. Les participants étaient unanimes sur le fait que l’USP doit s’engager fermement pour une non-entrée en matière au Parlement. L’actuel projet n’est pas une base de discussion adaptée pour l’agriculture. Une première analyse des deux initiatives sur l’utilisation du territoire et la biodiversité, déposées par des organisations environnementales, a également été faite. Pour finir, la chambre d’agriculture lucernoise a présenté ses variantes de solutions concernant la procédure d’autorisation pour l’intensification interne.

« Paysans suisses » maintenant sur Instagram

Depuis le 3 avril, « Paysans suisses » possède sa page Instagram. Ce canal donne la possibilité d’atteindre un public jeune et urbain. Il est prévu d’avoir un bon mix entre des divertissements et des informations intéressantes sur l’agriculture suisse. Les familles paysannes sont aussi encouragées à nous suivre : @paysans.suisses !

Vaisselle durable pour le brunch du 1er août

Actuellement, il s’agit d’avoir le moins de plastique et de déchets possibles. Grâce à une collaboration avec Pacovis SA et sa marque « Naturesse », les prestataires du brunch du 1er août peuvent maintenant commander à prix préférentiel un assortiment individuel de produits jetables issus de matières premières rapidement renouvelables. Les questions peuvent être adressées à info@hellobrunch.ch.

Dissolution de l’association de lutte contre la grêle

Fin mars, l’association suisse de lutte contre la grêle a tenu à Olten sa dernière assemblée des délégués. Fondée en 1951, cette association représentait les intérêts des associations régionales affiliées et s’engageait pour la lutte contre la grêle. Depuis que deux des trois dernières associations régionales avaient été dissolues en 2017, l’association n’avait plus de raison d’être. Dès à présent, c’est l’association de lutte contre la grêle de Suisse orientale et son pendant en Suisse romande qui sont en charge de la lutte contre la grêle.

Statistique de la semaine

Le développement dans l’agriculture est souvent lent mais régulier. C’est pourquoi il est souvent difficile à voir, comme c’est par exemple le cas pour la production céréalière : il y a 100 ans, l’orge, le maïs, le triticale, le millet ou le sarrasin ne se trouvaient pas, ou à peine, dans les champs. C’était l’avoine, le seigle et l’épeautre qui dominaient aux côtés du blé. Cette céréale reste, depuis 100 ans, la plus importante de Suisse.

Écrire un commentaire

* These fields are required

Commentaires

Pas de commentaires