Contenu principal

Bétail de boucherie

Sélectionner le type de page
Commentaire de marché Bétail d’étal très bien, veaux d’étal un peu moins

01.11.19 | Jusqu’à fin octobre, les taureaux de classe T3 se sont vendues en moyenne 38 centimes plus cher au kg poids mort (PM) que pendant la même période de 2018. L’année 2019 a commencé avec un prix relativement bon de 8 fr. 80 le kg PM pour les bêtes de classe T3. Durant les trois premiers trimestres, la production de viande exprimée en poids a baissé de 6,5 % pour les taureaux et de 0,6 % pour les génisses, mais elle a augmenté de 4 % pour les bœufs. L’année 2020 s’annonce bonne pour le bétail d’étal. En moyenne annuelle, le prix des veaux d'étal au kg PM est resté jusqu’ici inférieur de 65 ct. à celui enregistré pendant la même période de 2018. Le prix des veaux, qui s'élevait à 14 fr. 60 pour les bêtes de classe T3 début 2019, s’est effondré à 12 fr. 30 fin mai. Sur les trois premiers trimestres, la production de viande de veau s’est établie en retrait de 1,7 % par rapport à la même période de 2018. Les prix des vaches de classe A3 dépassent d’un centime ceux de 2018 à l'heure actuelle. Les vaches de classe T3 affichent une hausse de 4 ct. Durant les trois premiers trimestres de 2019, la production de viande de vache est restée à peu près au même niveau (+0,1 %) qu’en 2018 pendant cette période. Fait notable, beaucoup de vaches ont été abattues au cours des cinq premiers mois de 2019, puis la production de viande de vache a diminué à partir de juin. Les perspectives s’annoncent excellentes pour les vaches, le cheptel est petit. Fin septembre, il y avait 15 000 vaches de moins qu’il y a un an.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°18 (29.04. – 03.05.2019)

07.05.19 | Commission permanente production animale La commission permanente production animale de l’USP a discuté du développement des contributions aux systèmes de production dans le cadre de la future politique agricole ainsi que de la clé de répartition des soutiens à la sélection animale. Concernant ce dernier point, un groupe de travail a été mis en place. La commission a égale-ment fait le point sur la stratégie pour les fourrages indigènes, pris position sur l’ordonnance sur les aides aux services de santé animale, adapté le règlement d’AQ-Viande suisse en matière d’éclairage dans les écuries et eu un échange avec Johanna Besier d’Agroscope.

Lire la suite
Commentaire de marché Garantir le revenu

22.03.19 | Le prix actuel de 4 fr. 40 le kg PM auquel s’échangent les porcs de boucherie est réjouissant et justifié. Ce niveau n’avait pas été atteint depuis cinq ans. Selon les producteurs, ce montant est néanmoins nécessaire. En effet, il permet à des exploitations moyennes d’élevage et d’engraissement (50 PTE, 350 PPE, 26 porcelets par truie et par an) de viser un revenu horaire de 34 francs (revenu en vigueur dans l’engraissement des volailles) pour rentabiliser leur production. Une production conforme au marché est donc de mise pour garantir le revenu des détenteurs de porcs sur le long terme.

Lire la suite
Commentaire de marché Moins de vaches, mais plus de veaux

14.03.19 | L'effectif des vaches diminue. Selon les chiffres de la Banque de données sur le trafic des animaux (BDTA), la Suisse comptait 555 587 vaches fin février, soit environ 7400 de moins que l’année d’avant. Par ailleurs, l’information que le nombre de vaches laitières a diminué de 9800 tandis que celui des vaches allaitantes a augmenté de 2400 n’a plus rien d’un scoop.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 02-19 : Évolution de la production et des prix à la production du bétail de boucherie

11.03.19 | En 2018, les quantités et les prix des animaux sur le marché du bétail de boucherie ont connu des fluctuations parfois importantes. C’est ainsi que la production de viande de gros bétail et de mouton a affiché une forte croissance, celle de viande de veau s’est stabilisée et celle de viande de porc a chuté. Dans chaque cas, les prix ont connu l’évolution inverse. Les prévisions de 2019 sont très différentes selon les catégories.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP N°4 (21.01. – 25.01.2019)

30.01.19 | Selon un rapport de l’Office fédéral de l’environnement, les cantons n’ont pas rempli leurs devoirs en matière de protection des eaux potables. Ce sont principalement les eaux en provenance des surfaces bâties, des routes et des zones industrielles qui sont concernées. Contrairement à ce que certains laissent supposer, la qualité de l’eau potable ne dépend pas que de l’agriculture.

Lire la suite
Commentaire de marché 2019 sera une année difficile pour l’engraissement des veaux

18.01.19 | Sur l’ensemble de l’année, les prix des veaux réalisés se sont maintenus au niveau de l’année dernière. Ceux des poids morts moyens ont quant à eux légèrement augmenté...

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
AGRISTAT « Actuel » 12-18 : Évolution du poids vif, de la production laitière et du besoin en énergie des vaches

31.12.18 | L’augmentation du poids mort moyen des bovins de toutes catégo-ries confondues permet de conclure que le poids vif des vaches a augmenté d’environ 50 kg entre 1998 et 2017. Dans ce même laps de temps, la production moyenne des vaches laitières a augmenté de 27 % au total, soit de 1,3 % par année. En 2017, le nombre de vaches était certes de 6 % inférieur à celui de 1998. Cependant, au vu de l’augmentation du poids vif et de la production laitière, le besoin en énergie dans le fourrage était de 5 % supérieur.

Lire la suite