Contenu principal

Politique agricole 2014-17, 22+

Sélectionner le type de page
En direct de l'USP En direct de l’USP N° 10 (04.03 – 08.03.2019)

12.03.19 | Comme à l’accoutumée au début de la session parlementaire, l’USP a invité les parlementaires paysans à une rencontre. A cette occasion, les thèmes en lien avec l’agriculture à l’ordre du jour du Conseil National ou du Conseil des Etats ainsi que la PA22+ et les différentes prises de position à ce propos ont été discutés.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP N° 9 (25.02 – 01.03.2019)

05.03.19 | L’OFAG a invité 6o personnes provenant de différentes organisations, dont l’USP, afin de définir les priorités de développement des futurs systèmes de production. Après une partie introductive en plenum, où des informations générales sur les idées présentées dans le rapport PA22+ étaient données, les participants ont été répartis en trois groupes (production végétale, production animale et cultures spéciales) pour discuter de ces idées. Dans l’en-semble, les débats et les remarques étaient positifs et constructifs. La prochaine séance, qui aura pour objectif de discuter plus en détails des contributions et de la hauteur des montants, aura lieu fin avril.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 8 (18.2 – 22.2.2019)

27.02.19 | Il est rare qu’autant de thèmes agricoles soient en même temps sur le devant de la scène publique. Actuellement, on discute du développement de la Politique agricole 22+, de la deuxième étape de la révision de la loi sur l’aménagement du territoire – où il est question des constructions hors de la zone à bâtir – de la protection douanière en relation avec les accords de libre-échanges et, enfin, des initiatives contre les produits phytosanitaires qui auraient pour conséquence des changements fondamentaux dans l’agriculture. L’USP s’engage corps et âme afin que les intérêts des familles paysannes soient pris en considération. Une chose est sûre, il y a de quoi s’occuper !

Lire la suite
Prises de position Agrarpolitik ab 2022 (AP22+)

25.02.19 | La consultation sur la Politique agricole 22+ est en cours. Plus tôt dans la journée, la Chambre suisse d’agriculture (CSA) a adopté la position définitive de l’Union suisse des paysans (USP) à cet égard. Elle salue le maintien du crédit-cadre et des mesures de protection douanière, de même que les mesures visant à optimiser le recours aux produits phytosanitaires et, de manière plus générale, à promouvoir la pratique d’une agriculture respectueuse de l’environnement et des animaux. Parmi ces mesures figurent l’introduction de contributions au système de production et l’incorporation des exigences en matière de protection des végétaux dans les prestations écologiques requises. Le Conseil fédéral répond ainsi aux défis actuels et, par là même, à l’initiative pour une eau potable propre. À l’inverse, les membres de la CSA ne voient aucun intérêt à verser une contribution d’exploitation, à régionaliser les contributions à la biodiversité, à fusionner les contributions à la qualité du paysage et celles à la mise en réseau, ni à supprimer les contributions à l’utilisation efficiente des ressources. Ils préfèrent miser sur la poursuite d’un système éprouvé, qui est en vigueur depuis cinq ans seulement. De plus, l’obligation de verser des prestations sociales aux paysannes pour obtenir des paiements directs n’a rencontré aucune majorité. L’USP reconnaît toutefois qu’il y a là de quoi améliorer la situation. C’est pourquoi elle propose d’introduire un conseil obligatoire en assurance pour l’octroi des crédits d’investissement. Pour ce qui est de la limitation des paiements directs, la majorité de la CSA veut aussi conserver les critères en vigueur. Elle estime le plafond proposé de 250 000 francs par exploitation comme étant trop peu efficace. En ce qui concerne les exigences de formation professionnelle, la base de l’USP propose de se fonder en principe sur le certificat fédéral de capacité. Du reste, elle ne voit pas le besoin de modifier le droit foncier rural et le droit du bail à ferme. Un assouplissement des conditions pourrait compromettre l’avenir des exploitations agricoles familiales.

Lire la suite
Communiqués de presse
Développement sensé de la politique agricole

20.02.19 | Les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont discuté et adopté la position de l’Union suisse des paysans sur la Politique agricole 22+. Ils ont soutenu les mesures visant à accroître la durabilité de la production suisse et misent sur la stabilité des conditions cadres.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 6 (04.02. – 08.02.2019)

13.02.19 | L'Office fédéral de l'agriculture a publié des chiffres impressionnants au sujet de la vente de produits phytosani-taires. Au cours des 10 dernières années, les ventes de produits phytosanitaires pour l'agriculture convention-nelle ont chuté de 27% et les ventes de glyphosate de 45%. Le volume total des produits vendus a diminué de 9%. Malheureusement, la presse quotidienne n'a accordé que très peu d’importance à cette évolution réjouis-sante. Les bonnes nouvelles semblent avoir moins de valeur que les mauvaises.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’Union suisse des paysans adopte une résolution sur la PA 22+

22.11.18 | Aujourd’hui, à l’occasion de leur assemblée annuelle, les délégués de l’Union suisse des paysans ont adopté une résolution sur la politique agricole à partir de 2022. Ils réclament entre autres plus de stabilité dans les conditions cadres, la mise en œuvre du nouvel article constitutionnel 104a sur la sécurité alimentaire et moins d’administration. Ils ont aussi abordé la marche à suivre face à l’initiative pour une eau potable propre et à celle pour une Suisse libre de pesticides de synthèse. Enfin, l’assemblée a rendu hommage aux gagnants des SwissSkills 2018 dans les métiers de l’agriculture.

Lire la suite
Communiqués de presse
Politique agricole 22+ : une réforme sans plus-value

14.11.18 | Aujourd’hui, le Conseil fédéral a adopté le message sur le développement de la politique agricole. Or, l’Union suisse des paysans peine à y déceler la plus-value concrète qui justifierait de nouveaux ajustements à l’échelon de la loi.

Lire la suite