Contenu principal

Politique agricole

En novembre 2018, le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche d’ouvrir une procédure de consultation auprès des cantons et des milieux intéressés à propos du développement de la Politique agricole pour après 2022 (PA 22+). Accompagnée de ses organisations membres, l’Union suisse des paysans (USP) a rédigé une prise de position, qui s’appuie sur la résolution votée en novembre 2018 à l’Assemblée des délégués. Dans cette résolution, les familles paysannes réclament avant tout plus de stabilité dans les conditions cadres, la mise en œuvre du nouvel article constitutionnel 104a sur la sécurité alimentaire et moins d’administration.

Stratégie pour la prochaine politique agricole

L’USP et ses organes ont élaboré une stratégie pour la prochaine politique agricole. Ce document définit le chemin politique que nous voulons suivre pour le bien des familles paysannes suisses. Il est divisé en trois chapitres, chacun d’entre eux présentant l’avenir à court, à moyen et à long termes. L’USP en a profité pour fixer les objectifs relatifs au changement des structures et au maintien des exploitations familiales.

Politique agricole 2014-17

La politique agricole 2014-17 a été prolongée jusqu’en 2021. Elle a développé le système des paiements directs, de sorte à les rendre plus conformes avec le mandat constitutionnel d’une agriculture durable. Depuis l’introduction de cette politique, il a été procédé à plusieurs modifications d’ordonnances. Accompagnée de ses organisations membres, l’USP a élaboré des prises de position à propos des trains d’ordonnances agricoles de 2017 et de 2018. Des modifications sont aussi prévues dans les ordonnances pour les années 2020 et 2021.

Interlocuteur pour le dossier

Michelle Wyss

Coresponsable Division economie agraire

Belpstrasse 26, 3007 Bern
michelle.wyss@sbv-usp.ch  
Département Economie, formation et relations internationales
Division Economie agraire

  

Communiqués de presse
En Suisse, les animaux de rente sont mieux lotis que nulle part ailleurs

04.01.22 | L’élevage des animaux dans les exploitations agricoles donne actuellement matière à discuter. Aujourd’hui, l’Union suisse des paysans a fait le point dans l’exploitation porcine de Marianne et Franz Guillebeau à Lanzenhäusern, dans le canton de Berne. Bilan : l’élevage suisse est d’une qualité inégalée dans le monde grâce à des prescriptions légales complètes, à des effectifs maximaux clairement définis, à des programmes de santé ciblés et à des programmes de bien-être animal relevant de la politique agricole. Les produits labellisés garantissent que la clientèle particulièrement attentive au bien-être des animaux trouve une offre correspondante. Cette dernière est aujourd’hui plus importante que la demande. Pour ces raisons, des initiatives politiques telles que celle sur l’élevage intensif sont inutiles.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 50

20.12.21 | La politique agricole 22+ étant suspendue, le Parlement a chargé le Conseil fédéral, au travers d’un postulat, de rédiger un rapport concernant l’organisation future de cette politique agricole. L’USP est représentée dans le groupe de travail mis sur pied par l’Office fédéral de l’agriculture pour la rédaction de ce rapport. Le groupe de travail vient d’avoir sa dernière séance et l’USP a pu partager ses objections et préoccupations. Le Conseil fédéral validera ce postulat mi 2022.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil national reconnaît le niveau élevé du bien-être animal

15.12.21 | Le Conseil national rejette l’initiative sur l’élevage intensif, de même que le contre-projet du gouvernement et son renvoi en commission. L’Union suisse des paysans salue ces décisions. L’urgence n’est pas à l’ordre du jour : l’excellente qualité de l’élevage des animaux en Suisse est unique au monde et se voit sans cesse améliorée. De plus, l’offre en denrées alimentaires d’origine animale remplissant des exigences encore plus strictes est suffisante.

Lire la suite
Communiqués de presse
Adoption de hausses importantes dans le budget

01.12.21 | Le Parlement a ajusté le budget 2022 en faveur de l’agriculture. Cette excellente décision profitera en particulier aux producteurs de lait et de betteraves sucrières, dont les filières doivent lutter pour rester rentables.

Lire la suite
Communiqués de presse
Deux initiatives rejetées, les prochaines en approche

18.11.21 | L’année prochaine, l’Union suisse des paysans aura fort à faire avec l’initiative sur l’élevage intensif, qu’elle estime inutile. À l’occasion de son Assemblée des délégués, elle a souhaité la bienvenue à Jeanette Zürcher-Egloff et à Damien Humbert-Droz au sein de son Comité.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°44 (1 – 5. novembre 2021)

09.11.21 | La fédération des meuniers suisses tire la sonnette d’alarme : à cause des conditions météorologiques de 2021, il manque prêt d’un tiers de céréales panifiables. Les prix risquent de bientôt s’envoler. Cependant, la part des producteurs dans le prix du pain représente moins de 20%. Il ne reste plus qu’à espérer qu’ils pourront également profiter de cette augmentation des prix !

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°33 (16 – 22.08.2021)

25.08.21 | Il y a plus de dix ans, l’USP avait tourné une vidéo dans le cadre de sa campagne de base. Elle avait également été traduite en espagnol. Comme les autres vidéos de l’USP elle peut être vue sur la chaîne Youtube de l’USP. Cette vidéo a actuellement été vue un million de fois. Dans les commentaires les gens expriment leur admiration et louent l’agriculture suisse comme modèle pour d’autres pays. Un regard extérieur qui fait du bien en comparaison des critiques en Suisse !

Lire la suite
Communiqués de presse
Oui conditionnel aux ordonnances relatives à l’Iv. pa. 19.475

19.08.21 | Les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont adopté aujourd’hui la prise de position de l’Union suisse des paysans sur les ordonnances relatives à l’initiative parlementaire 19.475 « Trajectoire de réduction ». Ils confirment ainsi les objectifs décidés au Parlement visant à réduire les risques liés aux produits phytosanitaires et aux pertes d’éléments fertilisants. Toutefois, le projet nécessite des corrections. Les membres ont aussi procédé à l’élection d’Alois Huber, de Wildegg, à la vice-présidence de la faîtière agricole.

Lire la suite