Contenu principal

La sécurité alimentaire

L’ONU souhaite éliminer la faim dans le monde d’ici à 2030. Tout le monde devrait alors avoir suffisamment à manger. Cet objectif est plus qu’ambitieux. Depuis la pandémie de coronavirus et l’attaque de l’Ukraine par la Russie, le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté. Plusieurs pays connaissent des troubles politiques, car les gens n’ont plus les moyens de se nourrir. Et ce n’est pas le cas uniquement dans les pays en développement, qui sont les premiers à souffrir du renchérissement dû à un approvisionnement trop limité.

Par ailleurs, une population mondiale croissante doit composer avec des terres agricoles limitées, une productivité stagnante, les répercussions du changement climatique et des tensions géopolitiques. L’offre a de plus en plus de mal à suivre la demande. Assurer l’approvisionnement alimentaire de la planète en quantité suffisante constitue l’un des enjeux majeurs de demain.

En Suisse, la situation est la même que dans le reste du monde : le nombre de surfaces agricoles diminue, la productivité stagne, les risques de culture augmentent en raison du climat et, en parallèle, la demande est en hausse en raison de la croissance démographique. Chez nous pourtant, rares sont ceux qui doivent se soucier de leur nourriture. Un ménage moyen consacre à peine 6,8 % de son revenu à l’alimentation. Tout est disponible à tout moment. À côté, la gestion des surfaces utilisables et des denrées alimentaires en tant que telles est empreinte de négligence : environ un tiers de tous les aliments produits finissent à la poubelle.  

Impossible pour la Suisse de se soustraire à ses responsabilités en matière de sécurité alimentaire nationale et mondiale, parmi lesquelles figurent le renforcement d’une production écologique et respectueuse des animaux, avec une plus-value sur les prix à la production, et la transformation de la politique agricole actuelle en une politique alimentaire globale et crédible. Ce n’est que si tous les maillons de la chaîne de création de valeur participent et que la politique accorde à nouveau une plus grande importance à l’aspect de la production que les exploitations agricoles pourront remplir leur mandat de producteurs de denrées alimentaires de manière durable sur les plans économique et social. Au vu du défi mondial qu’est la sécurité alimentaire, ce mandat n’est ni plus ni moins qu’un devoir moral.

ZOOM numérique : que mangent les presque neuf millions d’habitants de Suisse ?

La publication numérique « Sécurité alimentaire : que mange les presque neuf millions d’habitant de Suisse » met en lumière la situation et les perspectives alimentaires aux niveaux tant national que mondial.

La sécurité alimentaire dans la Constitution fédérale

Le 27 septembre 2017, une majorité de 78,6 % de la population votante a accepté d’inscrire la sécurité alimentaire dans la Constitution fédérale (article 104a). Ce très net résultat a montré que les citoyens reconnaissaient les défis à venir aux niveaux national et mondial, et entendaient apporter leur contribution aux efforts à mener pour les relever. Afin de garantir la sécurité alimentaire, chaque pays doit veiller à la durabilité de sa production et promouvoir son agriculture en conséquence. La Suisse est sans doute le premier pays au monde à avoir franchi ce pas. Le Conseil fédéral, le Parlement et l’administration se sont vu confier un mandat clair lors de la votation : ils doivent mieux protéger l’agriculture suisse et nos terres agricoles. Il importe donc de poser les jalons de manière à permettre aux exploitations familiales suisses attachées à une production durable d’obtenir des revenus rémunérateurs. En d’autres termes, il convient de maintenir la protection douanière, d’introduire des critères de durabilité pour les importations et de renforcer la position des producteurs dans la chaîne de création de valeur.

Interlocuteur pour le dossier

Francis Egger

Francis Egger

Directeur adjoint 
Responsable du département Économie, formation & relations internationales

Belpstrasse 26, 3007 Bern
francis.egger@sbv-usp.ch
Département Économie, formation & relations internationales
Division Économie agraire

  

En direct de l'USP En direct de l’USP n° 45 (06.11. – 10.11.2017)

15.11.17 | Le Conseil fédéral a publié début novembre un rapport sur le développement de la politique agricole dès 2022. L’ouverture des frontières pour les produits agricoles représente le principal volet de ce rapport. On met parfois en relation la votation du 24 septembre, soutenue à plus de 78% par le peuple, avec ce rapport. En réalité, il était sous toit bien avant cette votation et l’on n’ose pas imaginer dans quelle situation nous serions actuellement si elle avait été perdue. Le nouvel article constitutionnel sur la sécurité alimentaire nous aidera à faire de la future stratégie sur la politique agricole une stratégie qui donne des perspectives d’avenir aux familles paysannes de ce pays.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 41 (09.10. – 13.10.2017)

18.10.17 | Avec 78,7% d’avis favorables, l’article 104 sur la sécurité alimentaire a obtenu le quatrième meilleur résultat d’une initiative ou d’un contre-projet depuis 1848. La population ne s’était, par ailleurs, jamais exprimée aussi nettement sur un objet agricole. Ceci ne pourra pas être ignoré par les décideurs lorsqu’il s’agira de mettre en oeuvre cet article.

Lire la suite
Points de vue Une victoire pour le secteur agricole et alimentaire

25.09.17 | La bataille est terminée, le plébiscite avec un score de 79 % des voix est extraordinaire. Obtenir cette victoire n’a été, de loin, pas aussi évident que cela peut paraître après coup. Même sans campagne adverse officielle, le projet a dû affronter de puissants vents contraires. Des déclarations contradictoires à propos du libre-échange et de l’ouverture des marchés ont semé le doute parmi la paysannerie et ont suscité des critiques parfois acerbes dans l’agriculture. Divers médias, avant tout en Suisse alémanique, ont pris parti contre le projet, certains se laissant même aller à un journalisme partisan. Il est d’autant plus réjouissant que les citoyennes et citoyens n’aient pas perdu de vue l'essentiel et aient ignoré les commentaires.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 37 (11.09. – 15.09.2017)

20.09.17 | A la veille de la votation du 24 septembre concernant la sécurité alimentaire, les représentants de l’USP ont participé à de nombreux débats et se sont exprimés dans de nombreux médias. Les arguments et le comportement des opposants sont parfois saugrenus. Par exemple, lorsque une représentante d’Avenir Suisse dit qu’elle est contre l’objet uniquement parce qu’elle ne veut pas que ce soit une victoire de l’USP. Ou encore quand la NZZ refuse systématiquement de publier des lettres des lecteurs qui ne vont pas dans leur sens. Etonnant de vouloir promouvoir le libéralisme économique en censurant la liberté d’expression!

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 34 (21.08. – 25.08.2017)

30.08.17 | Après un long mois de silence sur le prix du lait, l’interprofession du lait s’est enfin décidée à augmenter le prix indicatif du lait A. Ce qui va maintenant être déterminant, c’est que cette décision soit respectée et mise en oeuvre dans tout le pays. L’USP va suivre très attentivement si les transformateurs a) adaptent le prix du lait au premier octobre et b) s’ils feront les corrections nécessaires au niveau des déductions ou de la segmentation.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 30 (24.07. – 28.07.2017)

02.08.17 | L’été, période creuse pour les journalistes, donne habituellement lieu à de nombreuses sollicitations pour l’USP. La semaine dernière, des demandes concernant par exemple l’introduction du lait équitable d’Aldi, les cloches des vaches, la sécurité des sentiers pédestres, les offres en matière d’agritourisme, les paiements directs, les dégâts dus au gel, la sécurité alimentaire, les cours «Eco Drive» ou encore l’anniversaire du Brunch nous sont entre autre parvenues. Un communiqué de presse a également été publié ainsi qu’une prise de position sur la digitalisation de l’agriculture. Enfin, les coordonnées de producteurs laitiers prêts à témoigner dans les médias de la situation actuelle du prix du lait ont été distribuées.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 29 (17.07. – 21.07.2017)

26.07.17 | Aldi Suisse a introduit un „Lait équitable“ dans ses magasins à partir de fin juillet. Aldi garantit aux producteurs de lait un prix de septante centimes par kilo. Il est indispensable que les producteurs de lait bénéficient également de la valeur ajoutée sectorielle, c’est pourquoi l’initiative d’Aldi représente un signal positif qui doit être suivi par les autres acteurs du marché. Il est temps que les différents acheteurs et distributeurs de produits laitiers prennent leurs responsabilités et offrent un prix convenable à leurs producteurs !

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n° 21 (22.05. – 26.05.2017)

31.05.17 | Ce printemps, la branche du tourisme s’est réunie lors d’une manifestation de Suisse Tourisme de deux jours. 1250 participants se sont retrouvés cette année à Davos. A cette occasion, l’USP a été invité à présenter pourquoi les paysans jouissent d’une bonne image auprès de la population.

Lire la suite