Contenu principal

Faucher futé

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 13 avril 2022 

Faucher futé, c’est utiliser la faucheuse-conditionneuse de manière ciblée. La qualité du fourrage s’en retrouve améliorée, et les insectes et autres animaux préservés. 

Dans la production fourragère, la faucheuse-conditionneuse présente de nombreux avantages. Comme elle accélère le séchage des fourrages, elle permet d’utiliser de courtes fenêtres météo et de réduire les pertes d’éléments nutritifs. Suivant le lieu et le moment où elle est utilisée, elle a aussi des effets négatifs sur les insectes et les petits animaux. La faucheuse-conditionneuse peut tuer deux fois plus de sauterelles et, dans une prairie fleurie, jusqu’à sept fois plus d’abeilles qu’une faucheuse classique.

L’agriculture se préoccupe elle aussi beaucoup de la protection des petits animaux et surtout des insectes. Ces derniers sont en effet essentiels à la pollinisation de nombreuses cultures végétales, et donc aux rendements ainsi qu’aux écosystèmes dans leur ensemble. Les familles paysannes suisses favorisent donc la biodiversité par différentes mesures. Pour l’Union suisse des paysans (USP), il est important que ces mesures apportent un bénéfice effectif. Elle met par exemple l’emphase sur l’optimisation de la qualité des surfaces de promotion de la biodiversité. Dans les cultures fourragères, les prairies riches en trèfles ou en fleurs constituent non seulement une bonne base pour l’alimentation des animaux de rente, mais aussi un habitat et une source de nourriture pour de nombreux animaux sauvages. Il convient d’en tenir compte lors de la fauche.

C’est pourquoi l’USP lance le projet de sensibilisation « Faucher futé ». Elle peut compter sur l’expertise d’IP-Suisse, de l’Association suisse pour l’équipement technique de l’agriculture, d’apisuisse, de la Station ornithologique suisse et d’Agridea, ainsi que sur le soutien du Fonds Coop pour le développement durable. Ce projet a pour objectif d’optimiser les techniques de fauche et l’utilisation de la faucheuse-conditionneuse afin de favoriser la diversité sur les surfaces de production. De nombreuses bases d’information ont été élaborées à cet effet. La question principale est de savoir quand l’utilisation du conditionneur est judicieuse ou non. Il convient ainsi d’exploiter pleinement les avantages agronomiques de ce dernier. Le projet « Faucher futé » sensibilise aux dangers pour les insectes et petits animaux et émet des recommandations pour une fauche respectueuse des animaux. Le projet met également en avant des alternatives mécaniques, comme les barres de coupe à double lame.

Pour ceux et celles qui fauchent futé, une bonne qualité de fourrage et le respect de la biodiversité vont de pair.

Rendez-vous sur www.faucher-fute.ch pour de plus amples informations.

Renseignements

Selina Fischer

Département Production, marché et écologie

Téléphone        056 462 50 27
E-Mail               selina.fischer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Politique agricole 2030 : de meilleures perspectives économiques et moins d’administration

26.04.24 | La Chambre suisse d’agriculture a adopté le rapport stratégique de l’Union suisse des paysans sur la politique agricole 2030. Elle a aussi approuvé la prise de position sur le train d’ordonnances agricoles et émis ses recommandations de vote sur les objets qui passeront le 9 juin devant le peuple.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°16 -2024

23.04.24 | Le 20 Minutes a publié un reportage sur la part des prix affichés en magasin qui revient aux familles paysannes. Par exemple, un agriculteur a indiqué que pour ses carottes bio, il reçoit 85 centimes par kilo. Ce même kilo de carottes bio est lui vendu 3.10 en magasin. Dans un sondage, le 20 Minutes a demandé à son lectorat si la part des agriculteurs et agricultrices suisses étaient trop faible. 68% des quelques 17'000 participants ont répondu par l’affirmative. Est-ce que les consommateurs seraient prêts à payer plus si le supplément allait aux familles paysannes ? Ce sondage ne le dit malheureusement pas !

Lire la suite
Prises de position Verordnung zum Bundesgesetz über die Ziele im Klimaschutz, die Innovation und die Stärkung der Energiesicherheit (Klimaschutz-Verordnung; KlV)

16.04.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Verordnung zum Bundesgesetz über die Ziele im Klimaschutz, die Innovation und die Stärkung der Energiesicherheit (Klimaschutz-Verordnung; KlV).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°15 -2024

16.04.24 | 1 franc le litre au producteur de lait tel est l’objectif du Lait équitable. Depuis cette semaine, ALDI Suisse distribue dans ses points de vente de Suisse romande, de Berne et de Soleure du Lait équitable. Souhaitons que le succès soit au rendez-vous et que d’autres détaillants emboîtent le pas pour augmenter les volumes écoulés et faire profiter davantage de producteurs.

Lire la suite
Prises de position Änderung des Geoinformationsgesetzes

15.04.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung des Geoinformationsgesetzes.

Lire la suite
Points de vue
Produits phytosanitaires : la Suisse est la lanterne rouge de l’Europe

12.04.24 | À l’heure actuelle, les champs de colza devraient étinceler de jaune. Or, le vert est aussi très présent. La raison ? Une véritable invasion de méligèthes du colza. Deux ou trois traitements insecticides ne suffisent plus à tenir ces coléoptères en échec.

Lire la suite
Prises de position Änderungen Anhang 1 Pflanzenschutzmittelverordnung

10.04.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderungen Anhang 1 Pflanzenschutzmittelverordnung.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°14 -2024

09.04.24 | Pour qu’un animal puisse être abattu sous le label AQ-Viande, il doit avoir vécu un certain temps sur une exploitation reconnue. Un projet pilote a été lancé début avril dans deux abattoirs afin que la durée minimale du séjour puisse être automatiquement contrôlée via l’application informatique Labelbase.

Lire la suite