Contenu principal

Initiative sur l’élevage intensif : les jeux seront faits le 25 septembre

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 25 mai 2022

Le Conseil fédéral a annoncé les objets de la votation populaire du 25 septembre, parmi lesquels figure comme prévu l’initiative sur l’élevage intensif. Un rejet clair et net de cette initiative requiert un grand élan de solidarité de tout le secteur agricole. Aussi les drapeaux doivent-ils être accrochés dès à présent pour sensibiliser la population avant que ne débute en juin la campagne de votation.

Aujourd’hui, le Conseil fédéral a annoncé les objets de la votation populaire du 25 septembre. Il ne fait donc désormais plus aucun doute que la Suisse décidera ce jour-là du sort de l’initiative sur l’élevage intensif. L’élevage est un sujet sensible, que les initiants et les défenseurs extrêmes des animaux vont à coup sûr exploiter dans les médias. Pour montrer à la population l’inutilité et les effets négatifs de cette initiative, l’engagement de tout le secteur agricole et alimentaire, des secteurs qui lui sont proches et de toutes les exploitations est nécessaire. De fait, que ce soit de manière directe ou indirecte, ou encore par ricochet, l’ensemble de la production indigène risque d’être affaiblie, et les importations encouragées.

Les familles paysannes, ainsi que toute personne intéressée, peuvent s’adresser aux chambres cantonales d’agriculture pour se procurer les deux premiers éléments de la campagne, à savoir des drapeaux et, en partie, des autocollants pour véhicules. Les deux devraient être utilisés sans plus attendre. Il est d’ores et déjà permis d’accrocher les drapeaux sur les bâtiments.

Le site web non-initiative-élevage-intensif.ch est lui aussi déjà actif. Il contient un bref argumentaire à télécharger, des informations sur l’élevage des animaux de rente en Suisse, les principaux arguments contre l’initiative ainsi qu’une foire aux questions. Il est également possible de s’abonner aux comptes Facebook, Instagram et Twitter, et de participer aux discussions. La campagne de votation à proprement parler débutera en juin. Des panneaux et des bâches à placer le long des routes ou des chemins pédestres très fréquentés seront mis à disposition, de même que des dépliants.

Tout le secteur agricole est appelé à expliquer à la population pourquoi l’initiative sur l’élevage intensif est inutile : les familles paysannes de Suisse accordent une grande importance au bien-être de leurs animaux, la législation suisse sur la protection des animaux compte parmi les plus strictes au monde et des prescriptions limitent déjà le nombre d’animaux par exploitation.

Réseaux sociaux

Renseignements

Michel Darbellay

Responsable du département Production, marché et écologie de l’USP

Téléphone        078 801 16 91
E-Mail               michel.darbellay@sbv-usp.ch 

Sur le même sujet

Prises de position Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten

13.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten.

Lire la suite
Communiqués de presse
Plus de 2’200 tonnes de plastiques agricoles collectées

13.03.24 | Mars 2024 - Un monitoring officiel le confirme: le système de recyclage des plastiques agricoles, ERDE Suisse, a collecté un total de 2’200 tonnes de plastiques en 2023. Cela représente une augmentation significative par rapport à l'année 2022, au cours de laquelle 1’800 tonnes de plastiques agricoles avaient été collectées.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°10 -2024

12.03.24 | Le bilan intermédiaire de la régulation préventive du loup montre que 36 animaux ont été abattus dans un but de prévention en décembre et janvier. Pour l'USP, il est évident que la population de loups doit être régulée.

Lire la suite
Communiqués de presse
digiFLUX: impossible à mettre en œuvre en l'état

12.03.24 | L'initiative parlementaire 19.475 prévoit une obligation de communication concernant les produits phytosanitaires et les éléments fertilisants. Elle crée la transparence sur le recours aux produits phytosanitaires dans l’agriculture et les autres secteurs également. La mise en œuvre pratique - telle qu'elle est actuellement envisagée avec digiFLUX - est toutefois inutilement coûteuse et compliquée. Des adaptations fondamentales sont nécessaires.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil des Etats souhaite renforcer la promotion des vins suisses

12.03.24 | La chambre haute donne un signal fort en reconnaissant la nécessité d’augmenter les moyens destinés à la promotion des vins suisses à 9 millions par année. Une lutte à armes égales face à la concurrence européenne et leur dizaine de millions d'euros engagés sur le marché suisse est essentielle. Autre avancée positive pour la branche, l’introduction d’une réserve climatique pour les vins suisses est saluée.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des attentes claires pour la politique agricole 2030

08.03.24 | En novembre 2023, l’Union suisse des paysans a mené une enquête auprès des exploitations. L’objectif était de recueillir leurs projets d’avenir et leurs attentes concrètes concernant la prochaine politique agricole. L’évaluation montre que les cheffes et chefs d’exploitation voient quatre grands champs d’action : il faut reprioriser la production alimentaire, renforcer sa valeur ajoutée, réduire les charges administratives et stabiliser le cadre légal.

Lire la suite
Communiqués de presse
Nos besoins en tant que jeunes agricultrices et jeunes agriculteurs

05.03.24 | La prochaine politique agricole entrera en vigueur en 2030. À ce moment-là, 40 % des cheffes et chefs d’exploitation actuels seront partis à la retraite. Ce seront donc les jeunes agricultrices et agriculteurs qui mettront en œuvre les décisions prises aujourd’hui.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°9-2024

04.03.24 | L'USP a lancé la consultation interne sur la révision de l'ordonnance sur les produits phytosanitaires, qui touche aux émoluments. Du point de vue de l'agriculture, cette révision rate sa cible.

Lire la suite