Contenu principal

Non à l’accord institutionnel avec l’UE sous sa forme actuelle

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 24 avril 2019

Oui à la réforme fiscale et au financement de l’AVS, non à l’accord institutionnel avec l’UE sous sa forme actuelle : voilà les décisions qu’a prises aujourd’hui la Chambre suisse d’agriculture de l’Union suisse des paysans.

Plus tôt dans la journée, la Chambre suisse d’agriculture (CSA) de l’Union suisse des paysans (USP) a émis ses recommandations de vote quant aux objets soumis au peuple le 19 mai prochain et traité de la prise de position sur l’accord institutionnel avec l’UE. Les membres de la CSA ont dit « oui » à la loi relative à la réforme fiscale et au financement de l’AVS, car les familles paysannes dépendent aussi bien d’un financement solide de l’AVS que d’une économie prospère et d’un État aux finances saines. Pour ce qui est de la loi sur les armes, la CSA a renoncé à formuler une recommandation de vote.

Par la conclusion d’un accord institutionnel, le Conseil fédéral entend consolider la voie bilatérale ainsi que l’accès au marché intérieur de l’UE, et en assurer la pérennité. L’USP s’est toujours montrée favorable à la voie bilatérale. Cependant, les familles paysannes estiment que, sous sa forme actuelle, l’accord institutionnel entraîne une perte considérable de souveraineté de la Suisse et remet en question la poursuite d’une politique agricole indépendante. Elles demandent dès lors au Conseil fédéral de garantir l’autonomie de la politique agricole suisse et le maintien des aides d’État, comme les paiements directs. Pour le secteur agricole, il importe aussi que la production reste exempte d’OGM. Dans une lettre adressée au Conseil fédéral, les membres de la CSA indiquent qu’ils ne peuvent approuver l’accord institutionnel sous sa forme actuelle et en exigent la révision.

Campagne d’information

Vu les nombreux thèmes agricoles qui font réagir la société à l’heure actuelle, les familles paysannes veulent à nouveau présenter les tenants et aboutissants de la production et montrer leurs prestations au public. Toutes placées sous le slogan « Nous protégeons ce que nous aimons », une multitude de mesures sont mises en œuvre par le biais de panneaux informatifs, de prospectus, de présences aux foires, de la page web www.agriculture-durable.ch et de la page Facebook du même nom pour chercher le dialogue avec la population. En sa qualité de cheffe de file, l’USP estime à 800 000 francs le coût de cette campagne d’information et de discussion, quelque 300 000 francs provenant de sa poche. Les 500 000 francs restants sont des promesses ou des déclarations d’intention de la part d’entreprises et d’organisations agricoles, ou des demandes encore en cours. À la mi-mai, l’installation de panneaux aux abords des champs et des étables de toute la Suisse ainsi que les premières présences aux foires marqueront le coup d’envoi officiel de la campagne.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Urs Schneider

Urs Schneider

Urs Schneider, Directeur adj.
Responsable du Département Communication et services internes

Laurstrasse 10, 5201 Brugg
urs.schneider@sbv-usp.ch
Département Communication et services internes

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Moratoire sur le génie génétique : la CSEC-E brûle les étapes

17.11.21 | Hier, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil des États (CSEC-E) a examiné la prolongation du moratoire sur le génie génétique. L’USP est heureuse d’apprendre que la commission a décidé d’entrer en matière.

Lire la suite
Communiqués de presse
Bien vu ! Le contre-projet et l’initiative sont inutiles

20.10.21 | La commission chargée du premier examen recommande au Conseil national de rejeter tant l’initiative sur l’élevage intensif que le contre-projet. L’Union suisse des paysans salue cette décision. Non seulement ces deux projets sont inutiles, mais auraient aussi des conséquences négatives majeures.

Lire la suite
Communiqués de presse
Oui conditionnel aux ordonnances relatives à l’Iv. pa. 19.475

19.08.21 | Les membres de la Chambre suisse d’agriculture ont adopté aujourd’hui la prise de position de l’Union suisse des paysans sur les ordonnances relatives à l’initiative parlementaire 19.475 « Trajectoire de réduction ». Ils confirment ainsi les objectifs décidés au Parlement visant à réduire les risques liés aux produits phytosanitaires et aux pertes d’éléments fertilisants. Toutefois, le projet nécessite des corrections. Les membres ont aussi procédé à l’élection d’Alois Huber, de Wildegg, à la vice-présidence de la faîtière agricole.

Lire la suite
Communiqués de presse
Recrudescence des problèmes posés par le loup

10.08.21 | Cette année, les attaques perpétrées par les loups sur les animaux de rente à l’alpage prennent une nouvelle ampleur. Certains de ces derniers ont déjà été ramenés dans la vallée, faute de pouvoir garantir leur sécurité. L’Union suisse des paysans espère que les demandes de tir seront approuvées rapidement et sans tracasserie administrative. De plus, il convient de mettre en place de nouvelles solutions pour enrayer la croissance des populations de loups. L’inaction constituerait une menace pour l’économie alpestre.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Brunch à la ferme du 1er août : petit par la taille, grand par le goût

01.08.21 | Pour de nombreuses personnes en Suisse, le Brunch à la ferme servi le jour de la Fête nationale constitue un événement qu’elles ne manqueraient pour rien au monde. Malgré les mesures de protection pénibles contre le coronavirus et une météo incertaine, plus de 200 familles paysannes de tout le pays ont invité la population à leur table. Le Brunch « mini » était à l’honneur cette année. Des représentants du gouvernement se sont aussi mêlés à la foule bigarrée des invités dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. En bref, la 29e édition de cet événement traditionnel a une fois de plus remporté un franc succès.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des conseillers fédéraux fans du Brunch

21.07.21 | Quelque 200 familles paysannes sont en pleins préparatifs pour le Brunch à la ferme du 1er août. L’événement se tiendra dans le respect des mesures particulières de protection contre le coronavirus. Les places sont très prisées, et certaines fermes affichent déjà complet. Cette année encore, des invités de renom seront de la partie, cette fois-ci dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. Dans l’Oberland bernois, un brunch aura lieu une semaine avant la Fête nationale dans le cadre d’une randonnée avec une représentante du gouvernement.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les familles paysannes font fleurir la Suisse

13.07.21 | Les abeilles assurent la pollinisation des plantes. Elles sont donc d’une très grande importance pour la production agricole. Après la floraison des cultures, la nourriture se fait toutefois rare pour les insectes. C’est pourquoi plus de 400 familles paysannes ont semé plus de 500 bandes fleuries dans le cadre du projet « La Suisse fleurit » lancé par l’Union suisse des paysans (USP). Lors de sa conférence de presse, la faîtière agricole a exposé l’utilité de ces bandes pour les pollinisateurs et les auxiliaires, a expliqué pourquoi la biodiversité est importante pour l’agriculture et a présenté le nouveau numéro de son magazine Zoom.

Lire la suite
Communiqués de presse
Ordonnance sur la chasse : un premier pas bien trop timide dans la bonne direction

01.07.21 | L’Union suisse des paysans a pris acte aujourd’hui de la révision de l’ordonnance sur la chasse adoptée par le Conseil fédéral. Cette révision va dans la bonne direction. Pour ce qui est du loup, il aurait toutefois été souhaitable qu’elle aille plus loin, vu la forte croissance des meutes et des dommages que celles-ci causent.

Lire la suite