Contenu principal

La couverture sociale nous concerne tous !

Point de vue du 19 février 2021

Quiconque vit et travaille dans une exploitation agricole doit disposer d’assurances et d’une couverture financière suffisantes. Il s’agit là d’un objectif incontesté pour tout le secteur. Des enquêtes montrent régulièrement qu’il existe encore une marge d’amélioration considérable de la couverture sociale, en particulier de celle des paysannes et des partenaires d’exploitant-e-s. C’est pourquoi cette question constitue aussi un volet de la Politique agricole 22+. Cette dernière prévoit une couverture obligatoire par les assurances sociales si le partenaire fournit un travail régulier et notable dans l’exploitation. Nous nous sommes engagés pour que la PA22+ soit rejetée, ou plutôt suspendue un certain temps. Cette opposition ne signifie pas que nous ne voulons pas nous attaquer aux problèmes urgents.

L’Union suisse des paysans a institué un groupe de projet dédié à la question de la « couverture sociale », auquel participent aussi l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales, nos services d’assurance d’Agrisano, ainsi que la Chambre vaudoise d’agriculture Prométerre. L’objectif est de sensibiliser à cette question les agriculteurs/trices, les paysannes et les partenaires travaillant sur l’exploitation, et de les motiver de manière simple à prendre les mesures qui pourraient se révéler nécessaires. Une check-list numérique représente la pièce maîtresse de la campagne prévue : à l’aide de celle-ci, les personnes intéressées pourront faire le point sur leur situation personnelle et, sur cette base, recevoir des conseils pour l’améliorer. L’évaluation doit permettre d’obtenir des conseils de soutien et des propositions de solutions spécifiques à l’exploitation pour des situations réelles telles que les accidents, la maternité, la prévoyance vieillesse, la séparation ou l’indépendance financière en général. Le lancement officiel de la campagne de sensibilisation est prévu pour le 15 octobre 2021, lors de la Journée internationale des femmes rurales.

Ce lancement sera précédé non seulement par l’élaboration de la check-list et des travaux techniques préparatoires, mais aussi par une large information et préparation en interne, tant dans nos sections membres que dans tous les bureaux fiduciaires et de conseil pour l’agriculture. Il est important que l’ensemble du secteur, ainsi que les paysans et paysannes le comprennent : la question dont nous parlons n’est pas importante que pour les femmes, les paysannes et les conjoint.e.s, mais pour l’ensemble de l’agriculture. C’est la seule façon de garantir une vie et un travail prospères en commun à long terme dans une ferme, dans toutes les situations et tous les événements de la vie. L’engagement de chacun d’entre nous est nécessaire !

Auteur

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Sur le même sujet

Prises de position Umsetzung der Änderung des Energiegesetzes auf Verordnungsstufe

24.06.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Umsetzung der Änderung des Energiegesetzes auf Verordnungsstufe.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 24

21.06.22 | Une brochure et un site web ont été créés dans le cadre de la campagne de sensibilisation «Faucher futé». Objectif: promouvoir une utilisation ciblée de la faucheuse-conditionneuse et, ainsi, protéger les insectes.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 05-22 : La guerre en Ukraine et l’agriculture

13.06.22 | La guerre en Ukraine fait grimper en flèche les coûts de production dans l’agriculture. À l’heure actuelle, les coûts supplémentaires pour l’année 2022 sont estimés à 900 millions de francs. Les coûts supplémentaires effectifs dépendront de l’évolution future. Si l’on ne veut pas que le revenu agricole diminue sensiblement, les prix à la production doivent augmenter en conséquence.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - mai 2022

13.06.22 | Le mois de mai a connu un nombre record de jours d’été ; il s’agit du deuxième mois de mai le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Seul mai 1968 a été encore plus chaud. Genève a connu 15 jours d'été avec une température maximale de 25 degrés ou plus, Locarno en a connu 16. En Suisse alémanique, il y a eu moins de dix jours d'été. Sur une grande partie du territoire, les précipitations sont restées inférieures à la norme 1991-2020. En Suisse romande et en Valais, les précipitations n’ont parfois même pas atteint les 30 % de la norme 1991-2020. Dans certaines régions du sud de la Suisse, elles sont restées en dessous des 40 % de la norme alors qu’en Suisse alémanique, elles se situaient entre 40 et 80 % de la norme. Le mois de mai a marqué la fin d'un printemps doux, ensoleillé et pauvre en précipitations. Ce fut l’un des dix printemps les plus secs depuis le début des mesures.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 23

13.06.22 | Le groupe parlementaire « Protection de la nature et du paysage » a organisé un événement dans le cadre de la révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT). Lors du podium, l’USP a présenté sa position sur l’actuelle révision de la LAT. Dans l’ensemble, la proposition qui a été préparée par la commission consultative du Conseil des États, est largement soutenue.

Lire la suite
Communiqués de presse
Union suisse des paysans : 125 ans et toutes ses dents

07.06.22 | Aujourd’hui, l’Union suisse des paysans fête son 125e anniversaire. Pour cette occasion historique, la présidence et la direction reviennent entre autres à l’hôtel de ville de Berne, où s’est tenue en 1897 la mémorable assemblée constitutive. À l’époque, nombre de familles paysannes connaissaient des conditions économiques difficiles. C’est dans l’optique de mieux défendre les intérêts de ces familles que fut fondée l’association en tant que faîtière de l’agriculture indigène.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 22

07.06.22 | A présent que la date de vote de l’initiative sur l’élevage intensif a été arrêtée au 25 septembre, la prochaine étape de la campagne contre cette initiative peut commencer. Le 13 juin aura lieu la conférence de presse du comité national ainsi que différentes actions à Berne et Lausanne. Les drapeaux doivent maintenant encore être suspendus en nombre. Les flyers et les affiches sont en cours d’impression et seront distribués prochainement.

Lire la suite