Contenu principal

L’agriculture est armée pour protéger le climat

Communiqué de presse d’AgroCleanTech du 25 mai 2018

La réduction des gaz à effet de serre d’origine agricole a constitué un thème majeur de la quatrième assemblée générale de l’association AgroCleanTech, la plateforme de l’efficience énergétique et de la protection du climat dans l’agriculture. À travers la création d’une solide base de connaissances dans le domaine des mesures de protection du climat, l’examen d’un programme de compensation et un conseil en énergie en Suisse romande, AgroCleanTech veut permettre à l’agriculture d’être armée pour l’avenir..

C’est au château de Seedorf à Noréaz (FR) que le président Martin Rufer a accueilli les membres d’AgroCleanTech pour la quatrième assemblée générale de l’association. Les activités d'AgroCleanTech pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'agriculture ont représenté un point majeur de l’assemblée. « L’agriculture est directement touchée par le changement climatique, et il est donc de son intérêt même de contribuer à la protection du climat en prenant des mesures applicables dans la pratique », a fait savoir Martin Rufer. Rédigée en 2011, la Stratégie Climat pour l’agriculture de l’Office fédéral de l’agriculture fixe un objectif de réduction de 30 %, mais elle ne propose pas de mesures concrètes pour atteindre cet objectif. Dans l’optique de permettre à l’agriculture de gérer librement cet enjeu, la protection du climat devient un domaine d'activité essentiel pour AgroCleanTech. « Quelle que soit la ligne prescrite par la politique, il est opportun de prendre l’initiative de mesures visant à réduire les gaz à effet de serre », insiste le gérant Simon Gisler.

Phase de développement conclue

Parmi les moments forts de 2017 figure le lancement du nouveau programme de soutien « Nids à porcelets économes en énergie ». L’association se félicite en outre d’avoir accueilli onze nouveaux membres. La phase de développement soutenue par l’OFAG, l'OFEN et le Seco s’est conclue avec succès, si bien qu’AgroCleanTech est prête à s’atteler à de nouveaux projets en tant que plateforme d’information dans le domaine de l’efficience énergétique, de la protection du climat et des énergies renouvelables.

Activités en Suisse romande et dans les écoles

Il est prévu de mettre en place un conseil en énergie en Suisse romande en 2018. AgroCleanTech va créer une offre de conseil innovante afin que les exploitations agricoles romandes puissent économiser de l'électricité. Un autre souhait de l'association est d'intégrer davantage la protection du climat dans la formation professionnelle agricole. Les agricultrices et agriculteurs de demain doivent être prêts à faire face au changement climatique. Avec son bilan énergétique et climatique destiné aux agriculteurs, l’association dispose déjà d’un instrument attrayant que plusieurs écoles d'agriculture de renom ont utilisé dans l’enseignement.

La protection du climat comme une opportunité

Si une exploitation utilise les ressources de manière encore plus efficace, cela peut engendrer des retombées positives pour la création de valeur et l’environnement. Beaucoup de mesures de protection du climat supposent toutefois des investissements importants. Pour que la réalisation de telles mesures devienne plus attrayante, AgroCleanTech cherche des possibilités d’apport financier grâce à l'octroi de montants de soutien. D’ici à fin 2018, une étude de faisabilité devra montrer comment l’agriculture suisse peut devenir plus respectueuse du climat sans redistribution des paiements directs.

Au terme de l’assemblée, les membres ont eu droit à une visite guidée de l'exploitation de Simon Schmitter à Noréaz. Cet agriculteur fribourgeois a pu réduire la facture d'électricité de son exploitation laitière grâce au programme de soutien « Variateurs de fréquence pour les machines à traire » d’AgroCleanTech. Une autre branche de production de son exploitation, celle des énergies renouvelables avec installations photovoltaïques et de biogaz, a montré dans les faits comment l’agriculture contribue de façon substantielle à mettre en œuvre la Stratégie énergétique et à atteindre l’objectif de la Suisse en matière de protection du climat.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans
Chef du groupe de travail ad hoc sur le coronavirus  

Téléphone 078 803 45 54
EMail martin.rufer@sbv-usp.ch

Simon Gisler

Simon Gisler

Union Suisse des Paysans
Gérant de AgroCleanTech

Téléphone 056 462 50 14
EMail simon.gisler@agrocleantech.ch

Priska Stierli

Priska Stierli

Directrice
AgroCleanTech

Tél : 056 462 50 21
Email : priska.stierli@agrocleantech.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Journée mondiale des abeilles: Les préoccupations de l’agriculture suisse

20.05.18 | Les abeilles ne sont pas seulement des fournisseuses de miel, mais sont aussi des pollinisateurs indispensables à la production agricole. Les familles paysannes veillent particulièrement à ces travailleuses assidues. Elles ont pris diverses mesures afin de les promouvoir et éviter les effets négatifs à leur encontre. Cette journée mondiale des abeilles souligne leur importance capitale.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision der Kernenergieverordnung, Kernenergiehaftpflichtverordnung, Ausserbetriebnahmeverordnung, Gefährdungsannahmenverordnung

05.04.18 | En effet, l’agriculture serait très touchée par un problème nucléaire, notamment du fait de sa dépendance au territoire. Par conséquent, l’USP approuve l’amélioration des conditions-cadres visant à améliorer la sécurité et à garantir la conformité aux exigences internationales.

Lire la suite
Prises de position Bundesgesetz über Vorläuferstoffe für explosive Stoffe

26.03.18 | Der Schweizer Bauernverband anerkennt, dass dieser Gesetzesentwurf den Spagat zwischen verbessern der Sicherheit der Bevölkerung und vermeiden von übermässigen zusätzlichen Auflagen an die Wirtschaft weitgehend erfüllt. Für die Landwirtschaft unabdingbar ist, dass die ordentliche Verwendung der Produkte, insbesondere des Düngers Ammoniumnitrat (Ammonsalpeter) in der heutigen Form und Nährstoffkonzentration weiterhin ohne Einschränkungen und Auflagen möglich bleibt.

Lire la suite
Communiqués de presse
Améliorer le taux de recyclage des films d’ensilage en Suisse

19.03.18 | En collaboration avec divers acteurs, l’Union suisse des paysans entend mettre en place un système national pour accroître le taux de recyclage des films d’ensilage et ainsi contribuer à la préservation des ressources.

Lire la suite
Communiqués de presse
La plus belle bande fleurie du pays sera récompensée !

12.03.18 | Qui possède la plus belle bande fleurie de Suisse ? Afin de soutenir cette forme de surface de promotion de la biodiversité à la fois attractive et utile, un concours est organisé par l’Union Suisse des Paysans en collaboration avec Agroscope, la HAFL et le FiBL. De nombreux prix attractifs attendent les agriculteurs motivés.

Lire la suite
Prises de position Änderung der Gewässerschutzverordnung (GSchV)

05.03.18 | Der SBV begrüsst die Änderung von Anhang 2 Ziffer 11 Absatz 3 der Gewässerschutz-Verordnung (GSchV) in ihren Grundzügen. Neu sollen für 55 Stoffe (38 organische Pestizide, 13 Human- und Veterinärpharmaka, 4 Industriechemikalien) wissenschaftlich begründete Anforderungswerte an die Wasserqualität von Oberflächenge-wässer eingeführt werden. Die neuen ökotoxikologischen Werte erlauben es, individuell auf den einzelnen Wirkstoff einzugehen und ihn nach seiner tatsächlichen Giftigkeit für Gewässerorganismen zu beurteilen. Der SBV fordert die rasche Einführung von EQS-Werten für alle Pflanzenschutzmittel. Aktuell sind 387 Pflanzenschutzmittel-Wirkstoffe bewilligt (Webseite BLW). Diese gehören zu den in der Schweiz am besten geprüften Chemikalien. Gleichzeitig sind in der Schweiz über 30 000 Stoffe wie Medikamente, Hormone etc. im täglichen Gebrauch.

Lire la suite
Prises de position Verordnungspaket Umwelt Herbst 2018

25.01.18 | Nous saluons la présente modification de l’OPAM qui vise à améliorer la transmission d’informations entre les autorités d’exécution cantonales et les maîtres d’ouvrage dans les zones soumises à l’OPAM. En effet, ceci permettra aux maîtres d’ouvrage de prendre en considération des mesures liées à la gestion du risque d’accidents majeurs à un stade précoce du développement de nouveaux projets, évitant ainsi les conflits d’Intérêts à un stade trop avancé de la planification. L’OPAM s’appliquant aussi aux installations agricoles, nous saluons cette modification qui permettra une meilleure gestion du processus.

Lire la suite
Prises de position Totalrevision der Verordnung über den Notfallschutz in der Umgebung von Kernanlagen (Notfallschutzverordnung [NFSV]

15.09.17 | Der SBV begrüsst, dass im neuen Referenzszenario mit grösseren Mengen an freigesetzter Radioaktivität gerechnet wird. So wird sichergestellt, dass man auch auf ein grosses Schadensausmass mit entsprechenden Massnahmen vorbereitet ist. Auch mit den terminologischen Anpassungen ist der SBV ein-verstanden. Auf die Bedürfnisse der Landwirtschaft wird in der Notfallschutzplanung aber momentan zu wenig eingegangen. Insbesondere in der „Normdokumentation und Checklisten“ für den ABC-Schutz fehlen Checklisten für landwirtschaftliche Betriebe. Bei deren Überarbeitung müssen zumindest die Punkte aus dem Dokument Merkpunkte für den ABC-Schutz in der Landwirtschaft (Bundesamt für Landwirtschaft, 2005) aufgenommen werden. Es ist klar, dass die Notfallschutzverordnung nur den Sofortschutz während und kurz nach einem Ereignis regelt. Es wäre aber dennoch wichtig, auch Pläne für ein Weiterleben nach einem Ereignis bereitzuhalten. Insbesondere für die standortgebundene Landwirtschaft

Lire la suite