Contenu principal

Lait : la branche a échoué !

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 23 août 2018

En décidant, hier, de ne pas toucher au prix indicatif du lait, l’Interprofession du lait a prouvé qu’elle n’a ni la capacité, ni la volonté de prendre des décisions internes à la branche. Or, celles-ci auraient été urgentes et indispensables : il est incontesté que les producteurs de lait font face à une pénurie de fourrages et sont contraints d’en acheter au prix fort à l’extérieur, ce qui entraîne une hausse massive des coûts de production. Une augmentation de cinq centimes du prix du lait, déjà très bas, était impérative dans cette situation extraordinaire. Cela aurait démontré la capacité de la branche laitière à faire face à des circonstances extraordinaires, sans qu'il soit nécessaire de faire intervenir la politique chaque fois. La décision de l’IP Lait est incompréhensible et du pain bénit pour les différentes initiatives populaires à venir. En cas de défaillance permanente du marché, c’est à juste titre que la population commence à se demander pourquoi la transformation et le commerce empochent tout le temps les profits et pourquoi les paysans ne peuvent plus payer les factures. L’Union suisse des paysans est scandalisée par cette arrogance et ce manque de solidarité. Elle exige de l’IP Lait qu’elle revienne sur sa décision. Les producteurs sont à bout de patience : si la branche ne veut pas s’aider elle-même, la politique devra à nouveau s’entremettre à l’avenir !

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Union Suisse des Paysans
Président
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Jacques Bourgeois

Jacques Bourgeois

Union Suisse des Paysans
Directeur
Conseiller national

Téléphone 079 219 32 33
E-Mail jacques.bourgeois@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Commentaire de marché Demande importante d’agneaux

12.05.17 | Après une brève offre excédentaire à fin janvier, le marché des agneaux a connu un développement positif en 2017. Ces deux dernières semaines, le prix T3 a pu être relevé de 60 ct. pour monter à 12 fr. 40 le kg PM. La demande importante de moutons de boucherie reste également constante et, ces dernières semaines, le prix T3 a gagné 20 ct. pour passer à 5 fr. 90 le kg PM.

Lire la suite
Commentaire de marché Marché du bétail de boucherie et des vaches de réforme

13.04.17 | En ce début d’avril, la météo nous a propulsés dans des conditions très printanières, les troupeaux sont dans les pâtures, il se produit beaucoup de lait et il y a chaque semaine moins d’animaux sur les marchés.

Lire la suite
Commentaire de marché Stocks de foin suffisants

31.03.17 | Lors de leur assemblée du 24 mars 2017, à Matzingen, les nombreux membres présents de l’Association suisse des négociants en fourrage (ASNF) se sont penchés sur la situation du marché du foin et de la paille et se sont exprimés sur les spécificités régionales. Le tour de table a débouché sur des résultats très semblables.

Lire la suite
Commentaire de marché Les prix des vaches laitières et de boucherie

03.03.17 | Les vaches laitières se négociaient en moyenne à 3140 francs en janvier et à 3083 francs en février, soit 57 francs de moins. Les vaches de boucherie demeurent très recherchées, et elles le resteront sans doute jusqu’à la fin de l’automne.

Lire la suite
Commentaire de marché Les veaux maigres coûtent cher

17.02.17 | D’après les chiffres officiels de Proviande, les prix indicatifs pour les veaux maigres s’élèvent à 8,60 francs pour les taureaux AA et à 7,30 francs pour les veaux femelles descendant de races à viande pures. Ces prix s’entendent par kilo de poids vif au départ de la ferme de naissance. Les prix effectivement pratiqués dépassent cependant les prix indicatifs.

Lire la suite
Commentaire de marché Engraissement : plus de taureaux, moins de veaux

27.01.17 | Selon la statistique provisoire du bétail de boucherie, la production de viande de porc montre un léger recul de -0,7 % en 2016. Si les abattages de porcs ont diminué de 2,3 % en 2016, les poids morts augmentent de 1,6 % en moyenne annuelle et de plus de 2 % ces derniers mois.

Lire la suite
Commentaire de marché Chiffres de rendement

06.01.17 | En raison d’un projet de découpe, Proviande a adapté les chiffres de rendement en vigueur au 1er janvier 2017. Pour le gros bétail, le rendement a été augmenté dans les tableaux des prix hebdomadaires du gros bétail, d’environ 2 % pour les classes de charnure C, H ou +T, et de 1 % pour les classes de charnure T, -T, A et 1X.

Lire la suite