Contenu principal

Le bien-être animal s’arrête à la frontière

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 19 mai 2021

Aujourd’hui, le Conseil fédéral a décidé de maintenir un contre-projet direct à l’initiative sur l’élevage intensif. L’Union suisse des paysans regrette cette décision. En comparaison avec l’étranger, la loi fédérale sur la protection des animaux est d’ores et déjà très stricte, les normes de bien-être animal sont élevées et, grâce aux produits labellisés, des offres dépassant ces exigences sont elles aussi disponibles.

L’été dernier déjà, le Conseil fédéral a décidé de refuser l’initiative sur l’élevage intensif. Aujourd’hui, il a cependant annoncé vouloir présenter un contre-projet direct. L’Union suisse des paysans regrette cette décision. En effet, elle ne correspond pas aux réalités du marché et renchérit unilatéralement la production suisse. Bien que la Suisse applique d’ores et déjà l’une des lois de protection animale les plus strictes au monde et que des limites soient appliquées aux cheptels de porcs, de volaille et de veaux, le contre-projet prévoit des prescriptions allant bien au-delà de ce qui existe aujourd’hui. Les programmes « Sorties régulières en plein air (SRPA) » et « Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux (SST) », aujourd’hui facultatifs, deviendraient alors largement obligatoires.

Aux yeux du Conseil fédéral, le bien-être animal s’arrête à la frontière, ce qui représente un point particulièrement douloureux ; en effet, toutes les nouvelles dispositions ne s’appliquent qu’à l’élevage en Suisse. Les importations ne sont pas concernées. Il semblerait que le Conseil fédéral n’accorde pas la même importance aux besoins et aux droits des animaux de rente étrangers. Ce faisant, il continue d’affaiblir la compétitivité de la production nationale. De plus, les dispositions proposées réduisent les possibilités de différenciation des nombreux labels de bien-être animal existants. Les consommatrices et consommateurs ont aujourd’hui déjà le choix et, de par leurs achats, peuvent soutenir les produits alimentaires correspondants.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Michel Darbellay

Responsable du département Production, marché et écologie de l’USP

Téléphone        078 801 16 91
E-Mail               michel.darbellay@sbv-usp.ch 

Sur le même sujet

Prises de position Vernehmlassung zur Änderung des Bundesgesetzes über Regionalpolitik

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung des Bundesgesetzes über Regionalpolitik.

Lire la suite
Prises de position Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID)

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID).

Lire la suite
Prises de position Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux)

05.08.22 | Prise de position de l'Union suisse des paysans sur l'Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°30

02.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 29

26.07.22 | Même après 30 ans, le Brunch à la ferme du 1er août est toujours très apprécié. Les personnes qui ne savent pas encore où bruncher le jour de la fête nationale trouveront leur bonheur sur www.brunch.ch

Lire la suite
Praktikum 80 – 100 % Dauer 6 Monate

20.07.22 | Interessieren Sie sich für eine nachhaltige Nutztierhaltung in der Schweiz? Dann sind Sie bei uns richtig! Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft in Brugg bietet ab sofort oder nach Verein-barung ein

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 28

18.07.22 | L’USP a élaboré une brève vue d’ensemble des besoins en nutriments des cultures suisses et de la manière dont ces besoins sont couverts (sources de nutriments). Dans un deuxième temps, les données HODUFLU ont également été analysées. Ce rapport sera mis à disposition des personnes concernées prochainement.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 06-22 : Engrais de ferme et de recyclage dans HODUFLU

11.07.22 | Depuis 2014, les quantités et les livraisons d’engrais gérées dans HODUFLU sont en augmentation. Environ deux tiers des livraisons ont lieu au sein du secteur agricole. Le tiers restant regroupe les installations de compostage et de méthanisation en tant que preneurs ou remettants. Une livraison sur cinq est intercantonale. Comme il fallait s'y attendre, les cantons ayant une densité de bétail élevée ont tendance à livrer aux cantons ayant beaucoup de terres assolées. En 2021, la quantité totale dans HODUFLU représentait 12,9 % de la quantité totale d'engrais en Suisse. Au vu de la hausse des prix des engrais minéraux, la demande en engrais de ferme et de recyclage devrait continuer à augmenter.

Lire la suite