Contenu principal

Le Brunch à la ferme du 1er août : petit par la taille, grand par le goût

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 1er août 2021

Pour de nombreuses personnes en Suisse, le Brunch à la ferme servi le jour de la Fête nationale constitue un événement qu’elles ne manqueraient pour rien au monde. Malgré les mesures de protection pénibles contre le coronavirus et une météo incertaine, plus de 200 familles paysannes de tout le pays ont invité la population à leur table. Le Brunch « mini » était à l’honneur cette année. Des représentants du gouvernement se sont aussi mêlés à la foule bigarrée des invités dans les cantons de Lucerne et de Fribourg. En bref, la 29e édition de cet événement traditionnel a une fois de plus remporté un franc succès. 

Le traditionnel Brunch à la ferme du 1er août, qui fêtait aujourd’hui sa 29e édition, appartient déjà au passé. Plus de 200 familles paysannes de toute la Suisse ont ouvert les portes de leur exploitation et charmé les papilles de leurs invités avec un copieux petit-déjeuner paysan fraîchement préparé. Le Brunch de cette année avait pour devise « petit par la taille, grand par le goût » : en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de protection, le nombre d’exploitations participantes s’est vu réduit d’à peu près un tiers. Par conséquent, les places ont été prises d’assaut. Cependant, deux choses n’ont pas changé : d’une part, les buffets ployant sous des quantités de plats magnifiquement présentés ; d’autre part, l’enthousiasme de la population. La demande s’est révélée importante, et de nombreuses fermes ont vite affiché complet. Qui donc renoncerait à des délices faites maison telles que des tresses au beurre, des plateaux de viande et de fromage arrangés avec soin, des confitures, du bircher muesli ou différentes tartes ? À n’en pas douter, l’ambiance toute particulière de la ferme contribue aussi au succès de cette tradition : que ce soit sous la grange, dans la cour ou à l’alpage, tous les convives se régalent à la même table.

Le gouvernement lui non plus n’a pas manqué cette occasion et a accepté l’invitation des familles paysannes de Suisse. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a fêté l’anniversaire de la Suisse sur le domaine Fohrenhof, de la famille Felder, à Kleinwangen (LU). Le président de la Confédération Guy Parmelin, qui avait participé à un brunch dans les Grisons en 2020, s’est rendu en terre romande cette année, plus précisément sur l’exploitation de la famille Dévaud, dans le canton de Fribourg.

Le Brunch à la ferme du 1er août est un projet de la campagne « Paysans suisses. D’ici, avec passion ». Cet événement doit permettre de rapprocher ville et campagne, et de promouvoir la compréhension mutuelle. Un grand merci à toutes les fermes participantes de s’être engagées pour nouer le dialogue avec la population malgré des conditions particulières et d’avoir ainsi fait du traditionnel Brunch à la ferme du 1er août un événement unique en son genre.

Renseignements

Sarah Fellmann

Union suisse des paysans
Communication
Responsable du projet Brunch du 1er août et portes ouvertes à la ferme
Téléphone 056 462 52 03
E-Mail sarah.fellmann@sbv-usp.ch

Alexandra Cropt

AGORA
Responsable du Brunch du 1er août pour la Suisse romande
1000 Lausanne

Téléphone   021 614 04 74

Anita Tomaszewska

Unione Contadini Ticinesi
Responsable du Brunch du 1er août pour le Tessin
6592 S. Antonino
Téléphone   091 851 90 97

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 44

08.11.22 | Le Conseil fédéral a publié les adaptations du train d'ordonnances agricoles 2023. Les demandes de l’USP relatives au droit foncier rural et au soutien du prix du lait ont été retenues.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n° 43

31.10.22 | Les conditions de cet automne sont optimales. D’une part au niveau des mises en culture mais également au niveau de la production herbagère qui s’est passablement rattrapée suite à la sécheresse estivale. Espérons que ces conditions se maintiennent encore quelques jours pour épargner les stocks hivernaux. Dans un autre re-gistre, la météo clémente aide par ailleurs à économiser de l’énergie, ce qui nous donne quelques atouts face à la menace de pénurie d’électricité.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°42

24.10.22 | Sur le marché porcin, la situation est toujours tendue. La statistique provisoire du bétail de boucherie de septembre n’affiche pas encore de signe d’amélioration.

Lire la suite
Communiqués de presse
La sécurité alimentaire va-t-elle (encore) de soi ?

19.10.22 | Neuf organisations agricoles de langue allemande se sont retrouvées pour échanger sur des défis communs. Au terme de la rencontre, elles ont adopté une déclaration visant à renforcer la sécurité alimentaire au moyen de l’agriculture indigène.

Lire la suite
Prises de position Révision partielle de quatre ordonnances du droit de la circulation routière

18.10.22 | Prise de position de l'USP sur la révision partielle de quatre ordonnances du droit de la circulation routière.

Lire la suite
Communiqués de presse
Élevage ovin : le programme AQ-Viande Suisse gagne en importance

17.10.22 | Une année après son lancement, la campagne « Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie » traitera plus à fond le cas particulier du divorce. Elle entend inciter davantage de familles paysannes à parer aux coups du sort en prenant les mesures les plus à même de prévenir les répercussions négatives pour elles-mêmes et leur exploitation.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°41

17.10.22 | Lors de sa dernière assemblée générale, l’Organisation Mondiale des Agriculteurs a mis en place un groupe de travail sur la politique commerciale. L’USP, qui compte parmi ses membres, y défend les intérêts des familles paysannes de Suisse.

Lire la suite
Communiqués de presse
Personne n’est à l’abri d’un divorce

14.10.22 | Une année après son lancement, la campagne « Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie » traitera plus à fond le cas particulier du divorce. Elle entend inciter davantage de familles paysannes à parer aux coups du sort en prenant les mesures les plus à même de prévenir les répercussions négatives pour elles-mêmes et leur exploitation.

Lire la suite