Contenu principal

Le Conseil fédéral pressé d’agir en matière de durabilité

Communiqué de presse de la coalition sur l'huile de palme de 9 mars 2021

Dimanche dernier, le peuple suisse a accepté l’accord de libre-échange avec l’Indonésie, à une courte majorité de 51,6 %. Le scepticisme marqué face aux promesses de durabilité du Conseil fédéral doit être pris au sérieux. La coalition sur l’huile de palme réclame une révision de l’ordonnance sur l’huile de palme.

La votation sur l’accord de libre-échange avec l’Indonésie n’a pas permis de clore les débats sur les importations controversées d’huile de palme. Au contraire: les exigences en matière de durabilité doivent encore être précisées et réglées de manière efficace dans le cadre d’une ordonnance. À cet effet, le Conseil fédéral a mis sa proposition en consultation. À l’examen, cette ordonnance a tôt fait de s’avérer insuffisante, car elle n’apporte pas d’amélioration au niveau de la durabilité. Cela contredit la promesse du Conseil fédéral, laquelle a servi à convaincre le peuple de son accord de libre-échange. 

La coalition sur l’huile de palme réclame une révision de l’ordonnance: les labels de durabilité peu consistants doivent être exclus de l’ordonnance. Il faut aussi, avant l’entrée en vigueur, une étude de benchmarking, qui inclue la mise en œuvre et l’efficacité des labels. Selon les organisations regroupées au sein de la coalition, une révision de l’ordonnance est indispensable. Pour que cela fonctionne, la coalition compte sur la coopération avec le SECO et sur le soutien de la politique.

Le résultat très serré du vote est un signal clair selon lequel la population ne se satisfait pas des promesses de durabilité sans consistance. À l’avenir, la politique économique extérieure de la Suisse devra intégrer les standards environnementaux et sociaux.

Renseignements

Bertrand Sansonnens

Pro Natura
076 396 02 22

Johanna Michel

Bruno Manser Fonds
079 868 45 15

Beat Röösli

Beat Röösli

Union Suisse des Paysans
Responsable Relations internationales

Téléphone 079 768 05 45
EMail beat.roeoesli@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Points de vue
La couverture sociale nous concerne tous !

19.02.21 | Quiconque vit et travaille dans une exploitation agricole doit disposer d’assurances et d’une couverture financière suffisantes. Il s’agit là d’un objectif incontesté pour tout le secteur. Des enquêtes montrent régulièrement qu’il existe encore une marge d’amélioration considérable de la couverture sociale, en particulier de celle des paysannes et des partenaires d’exploitant-e-s. C’est pourquoi cette question constitue aussi un volet de la Politique agricole 22+. Cette dernière prévoit une couverture obligatoire par les assurances sociales si le partenaire fournit un travail régulier et notable dans l’exploitation

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°6 (8 – 12.02.2021)

16.02.21 | Le comité a discuté de différents objets traités lors de la session de printemps des chambres fédérales. Il s’agit notamment de la PA 2022+, du postulat demandant une politique agroalimentaire, de la trajectoire de réduction des risques et de l’aménagement du territoire. La régulation du loup ainsi que la situation sur les marchés ont également été abordées. A ce sujet, l’influence de la pandémie sur l’écoulement des vins et de la viande de veau est problématique. Enfin, le feu vert a été donné à une campagne de sensibilisation à la couverture du conjoint.

Lire la suite
Points de vue
La production indigène prend ses responsabilités

12.02.21 | La nouvelle salve contre l’agriculture, dégainée par Greenpeace, illustre une nouvelle fois une volonté de nuire. Jouant sur les raccourcis et de fausses informations, la démarche veut faire croire aux consommateurs que la viande suisse ne l’est pas… La réalité est que le 84% des fourrages consommés par nos animaux de rente est indigène. L’agriculture suisse n’a jamais prétendu être autonome en fourrages et ne l’a jamais caché. Mais réduire la production suisse sans adapter la consommation ne ferait que davantage dépendre des importations de viande.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 01-21 : Marché du bétail de boucherie

12.02.21 | Pour les producteurs de bétail de boucherie, l’évolution favorable des prix a fait de 2020 une année faste. Si les perspectives pour le gros bétail et les agneaux de boucherie restent bonnes, l’engraissement des porcs et des veaux connaît pour l’heure une mauvaise passe. La production de viande de volaille a enregistré la plus forte croissance de 2020. Dans ce domaine aussi, les perspectives pour 2021 s’annoncent favorables.Pour les producteurs de bétail de boucherie, l’évolution favorable des prix a fait de 2020 une année faste. Si les perspectives pour le gros bétail et les agneaux de boucherie restent bonnes, l’engraissement des porcs et des veaux connaît pour l’heure une mauvaise passe. La production de viande de volaille a enregistré la plus forte croissance de 2020. Dans ce domaine aussi, les perspectives pour 2021 s’annoncent favorables.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - janvier 2021

12.02.21 | En janvier, les températures se sont révélées en moyenne de deux degrés inférieures à la norme 1981-2010 à la montagne, mais elles sont restées dans la norme dans les régions de basse altitude du nord du pays. Entre le 9 et le 11 janvier, une zone de haute pression a apporté les températures nocturnes les plus basses, comprises entre -7 à -9 degrés à basse altitude au nord des Alpes. À partir du 12 janvier, de grandes quantités de neige sont tombées à plusieurs reprises jusqu’en plaine. Les chutes de neige ont perturbé la circulation dans certaines régions et entraîné un danger d’avalanches prononcé à la montagne. Par endroits, les précipitations se sont révélées très importantes, de l’ordre de 200 à 300 % de la norme 1981-2010, ce qui, avec la fonte des neiges, a entraîné des inondations dans plusieurs localités. En production végétale, les nuits de gel et les précipitations abondantes devraient avoir des effets positifs sur la période de végétation à venir, du moins là où les inondations et le poids de la neige n’ont pas causé de dégâts.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l‘USP n°5 (1 – 5.02.2021)

09.02.21 | Le Conseil fédéral a confirmé que la votation sur les deux initiatives contre les produits phytosanitaires se déroulera le 13 juin. L’alliance mise en place par l’USP ainsi que ses partenaires préparent intensivement la future campagne. Les affiches et les bâches commandées par les chambres cantonales sont actuellement en production et seront distribuées aux familles paysannes dès la mi-mars. Selon les cantons, leur affichage est autorisé entre 6 à 8 semaines avant le scrutin. Des berlingots de jus de pomme de 2,5 dl seront également à disposition.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°4 (25 – 29.01.2021)

01.02.21 | Le Conseil fédéral a élargi les conditions permettant de bénéficier de l’aide prévue pour les cas de rigueur. Dorénavant, toutes les entreprises qui ont été forcées de fermer plus de 40 jours depuis le 1er novembre 2020 tombent automatiquement dans cette catégorie. Par ailleurs, les diminutions de revenus en 2021 peuvent également être partiellement compensées. Toutes les informations concernant le coronavirus et l’agriculture suisse sont disponibles sur le site internet de l’USP.

Lire la suite
En direct de l'USP En direct de l’USP n°3 (18 – 22.01.2021)

25.01.21 | Les familles paysannes peuvent obtenir gratuitement du matériel pour la campagne contre les deux initiatives phytos extrêmes auprès de leur chambre d’agriculture respective. Pour l’instant, il s’agit uniquement des drapeaux à mettre en évidence sur les bâtiments ou les habitations. La demande pour ceux-ci est importante et une commande supplémentaire de 3'000 exemplaires a été effectuée. Le reste du matériel, comprenant notamment des affiches, des dépliants ou des autocollants, seront disponibles dès le mois de mars.

Lire la suite