Contenu principal

Le prix des fleurs prend lui aussi l’ascenseur

C’est un mécanisme désormais bien connu : la guerre fait grimper le prix des agents de production. Or, si ce prix augmente, il en est forcément de même pour celui des produits agricoles, par exemple des fleurs en self-cueillette.

Dans le cas des fleurs en self-cueillette justement, la clientèle est très sensible au prix : de nombreuses fleurs à un prix avantageux a de quoi l’attirer au champ. Au cours des 15 dernières années environ, le prix des fleurs est resté le même. Pendant longtemps, les producteurs s’en sont tenus à des prix arrondis et donc peut-être trop bas, notamment pour pallier le problème des pièces de monnaie à la caisse.

L'augmentation des prix du carburant, des engrais et des machines nécessite toutefois des ajustements : les producteurs devraient à présent songer à réhausser le prix de leurs fleurs pour continuer à rentrer dans leurs frais et se dégager un revenu. Eux seuls connaissent au mieux leur clientèle et savent combien ils peuvent lui demander. 
Afficher une lettre d’information à la caisse pour expliquer la situation peut se révéler utile. Il peut aussi être rappelé les avantages des fleurs indigènes : les plantes qui ont poussé en Suisse n’ont pas fait des kilomètres et sont par conséquent plus fraîches que nulle autre, sauf peut-être celles de votre jardin. 

Katharina Scheuner

Katharina Scheuner

Belpstrasse 26, 3007 Bern
katharina.scheuner@sbv-usp.ch   
Département Communication et services internes
Division Communication

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Statistique laitière de la Suisse 2021

09.09.22 | En collaboration avec la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL, TSM Fiduciaire Sàrl, l’Interprofession du Lait (IP Lait) et Switzerland Cheese Marketing SA (SCM), Agristat vient de sortir l’édition 2021 de la publication annuelle « Statistique laitière de la Suisse ».

Lire la suite
Communiqués de presse
Les maraîchers, au cordeau !

08.09.22 | Le succès populaire se confirme en ce deuxième jour des SwissSkills, qui se tiennent pour leur 3e édition à Berne, et ce jusqu’à ce dimanche 11 septembre. Les stands des halles 6 et 7 ne désemplissent pas. Sous les projecteurs aujourd’hui, les maraîchers dont le concours bat son plein.

Lire la suite
Communiqués de presse
SwissSkills, c’est parti !

07.09.22 | Dans le cadre de la votation du 25 septembre, les éléments de la campagne contre l’initiative sur l’élevage intensif se retrouvent défigurés, voire détruits. L’Union suisse des paysans regrette ces actes de vandalisme. Elle demande à tout un chacun de respecter la liberté d’expression et d’entretenir un débat objectif.

Lire la suite
Communiqués de presse
Un vandalisme regrettable au lieu d’un débat objectif

05.09.22 | Dans le cadre de la votation du 25 septembre, les éléments de la campagne contre l’initiative sur l’élevage intensif se retrouvent défigurés, voire détruits. L’Union suisse des paysans regrette ces actes de vandalisme. Elle demande à tout un chacun de respecter la liberté d’expression et d’entretenir un débat objectif.

Lire la suite
Communiqués de presse
Mettre en œuvre les mesures incontestées de la PA22+

02.09.22 | La Commission de l'économie et des redevances du Conseil des États (CER-E) s’est penchée sur la PA22+, préalablement suspendue. Elle a pris la décision de reprendre les mesures qui n’ont pas été contestées dans un mini-train d’ordonnances. L’Union suisse des paysans (USP) sou-tient cette décision.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 07-22 : Engrais : évolution des prix et des importations en temps troubles

11.08.22 | Les importations d’engrais de la Suisse sont restées en grande partie constantes au cours des dernières années. Les engrais sont principalement importés par voie maritime et routière. Les principaux pays d’origine sont les pays voisins ainsi que la Belgique et les Pays-Bas. Depuis mars 2022, la Suisse a renoncé à importer des engrais russes. En raison de la crise du coronavirus et de la guerre en Ukraine, les prix des engrais ont connu une hausse importante, ce qui n’était plus arrivé depuis 2008. Or, des prix élevés peuvent entraîner une baisse des rendements de la production végétale dans le monde entier comme en Suisse.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - juillet 2022

11.08.22 | Le mois de juillet 2022 a été très chaud, ensoleillé et sec. Depuis le début des mesures en 1864, seuls 2015, 2006 et 1983 ont connu un mois de juillet encore plus chaud en moyenne. Les conditions anticycloniques marquées n’ont donné lieu qu’à de rares précipitations. Les cumuls mensuels sont restés de loin inférieurs à la norme 1991-2020 dans toute la Suisse. Certaines régions ont même connu moins d’un tiers des précipitations habituelles. Au niveau régional, la pénurie d’eau était prononcée, par exemple dans le sud du Tessin, dans certaines parties de la Suisse romande et dans le canton de Schaffhouse. Si le temps sec de juillet a créé de bonnes conditions pour les récoltes de céréales et de colza, les autres cultures ont souffert d’un manque d’eau important à de nombreux endroits en raison de précipitations déjà faibles les mois précédents. Juin 2022 a enregistré 4374 annonces de sinistres causés par la grêle, un nombre bien faible par rapport à celui, extrême, de l’année d’avant (6980), mais malgré tout supérieur à la moyenne (tableau 1.5). En ce qui concerne les autres événements naturels, trois des dix dernières années (2013, 2016, 2021) ont donné lieu à davantage d’annonces que les 461 actuelles (tableau 1.6).

Lire la suite
Communiqués de presse
Augmentation exponentielle des problèmes liés au loup

14.07.22 | Les attaques perpétrées par les loups sur les animaux de rente à l’alpage prennent une nouvelle ampleur. Le week-end dernier, les prédateurs ont pour la première fois tué une vache allaitante adulte. L’an passé déjà, de nombreuses bêtes étaient tombées sous les crocs des canidés. Il avait alors fallu avancer la désalpe, la sécurité des troupeaux ne pouvant plus être garantie. De nouvelles solutions et une révision rapide de la loi sur la chasse sont nécessaires pour endiguer de manière efficace la croissance de la population de loups. De plus, il est essentiel que les autorités agissent dans l’intérêt de l’économie alpestre en approuvant rapidement les demandes de tirs, faute de quoi l’économie alpestre est menacée.

Lire la suite