Contenu principal

Le prix du foin demeure stable

Commentaire du marché du 13 décembre 2019 dans le journal Agri

L’Association suisse des négociants en fourrage (ASNF) a maintenu le prix du foin séché départ ferme entre 29 et 32 fr. les 100 kg. À l’occasion de la discussion sur la situation commerciale actuelle, le marché du foin a été jugé calme, l’approvisionnement en fourrages grossiers bon, et la récolte 2019 de foin et de regain très bonne au niveau tant de la qualité que de la quantité. Les négociants en fourrage estiment aussi que nombre de grandes balles de maïs, de pulpes de betteraves sucrières et d’herbe d’ensilage sont disponibles, et que l’offre est suffisamment importante. Le temps ensoleillé de l’automne a prolongé la saison de pâturage.

Vu la bonne situation de l’approvisionnement, l’assemblée de l’ASNF a décidé de maintenir le prix des balles de foin séché et chargé départ ferme entre 29 et 32 francs. Suite à la proposition d’un membre de l’association, les négociants présents à l’assemblée ont renoncé à fixer un prix indicatif pour le foin indigène séché au sol. C’est donc le prix du jour qui s’applique. Il a du reste été décidé la même chose pour la paille pressée en grandes balles et chargée départ ferme. En revanche, le prix des petites balles de paille chargées départ ferme reste de 18 fr. le kg. De manière générale, aucun des prix décidés ne s’entend livré à la ferme, car cette pratique reviendrait à faire dépendre le prix de la distance.

Hans Rüssli

Union Suisse des Paysans

Sur le même sujet

Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - octobre 2022

10.11.22 | Le mois d'octobre 2022 a été le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. À l’échelle nationale, la température a dépassé de 3,7 degrés la norme 1991-2020 grâce à des courants provenant de l’ouest et du sud-ouest. Le mois d'octobre a même été plus chaud que le mois de septembre 2022. Les précipitations sont surtout tombées au cours du dernier tiers du mois et ont été globalement plutôt inférieures à la moyenne. Des quantités relativement importantes de pluie ont été enregistrées en Valais, au sud des Alpes et dans les Grisons. Avec 7805 déclarations de sinistre jusqu'à fin septembre, 2022 a été une année plutôt fortement marquée par la grêle (tableaux 1.4 et 1.5). L’ampleur de cette dernière a toutefois été nettement moins importante que l'année précédente, qui, avec ses 11 501 déclarations de sinistre jusqu'à fin septembre, avait été extrême. La situation est similaire pour les dommages causés par les éléments naturels (tableaux 1.6 et 1.7). Fin septembre, 1685 déclarations de sinistre avaient été enregistrées, un chiffre nettement moins élevé que celui de l’année précédente – 2353 déclarations de sinistre –, mais qui reste plutôt important. En août 2022, la population résidente non permanente étrangère travaillant dans l'agriculture comptait 4462 personnes, soit nettement moins qu'en 2021 (5134) et en 2020 (5240).

Lire la suite
Communiqués de presse
Génétique issue d’animaux clonés : interdiction appliquée et respect contrôlé

08.11.22 | Les contrôleurs d’AQ-Viande Suisse vérifient aussi le non-recours à la génétique issue d’animaux clonés. Or, il se trouve que quelques rares exploitations n’ont pas respecté les prescriptions en vigueur.

Lire la suite
Communiqués de presse
Personne n’est à l’abri d’un divorce

14.10.22 | Une année après son lancement, la campagne « Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie » traitera plus à fond le cas particulier du divorce. Elle entend inciter davantage de familles paysannes à parer aux coups du sort en prenant les mesures les plus à même de prévenir les répercussions négatives pour elles-mêmes et leur exploitation.

Lire la suite
Communiqués de presse
La CER-E est favorable au mini-train d’ordonnances sur la PA22+

11.10.22 | La Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États a repris l’examen du mini-train d’ordonnances sur la PA22+ entamé en septembre, finalisant ainsi la préparation de l’objet pour la session d’hiver. L’Union suisse des paysans salue dans une large mesure les décisions prises par la commission et soutient le mini-train sous sa forme proposée.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 09-22 : Évolution de l’effectif des animaux de rente en Suisse

10.10.22 | L’effectif des animaux de rente connaît une hausse estimée de 6000 UGB en 2022. Les volailles enregistrent la plus forte augmentation. Les cheptels de bovins et ceux de porcs sont également en légère crois-sance. Dans l'ensemble, les changements sont toutefois minimes.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - septembre 2022

10.10.22 | La première moitié de septembre a été dominée par des températures douces. Des orages ont apporté des quantités de pluie parfois importantes, surtout dans le sud de la Suisse. À partir du 17 septembre, les températures ont beaucoup baissé. La limite de la neige est descendue pour s’établir entre 1800 et 1400 mètres. À compter du 25 septembre, des masses d’air humide sont arrivées de l’ouest, apportant des précipitations quotidiennes. Sur l’ensemble du mois, la température moyenne nationale a été de 0,4 degré inférieure à la norme 1981-2020. Au nord des Alpes, le total des précipitations a été de loin supérieur à la normale. Dans certaines régions, il s’agissait du mois de septembre le plus humide depuis 1864. Au sud des Alpes, le temps s’est montré nettement plus sec. Dans le nord-ouest du Tessin et dans certaines régions du Valais, les précipitations étaient inférieures de moitié à la norme. Jusqu’à la fin août, la Suisse Grêle a enregistré un total de 7439 annonces, soit bien moins qu’à la fin août 2021 (11 484 annonces), mais bien plus qu’à la fin août 2020 (2030 annonces). Les déclarations de dommages causés par les éléments naturels se situent jusqu’à présent elles aussi entre celles de 2021 et de 2020 (tableau 1.6).

Lire la suite
Communiqués de presse
Réguler le loup sans faire dans la demi-mesure

29.09.22 | L’augmentation des populations de loups a accentué la problématique liée au canidé de manière exponentielle. La situation actuelle menace l’agriculture et en particulier l’économie alpestre dans leur existence.

Lire la suite
Communiqués de presse
Une nette majorité considère inutile l’initiative sur l’élevage intensif

25.09.22 | Quelque 63 % des votant·e·s rejettent clairement l’initiative sur l’élevage intensif. Ils s’opposent ainsi à l’imposition par l’État des normes bio dans le domaine de l’élevage. L’agriculture suisse se réjouit de ce chiffre. Et ce pour la raison suivante : l’offre existe déjà. Si tous les partisans du « oui » puisent dans cette offre à l’avenir, le bio et les autres labels particulièrement respectueux des animaux connaîtront une augmentation significative de leurs ventes.

Lire la suite