Contenu principal

Les familles paysannes remercient la population de sa confiance

Communiqué de presse de l’Alliance contre les initiatives phytos extrêmes du 13 juin 2021

La Suisse rejette les deux initiatives phytos extrêmes « Pour une eau potable propre » et « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse ». Le secteur agricole et alimentaire est heureux qu’aucun des deux objets n’ait rencontré de majorité. Tous deux auraient réduit la production indigène, encouragé les importations alimentaires et renchéri la nourriture. L’initiative sur l’eau potable en particulier aurait même été préjudiciable pour l’environnement. En outre, la nouvelle législation sur les pesticides garantit que l’agriculture continuera d’avancer vers davantage de durabilité.

Une majorité de la population n’a pas voulu jeter le bébé avec l’eau du bain et mettre en péril la production indigène au moyen d’exigences excessives. Le comité contre les deux initiatives phytos extrêmes en est ravi. Au nom des familles paysannes et de l’ensemble du secteur alimentaire, il remercie les citoyennes et les citoyens suisses de leur confiance. Ce résultat montre que la population estime, à juste titre, que les mesures déjà mises en route, en particulier la nouvelle législation sur les pesticides, conduiront de toute façon à une amélioration de la pratique agricole, avec moins de protection des végétaux et moins de risques. La poursuite de l’optimisation est donc garantie.

L’agriculture suisse est prête à faire avancer ce processus : elle souhaite évoluer dans le sens d’un système alimentaire plus durable. À cet effet, elle cherchera le dialogue avec les acteurs de la chaîne de création de valeur et les consommateurs. L’objectif est de stimuler une dynamique correspondante sur le marché et au niveau de la demande. Après tout, chaque achat alimentaire est une commande passée à l’agriculture. Plus vite cet ajustement de la demande aura lieu, plus vite notre agriculture se développera dans la direction souhaitée.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union suisse des paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union suisse des paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Francis Egger

Directeur adjoint Union suisse des paysans
Département économie, formation et relations internationales

Téléphone 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Prises de position Änderung des HMG

20.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung des HMG.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°11 -2024

18.03.24 | Le Conseil National et des Etats ont accepté les aides pour le vin. L’USP, l’interprofession de la vigne et du vinsuisse et la fédération suisse des vignerons ont étroitement collaboré à cet effet. Ces décisions améliorent la situation des vins suisses qui sont actuellement fortement concurrencés par les importations en raison d’un marché non protégé

Lire la suite
Prises de position Totalrevision der Pflanzenschutzmittelverordnung und zur Revision der Gebührenverordnung

18.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Totalrevision der Pflanzenschutzmittelverordnung und zur Revision der Gebührenverordnung.

Lire la suite
Prises de position Tierschutzverordnung und weiteren Verordnungen im Tierschutzbereich

14.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Tierschutzverordnung und weiteren Verordnungen im Tierschutzbereich.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten

13.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten.

Lire la suite
Communiqués de presse
Plus de 2’200 tonnes de plastiques agricoles collectées

13.03.24 | Mars 2024 - Un monitoring officiel le confirme: le système de recyclage des plastiques agricoles, ERDE Suisse, a collecté un total de 2’200 tonnes de plastiques en 2023. Cela représente une augmentation significative par rapport à l'année 2022, au cours de laquelle 1’800 tonnes de plastiques agricoles avaient été collectées.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°10 -2024

12.03.24 | Le bilan intermédiaire de la régulation préventive du loup montre que 36 animaux ont été abattus dans un but de prévention en décembre et janvier. Pour l'USP, il est évident que la population de loups doit être régulée.

Lire la suite
Communiqués de presse
digiFLUX: impossible à mettre en œuvre en l'état

12.03.24 | L'initiative parlementaire 19.475 prévoit une obligation de communication concernant les produits phytosanitaires et les éléments fertilisants. Elle crée la transparence sur le recours aux produits phytosanitaires dans l’agriculture et les autres secteurs également. La mise en œuvre pratique - telle qu'elle est actuellement envisagée avec digiFLUX - est toutefois inutilement coûteuse et compliquée. Des adaptations fondamentales sont nécessaires.

Lire la suite