Contenu principal

Les magasins de ferme peuvent rester ouverts

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 17 mars 2020

Les magasins de ferme peuvent continuer de vendre des aliments. Dans les magasins avec personnel, il convient de respecter les prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique.

Depuis aujourd’hui, la Suisse se trouve dans une « situation extraordinaire » aux termes de la loi sur les épidémies. Tous les magasins, restaurants, bars, ainsi que les établissements de divertissement et de loisirs resteront fermés jusqu’au 19 avril 2020 en tout cas. Les magasins d’alimentation et, partant, les magasins de ferme situés sur les exploitations agricoles ne sont pas concernés par cette mesure. La situation ne pose pas de problème dans le cas des magasins de ferme en self-service. Par contre, dans les magasins de ferme avec personnel, il convient de respecter les prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique. Parmi ces prescriptions figurent des mesures d’hygiène, comme se laver soigneusement les mains, renoncer aux poignées de main et garder ses distances par rapport aux autres personnes. Dans le cadre de cette dernière mesure, il faut peut-être aussi limiter le nombre de clients présents dans le magasin. Il serait aussi idéal de proposer un moyen de paiement sans espèces. Sur ce point, l’Union suisse des paysans (USP) collabore depuis un certain temps maintenant avec TWINT. Toutes les informations sont disponibles sur www.a-la-ferme.ch. La tenue de marchés hebdomadaires n’est plus permise. Cependant, l’USP prévoit d’intervenir auprès des autorités fédérales pour que les marchés hebdomadaires ne proposant que des aliments restent admis sous certaines conditions.

Le coronavirus dans l’agriculture

Dans le secteur agricole, le nouveau coronavirus est aussi source d’inquiétude. Sur son site, l’Office fédéral de l’agriculture répond aux principales questions. L’USP a mis en place un groupe de travail ad hoc pour traiter des conséquences de la crise sur l’agriculture et des problèmes à venir, comme la difficulté de recruter de la main-d’œuvre. L’USP publie des informations sur l’évolution de la situation et l’état des connaissances sur son site www.sbv-usp.ch.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Urs Schneider

Directeur adjoint de l'Union Suisse des Paysans
responsable de la campagne

Mobile 079 438 97 17
Email urs.schneider@sbv-usp.ch

Francis Egger

Vice-directeur Union Suisse des Paysans
Département économie, formation et
relations internationales

Mobile 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sandra Helfenstein

Union Suisse des Paysans
Responsable suppléante du Département Communication et services internes
Coresponsable de la communication, service Médias & Relations publiques
Porte-parole de l'USP

Téléphone 056 462 52 21
Mobile 079 826 89 75
Email sandra.helfenstein@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
La CER-N est sur la bonne voie avec la PA22+

10.01.23 | La Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) a entamé l’examen de la version raccourcie de la PA22+. Elle suit dans une large mesure le Conseil des États, ce que l’Union suisse des paysans (USP) salue.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’économie et l’agriculture : garantes de la stabilité et de la prospérité de notre pays

06.01.23 | Sensibiliser le public aux enjeux liés à l’économie et à l’agriculture, tel est l'objectif des associations faîtières de l'économie et de l'agriculture suisses en cette année électorale 2023À l’occasion de l’Épiphanie, ces associations se sont retrouvées sur la place Fédérale à Berne avec des messages concrets pour expliquer comment l’économie et l’agriculture participent à la sécurité et à la stabilité de notre pays.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’oxyde d’éthylène n’est pas un produit phytosanitaire

22.12.20 | Ces dernières semaines, plusieurs détaillants suisses ont dû rappeler des denrées alimentaires contenant de l’oxyde d’éthylène. Dans leur communication, ils prétendent parfois qu’il s’agit d’un produit phytosanitaire. C’est complètement absurde !

Lire la suite
Communiqués de presse
Les règles « Swissness » ont fait leurs preuves

18.12.20 | Le Conseil fédéral a décidé de maintenir les critères introduits en 2017 pour l’indication de la provenance suisse. L’Union suisse des paysans salue cette décision.

Lire la suite
Communiqués de presse
La politique du prix du lait est insoutenable

24.06.20 | Trahissant leur promesse, les transformateurs n’augmentent le prix du lait que de manière minime et appliquent des déductions plus importantes. Les nouveaux tarifs font parfois même baisser le prix du lait de centrale que se voient payer les familles paysannes en réalité. Les producteurs de lait se font duper !

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Comité de l’USP élit Michel Darbellay au sein de la direction

19.06.20 | Aujourd’hui, le Comité de l’Union suisse des paysans a élu Michel Darbellay au sein de la direction. Valaisan de naissance, le secrétaire de la Chambre jurassienne d’agriculture reprendra aussi les rênes du département Production, marché et écologie, dirigé jusqu’alors par Martin Rufer.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pour une sélection végétale innovante : une large coalition demande l'adaptation du droit des brevets

18.06.20 | Dans une motion, Maya Graf et d’autres membres du Conseil des Etats invitent le Conseil fédéral à modifier la loi sur les brevets de manière à améliorer la transparence en matière de droits de propriété intellectuelle et à faciliter l'accès au matériel de base pour la sélection végétale. Cette demande est partagée par 25 organisations de tous les secteurs de la société. La situation actuelle comporte diverses incertitudes juridiques et constitue un obstacle à l'innovation dans la sélection végétale suisse.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil national renforce la recherche agricole

04.06.20 | Le Conseil national entend utiliser les gains d’efficacité réalisés à travers la restructuration et la centralisation de l’institut de recherche agricole Agroscope pour renforcer la recherche agronomique. À cet effet, il vient d’approuver une motion allant dans ce sens, s’opposant par là même au projet du Conseil fédéral, qui voulait allouer les moyens libérés à d’autres fins. Cette décision réjouit beaucoup l’Union suisse des paysans (USP). Pour répondre aux attentes grandissantes de la population, s’attaquer aux défis posés par le changement climatique et réduire les impacts de l’activité agricole sur l’environnement, l’agriculture est plus que jamais tributaire de la recherche. Cette dernière profite d’ailleurs aussi à l’ensemble de la société. Elle doit répondre aux nombreuses questions ouvertes et offrir des améliorations ainsi que des alternatives de production, tout en tenant compte de technologies en évolution constante. La décision du Conseil national correspond aux promesses faites dans le cadre du projet de restructuration de ne procéder à aucune coupe budgétaire et à la motion qu’avait adoptée la Commission des finances du Conseil national le 11 mars 2019.

Lire la suite