Contenu principal

L’Union suisse des paysans salue le rejet de l’initiative contre l’élevage intensif

Communiqué de presse de l'Union Suisse des Paysans du 29 janvier 2020

Aujourd’hui, le Conseil fédéral s’est penché sur l’initiative « Non à l’élevage intensif en Suisse ». Il a rejeté cette dernière en proposant l’élaboration d’un contre-projet direct. L’Union suisse des paysans salue le rejet de cette initiative, mais considère le contre-projet inutile. En comparaison internationale, la loi suisse sur la protection des animaux est déjà très stricte, les normes de bien-être animal sont élevées et, grâce aux différents labels, des produits répondant à des exigences plus étendues existent déjà.

Après avoir examiné l’initiative populaire déposée contre l’élevage intensif en Suisse, le Conseil fédéral s’est prononcé en faveur d’un rejet du texte. Il proposera un contre-projet direct. L’Union suisse des paysans salue le rejet de cette initiative, mais considère qu’un contre-projet est inutile. En effet, l’élevage intensif n’existe pas en Suisse, la loi suisse sur la protection des animaux est déjà très stricte, et les normes de bien-être animal sont élevées. Notre pays est bien le seul à limiter légalement les effectifs de volailles, de porcs et de veaux à l’engrais. Cette limitation garantit que la taille des cheptels reste raisonnable et très restreinte en comparaison internationale.

En outre, la majorité des animaux de rente sont détenus dans le respect des programmes « Sorties régulières en plein air » (SRPA) et « Systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux » (SST). Les consommateurs réclamant des denrées d’origine animale produites selon des exigences encore plus strictes, allant dans le sens des initiants, peuvent acheter aujourd’hui déjà les produits de labels correspondants. Un durcissement général de la législation sur la protection des animaux détruirait cette valeur ajoutée supplémentaire sur le marché. Comme les exigences suisses ne sauraient être reportées sur les importations, la compétitivité de la production suisse serait affaiblie, ce qui mènerait à une délocalisation de la production à l’étranger.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Communiqués de presse
Étude «Les grandes cultures résilientes au climat à l’horizon 2035»

08.02.24 | Sur mandat de la Suisse Grêle, de fenaco et de l’Union suisse des paysans, Agroscope a réalisé une étude sur les grandes cultures résilientes au climat à l’horizon 2035. La sécheresse est au cœur de ces travaux. Pour que la culture des champs en Suisse soit davantage résiliente au climat et maintienne son potentiel de production, il est nécessaire d’associer toute une série de mesures.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’agriculture formule ses revendications

30.01.24 | Les protestations agricoles se font entendre partout en Europe. L’agriculture suisse partage les mêmes revendications que les familles paysannes européennes. En effet, la situation reste très incertaine pour les futurs crédit-cadres alloués à l’agriculture, alors que la situation des revenus des familles paysannes est insuffisante pour ne pas dire souvent précaire. En parallèle à une meilleure reconnaissance de l’agriculture, l’USP, Agora et les chambres romandes d’agriculture formulent des revendications tant à l’égard de la politique que du marché.

Lire la suite
Communiqués de presse
La frustration du monde paysan doit être entendue

25.01.24 | Après l’Allemagne, les protestations du secteur agricole ont désormais atteint la France. Les familles paysannes de Suisse comprennent très bien la frustration de leurs consœurs européennes et partagent leurs revendications. Chez nous, le Parlement est heureusement plus à l’écoute des préoccupations de l’agriculture, mais la situation reste tendue.

Lire la suite
Prises de position Abaissement de la franchise-valeur dans le trafic touristique

17.01.24 | Abaissement de la franchise-valeur dans le trafic touristique

Lire la suite
Prises de position Politique des agglomérations et Politique pour les espaces ruraux et les régions de montagne

17.01.24 | Politique des agglomérations et Politique pour les espaces ruraux et les régions de montagne

Lire la suite
Prises de position Procédure de consultation sur les enveloppes financières agricoles 2026-2029

12.01.24 | Procédure de consultation sur les enveloppes financières agricoles 2026-2029

Lire la suite
Communiqués de presse
NON aux deux projets sur les rentes

11.01.24 | La Chambre suisse d’agriculture de l’Union suisse des paysans rejette une 13e rente AVS pour des raisons de viabilité financière. Elle considère aussi qu’un relèvement général de l’âge de la retraite est inopportun pour le moment.

Lire la suite
Prises de position Preisempfehlungen auch für Holz aus Schweizer Wäldern - Teilrevision des Waldgesetzes

08.01.24 | Der Schweizer Bauernverband begrüsst die Pa. Iv. 21.463, welche eine Änderung des Waldgesetzes vorsieht. Laut dieser sollen die Organisationen der Waldbesitzer künftig Richtpreise für Rohholz herausgeben. Der SBV unterstützt dieses Anliegen vollumfänglich.

Lire la suite