Contenu principal

L’USP exige une hausse des prix à la production

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 23 février 2022

À l’instar de tous les secteurs de l’économie, les familles paysannes connaissent un renchérissement des agents de production. Aussi la Chambre suisse d’agriculture exige-t-elle sans plus attendre une augmentation des prix à la production d’au moins 5 %. À partir de 2023, la production animale et la production végétale devront toucher un revenu supplémentaire de respectivement 5 % et 10 % au minimum, de sorte à amortir la hausse des coûts et les risques liés à la mise en œuvre de nouvelles exigences environnementales.

Le renchérissement des agents de production et des biens d’équipement n’épargne pas l’agriculture. Ceux-ci ont vu leur prix bondir de 6,2 % au cours des derniers mois, soit des dépenses supplémentaires de l’ordre de 465 millions de francs par année pour les familles paysannes. Aussi les membres de la Chambre suisse d’agriculture demandent-ils une hausse immédiate de 5 % des prix à la production. Cette demande est plus que justifiée dans la mesure où plusieurs denrées alimentaires ont déjà renchéri à la vente sans que les familles paysannes indigènes profitent du surcoût.

Dans un autre registre, la mise en œuvre de la trajectoire de réduction qu’a adoptée l’an dernier le Parlement dans le cadre de son initiative 19.475 est imminente. Cette trajectoire comprend des objectifs très ambitieux de réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires et des pertes d’éléments fertilisants. Le but serait d’atteindre ces objectifs à partir de 2023 par le biais de directives plus strictes pour toutes les exploitations en matière de prestations écologiques requises. Outre une réduction des rendements moyens, une charge de travail supplémentaire et des coûts de production plus élevés, la trajectoire entraîne aussi des risques plus importants dans la production végétale. Les modèles de calcul de la station de recherche Agroscope confirment une hausse des coûts de 10 % en moyenne dans cette branche-là et de 5 % en moyenne dans la production animale.

De ce fait, il faudra à nouveau ajuster au moins dans ces deux ordres de grandeur les prix des produits agricoles à partir de l’année prochaine. L’Union suisse des paysans (USP) exige de tous les secteurs en aval, du premier acheteur au commerce de détail, qu’ils augmentent de manière correspondante les prix à la production, de sorte à amortir les conséquences économiques que subissent les familles paysannes dans leurs efforts de produire des denrées alimentaires indigènes encore plus durables. Agir ainsi ne serait que justice, car la Confédération ne prévoit aucune augmentation des paiements directs pour l’agriculture. Pour être durable, la production doit être rentable.

Renseignements

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union Suisse des Paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Michel Darbellay

Responsable du département Production, marché et écologie de l’USP

Téléphone        078 801 16 91
E-Mail               michel.darbellay@sbv-usp.ch 

Sur le même sujet

Agronom/in 80 %

09.08.22 | Liegt Ihnen die Schweizer Viehwirtschaft am Herzen? Wollen Sie sich für eine starke Schweizer Landwirtschaft engagieren? Dann sind Sie bei uns richtig! Der SBV als Dachverband der schweizerischen Landwirtschaft vertritt die Interessen der Bäuerinnen und Bauern. Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft sucht per sofort oder nach Vereinbarung eine/n AgronomIn 80 %

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°31

08.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
Prises de position Vernehmlassung zur Änderung des Bundesgesetzes über Regionalpolitik

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung des Bundesgesetzes über Regionalpolitik.

Lire la suite
Prises de position Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID)

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°30

02.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 29

26.07.22 | Même après 30 ans, le Brunch à la ferme du 1er août est toujours très apprécié. Les personnes qui ne savent pas encore où bruncher le jour de la fête nationale trouveront leur bonheur sur www.brunch.ch

Lire la suite
Praktikum 80 – 100 % Dauer 6 Monate

20.07.22 | Interessieren Sie sich für eine nachhaltige Nutztierhaltung in der Schweiz? Dann sind Sie bei uns richtig! Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft in Brugg bietet ab sofort oder nach Verein-barung ein

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 28

18.07.22 | L’USP a élaboré une brève vue d’ensemble des besoins en nutriments des cultures suisses et de la manière dont ces besoins sont couverts (sources de nutriments). Dans un deuxième temps, les données HODUFLU ont également été analysées. Ce rapport sera mis à disposition des personnes concernées prochainement.

Lire la suite