Contenu principal

Communiqués de presse

Sélectionner l'année
Communiqués de presse
Le Brunch du 1er août aura lieu

28.05.20 | Les jeux sont faits ! Les manifestations réunissant jusqu’à 300 personnes sont de nouveau autorisées à partir du 6 juin prochain. Le traditionnel Brunch à la ferme du 1er août pourra donc avoir lieu dans le respect des règles de l’OFSP. Quant aux fermes dans l’impossibilité de mettre en œuvre ces exigences, l’Union suisse des paysans leur recommandent d’opter pour l’organisation d’un « brunch à l’emporter ». Les inscriptions repartent à zéro, les fermes déjà inscrites peuvent confirmer ou annuler leur participation dès maintenant.

Lire la suite
Communiqués de presse
Il faut soutenir le secteur vitivinicole

20.05.20 | Le Conseil fédéral entend mettre en place des mesures ciblées pour soutenir le secteur vitivinicole. L’Union suisse des paysans salue cette décision, dont elle avait fait la demande avec la Fédération suisse des vignerons, vu que la fermeture de tous les restaurants avait privé les viticulteurs de leur principal débouché. Prise pour lutter contre le coronavirus, cette mesure a eu un fort impact économique sur le secteur, lequel connaissait d’ailleurs déjà des difficultés. La décision annoncée aujourd’hui redonne aux viticulteurs l’espoir que le marché du vin retrouvera sa stabilité.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les paysans suisses disent merci

11.05.20 | Dès aujourd’hui, des paysannes et des paysans investissent les grandes gares de Suisse pour remercier la population de la confiance qu’elle leur a témoignée ces derniers temps et lui rappeler qu’ils continuent de garantir l’approvisionnement en aliments de la région. Ainsi l’Union suisse des paysans boucle-t-elle la campagne d’information prévue pour ce printemps. En revanche, le travail de sensibilisation mené dans le cadre de la campagne « Nous protégeons ce que nous aimons » se poursuit. Toutes les familles paysannes sont appelées à participer.

Lire la suite
Communiqués de presse
Des exploitations agricoles moins nombreuses mais plus grandes

11.05.20 | En Suisse, les exploitations agricoles s’adaptent aux changements de situation. Or, les évolutions actuelles creusent le fossé entre les attentes de la société et les exigences économiques posées à ces exploitations.

Lire la suite
Communiqués de presse
La recherche agronomique, plus importante que jamais !

08.05.20 | Plus tôt aujourd’hui, le Conseil fédéral a examiné aujourd’hui la structure future de la station de recherches agronomiques Agroscope. Il veut la restructurer et la centraliser sur un seul site. Pour l’Union suisse des paysans (USP), cette stratégie n’est pertinente que si les moyens économisés seront mis à disposition du travail proprement dit, à savoir de la recherche. L’agriculture fait face à de nombreux défis urgents, qu’elle ne peut relever sans le soutien de la science : les méthodes alternatives dans la protection des végétaux, les mesures efficaces contre la disparition des insectes ou les voies pour gérer les changements climatiques et réduire les émissions de gaz ayant une incidence sur le climat en constituent quelques exemples. En voulant retrancher une partie de l’argent économisé et l’allouer à d’autres fins, le Conseil fédéral envoie un très mauvais message. Par ailleurs, la décision se trouve en contradiction avec des promesses faites par le passé et les décisions du Parlement quant à la motion « Réformes structurelles d’Agroscope en faveur de la recherche dans le domaine agricole » (18.4087). Le gouvernement mine ainsi la volonté commune de développer de façon durable l’agriculture indigène et de la rendre capable de relever les défis du futur.

Lire la suite
Communiqués de presse
Plan de protection pour les exploitations agricoles

06.05.20 | Les autorités exigent depuis peu que toutes les exploitations agricoles sur lesquelles travaillent des employés ou des apprentis se dotent d’un plan de protection pour pallier tout risque d’infection au coronavirus. L’Union maraîchère suisse et la Fruit-Union Suisse en ont déjà établi un pour les cultures spéciales. L’Union suisse des paysans (USP) a repris ce plan et l’a adapté aux exploitations avec des employés ou des apprentis. Les deux versions sont disponibles sur notre site web. Toutes les exploitations concernées sont priées de télécharger un des deux modèles, de le compléter au besoin, de l’imprimer et de le signer. Elles doivent aussi s’assurer de l’application des mesures indiquées. D’autres plans de protection sont également disponibles en ligne pour les marchés hebdomadaires, les offres d’agritourisme et les marchés de bétail de boucherie.

Lire la suite
Communiqués de presse
Dites-le avec des tournesols !

30.04.20 | Des paysans et paysannes de Suisse se sont mis à planter des tournesols en bordure des champs en signe de gratitude et de solidarité. Que diriez-vous de les rejoindre ?

Lire la suite
Communiqués de presse L’USP soutient la réduction des risques liés aux produits phytosanitaires

23.04.20 | Mise en consultation, l’initiative parlementaire de la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des États pour réduire les risques dans le domaine des produits phytosanitaires a reçu le soutien de principe de la Chambre suisse d’agriculture (CSA) de l’Union suisse des paysans (USP). Cette initiative veut réduire de 50 % d’ici à 2027 les risques liés à l’utilisation de produits phytosanitaires auxquels sont exposés les eaux de surface, l’eau potable et les habitats proches de l’état naturel, et, partant, garantir une mise en œuvre contraignante des objectifs définis dans le Plan d’action Produits phytosanitaires. L’agriculture est également favorable à l’amélioration prévue de la transparence dans l’utilisation de produits phytosanitaires par l’agriculture, les collectivités publiques, les particuliers et d’autres utilisateurs. En outre, les membres de la CSA exigent aussi une trajectoire de réduction des biocides dans la loi, avec les mêmes délais et les mêmes objectifs de réduction que pour les produits phytosanitaires, car de nombreux biocides contiennent les mêmes substances actives. Par contre, la CSA n’accepte pas qu’il revienne à la branche de définir des mesures supplémentaires, de les faire respecter et d’en rendre compte. Ses membres estiment qu’il n’est pas possible, sans les bases légales correspondantes, de garantir le respect des mesures dans tout le pays. Aux yeux de l’USP, l’élaboration et la mise en œuvre de mesures pour réduire les risques et le suivi de celles-ci incombent clairement à la Confédération. Le secteur agricole est disposé à collaborer à leur élaboration et à soutenir la Confédération dans la mise en œuvre.

Lire la suite