Contenu - 31.10.17 Beurre

Beurre : fini l’enrichissement aux dépens des paysans !

Communiqué de presse de l'Union Suisse des Paysans du 31 octobre 2017

Depuis des mois, l’Union suisse des paysans (USP) souligne que les différents acteurs de la chaîne du lait de centrale gagnent de l’argent, mais que seuls les paysans ne peuvent pas couvrir leurs coûts en regard des prix à la production misérables. Poussée par la situation du marché international et national avec des prix records pour le beurre, l’Interprofession du Lait (IP Lait) a finalement relevé, au dernier trimestre, le prix indicatif du lait de 3 centimes dans le segment à plus forte valeur ajoutée, en promettant une augmentation supplémentaire des prix de la matière grasse. Cette augmentation reste toutefois à la traîne. Et ce en dépit du fait que les stocks de beurre sont extrêmement bas et que la demande pour la période de Noël ne peut guère être satisfaite. L’USP juge cette situation inacceptable. Elle estime ainsi qu’il est impératif de concrétiser l’augmentation supplémentaire des prix de la matière grasse promise par l’IP Lait et de la répercuter sur les producteurs sous forme de prix plus élevés. Il s'avère que les détaillants paient actuellement des prix plus élevés pour le beurre. Les transformateurs mettent l’argent supplémentaire dans leurs propres poches au lieu de le remettre aux paysans. L’USP et les producteurs de lait touchés veulent désormais du concret et non plus des excuses !

 


Renseignements :

  • Markus Ritter, président de l’USP, tél. 079 300 56 93
  • Jacques Bourgeois, directeur de l’USP, tél. 079 219 32 33
  • Martin Rufer, responsable Production, marché et écologie USP,
    Mobile: 078 803 45 54

Commentaires

Rédiger un nouveau commentaire