Contenu - 04.09.18 La disparition des insectes

Signer – pour le bien des insectes et de l’écosystème tout entier

Communiqué de presse commun de l'Union suisse des paysans, des Amis de la Nature, Dark-Sky Switzerland et apisuisse du 4. septembre 2018

Davantage de faits: les causes et l’étendue de la disparition des insectes en Suisse doivent au plus vite être éclaircies afin de pouvoir prendre aussitôt des mesures efficaces. Voilà ce qu’exige la pétition «Elucider la disparition des insectes» lancée mardi à Berne par la Fédération Suisse des Amis de la Nature en partenariat avec Dark-Sky Switzerland, l’Union Suisse des Paysans et apisuisse, fédération faîtière des apicultrices et apiculteurs suisses.

Les experts ont constaté depuis quelques années déjà que le nombre et la variété des insectes est en baisse. Des études menées à l’étranger ont récemment révélé à quel point la situation est dramatique. «La disparition des insectes, aussi continue que largement ignorée jusqu’ici par l’opinion publique, pose de gros soucis aux Amis de la Nature», précise Urs Wüthrich-Pelloli, président de la FSAN. A travers la pétition «Elucider la disparition des insectes», les organisations impliquées veulent attirer l’attention du grand public sur ce sujet: «Chacune et chacun doit se rendre compte ce que signifient pour nous les insectes dans toute leur diversité et beauté, mais aussi prendre conscience du rôle clé qu’ils jouent dans l’écologie. A nous d’assurer leur préservation. Comme les discussions virent souvent actuellement à la controverse, il faut absolument des bases décisionnelles solides et acceptées pour pouvoir prendre des mesures politiques percutantes», explique le président de la Fédération Suisse des Amis de la Nature. La pétition circule aussi bien sur Internet (www.declin-des-insectes.ch ) que sur papier. Le délai de la collecte de signatures est le 24 novembre 2018. L’objectif du comité est de remettre à ce moment-là au minimum 50'000 signatures au Conseil fédéral et au parlement pendant la prochaine session d’hiver des Chambres fédérales.

Importance cruciale pour l’agriculture
Lorsque les insectes disparaissent, les oiseaux ne sont pas les seuls à avoir faim. Le Conseiller national Jacques Bourgeois, directeur de l’Union Suisse des Paysans, a dans un premier temps rappelé mardi à Berne le rôle indispensable des insectes pour la pollinisation de cultures agricoles, par exemple d’arbres fruitiers. Selon lui, un grand nombre et une forte diversité d’insectes sont essentiels pour l’agriculture. A l’échelle mondiale, on estime à 153 milliards d’euros par an la valeur du «travail» fourni par les insectes pollinisateurs d’arbres fruitiers (Source: „Economic valuation of the vulnerability of world agriculture confronted with pollinator decline“, Gallai et al., 2016). Les insectes jouent par ailleurs un rôle tout aussi important pour préserver la fertilité du sol. «L’intérêt pour l’agriculture de protéger et conserver les insectes est évident», a insisté Bourgeois en affirmant que l’agriculture suisse est prête à prendre ses responsabilités en main.

Quand des plantes disparaissent, les abeilles dépérissent
L’urgence d’efforts supplémentaires à fournir pour élucider les raisons de la disparition des insectes a aussi été soulignée mardi par Sonia Burri-Schmassmann, présidente d’apisuisse, et Mathias Götti Limacher, vice-président. Tandis que les abeilles mellifères sont pour ainsi dire placées «sous tutelle» des apicultrices et les apiculteurs, les abeilles sauvages ont besoin d’une protection particulière, certaines espèces étant fortement spécialisées sur quelques rares plantes alimentaires. «Lorsqu’une espèce végétale disparaît, il en résulte la mort de l’espèce d’abeille sauvage respective.» D’où selon eux la nécessité de bois mort dans nos paysages.

La pollution lumineuse inutile nuit à l’homme et à l’animal
Lukas Schuler, président de Dark-Sky Switzerland, a pour sa part renvoyé aux conséquences particulièrement négatives de la lumière artificielle. Un seul réverbère réussit chaque nuit à attirer des centaines d’insectes qui tournoient sous la lumière jusqu’à mourir d’épuisement. Des études menées en Allemagne démontrent que la pollution lumineuse augmente de 2 % par an, aussi bien en intensité lumineuse que par rapport aux surfaces éclairées. Si l’introduction en 2009 des réverbères en LED a permis de baisser la consommation d’énergie, ces lampes produisent une lumière fortement bleutée. Une telle lumière a un effet quasi magnétisant sur les insectes. C’est pourquoi Dark-Sky Switzerland propose de renoncer à la lumière froide ou blanche neutre et d’utiliser en lieu et place des luminaires produisant une lumière chaude.
Les intervenants notent que l’Office fédéral de l’énergie continue malheureusement de miser sur des lampes LED qui ne tiennent pas ou insuffisamment compte de ces exigences. «Autrefois, les différences d’efficacité entre la lumière chaude et froide étaient encore essentielles. Mais aujourd’hui, il est possible de produire de la lumière chaude avec seulement 2 % de perte», a précisé Lukas Schuler. Il pense qu’il n’y a plus aucune raison pour renoncer à une lumière LED chaude. Cela profiterait d’après lui aussi en fin de compte au calme nocturne de l’homme.

Photos à libre disposition
Autres photos: www.medias.declin-des-insectes.ch

 

Autres informations

 

Parrainage:

Amis de la Nature
La Fédération Suisse des Amis de la Nature FSAN (fondée en 1905) compte environ 14'000 membres. Les Amis de la Nature s’engagent en faveur d’un traitement soigneux de la nature et de l’environnement et proposent toutes sortes d’activités dans les domaines de la randonnée, des sports de montagne, de l’écologie et de la culture.
En tant que fédération nationale, la FSAN dispose du droit de recours des associations et prend par ailleurs aussi politiquement position à propos de sujets touchant à la nature et à l’environnement. La FSAN est membre de l’Internationale des Amis de la Nature IAN et fait partie du mouvement international des Amis de la Nature.
Les maisons appartenant aux Amis de la Nature constituent l’un des principaux signes distinctifs de l’organisation. La Suisse compte environ 80 maisons de ce type qui sont ouvertes à tous, donc également aux non membres.

Dark-Sky Switzerland
L’«International Dark-Sky Association» (IDA) est localisée aux Etats-unis et fournit le cadre international aux organisations locales, généralement associées à un pays, telles que Dark-Sky Switzerland.
Dark-Sky Switzerland est membre indépendant de l’IDA et s’occupe du problème de la pollution lumineuse en Suisse. Nous sommes une association indépendante de droit suisse.
L’«International Dark-Sky Association» (IDA) è localizzata negli Stati Uniti e fornisce il quadro internazionale alle organizzazioni locali, generalmente associate ad un paese, come nel caso di Dark-Sky Switzerland.
Dark-Sky Switzerland è uno membro autonomo di l’IDA e si occupa localmente dei problemi inerenti l’inquinamento luminoso. La sezione Ticino di Dark-Sky Switzerland, nata nel 2003, si prefigge di coordinare gli sforzi atti a salvaguardare il cielo notturno ticinese.

Union Suisse des Paysans
L’union suisse des paysans représente les intérêts des 50'000 familles paysannes du pays. L’USP s’engage pour une agriculture durable, productive et respectueuse des animaux, laquelle assume ses responsabilités envers la société, mais aussi en termes de protection de l’environnement et des ressources naturelles.

Apisuisse Apisuisse est l’association faîtière de l'apiculture suisse. Elle regroupe 18'000 apiculteurs suisses membres des associations régionales, BienenSchweiz, Imkerverband der deutschen und rätoromanischen Schweiz, Société Romande d'Apiculture (SAR) et Società Ticinese di Apicoltura (STA).L'organisation faîtière a comme objectif la coordination des travaux des trois associations apicoles suisses et est l’instance à contacter pour les offices fédéraux sur les thèmes apicoles. De plus apisuisse gère le centre de compétences apiservice avec le service sanitaire apicole et le centre de compétences d’élevage.Les objectifs d’apisuisse sont la préservation des intérêts communs ainsi que les contacts avec la politique et les organisations internationales d’apiculture. En outre apisuisse est également membre de l’union internationale des associations apicoles apimondia.

 

 

Commentaires

Rédiger un nouveau commentaire