Contenu - 05.02.18 Le groupe de travail Lait poursuit ses activités

Le groupe de travail Lait poursuit ses activités

Communiqué de presse de l'Union Suisse des Paysans du 5 février 2018

Le lait, et plus précisément le prix du lait de centrale, reste une source d’inquiétude. Tel est le constat établi par le Comité de l’Union suisse des paysans, qui, dans la foulée, a également dressé le bilan des résultats obtenus par le groupe de travail Lait, réactivé l’année passée. Les membres du Comité sont d’avis que ce groupe en collaboration avec les Producteurs Suisses de Lait a contribué à améliorer le marché du lait de centrale. Au travers de ses activités, il a augmenté la transparence des prix du lait, il a sensibilisé la société et les consommateurs à la situation insoutenable sur le marché du lait de centrale et il a participé au redressement du prix indicatif et à la réduction des déductions. Entrevoyant déjà une nouvelle période sombre, le Comité a décidé que le GT Lait poursuivrait son travail en 2018. Il maintient qu’il est d'une importance capitale que les volumes de lait n'augmentent pas, comme plus aucun instrument n’existe pour éliminer d’éventuels excédents en 2018. D’un point de vue économique, il vaut mieux profiter du bon niveau des prix des vaches de boucherie. Par ailleurs et pour des raisons de crédibilité, le Comité recommande aux producteurs de renoncer à nourrir leurs bêtes avec du fourrage grossier importé.

Renseignements :

  • Martin Rufer, responsable Production, marché et écologie, tél. 078 803 45 54

Commentaires

Rédiger un nouveau commentaire