Contenu - En direct de l’USP n° 09 (29.02. - 04.03.2016)

En direct de l’USP n° 09 (29.02. - 04.03.2016)

Discussion au sommet avec la FIAL

Une discussion entre l’USP et la Fédération des Industries Alimentaires Suisses (FIAL) a montré une analyse concordante de l’état actuel du marché. Les situations du lait et du sucre ont été intensivement commentées. Par ailleurs, la décision d’analyser en commun les questions en suspens en lien avec la déclaration de provenance a été prise. Enfin, l’USP a eu l’occasion de présenter ses arguments en faveur de l’initiative pour la sécurité alimentaire.

Bataille contre les déchets abandonnés

En collaboration avec les chambres cantonales et la communauté d’intérêts pour un environnement propre (IGSU), l’USP vise depuis 2013 à une diminution du jet de déchets dans nos prés et nos champs. IGSU a, cette année, élaboré un nouveau panneau « marmotte » pour une utilisation dans les régions de montagne et les alpages. Il existe ainsi à disposition quatre panneaux différents, une affiche et une mini-brochure. Par ailleurs, l’USP met à disposition une vache « grandeur nature » avec un estomac en plexiglas (contenant du foin et des morceaux de déchets) pour les foires et autres événements. Cette semaine, les chambres cantonales ont été informées sur les activités en cours et se sont vu rappeler la journée nationale agricole de ramassage des déchets du 22 avril prochain. 

A la ferme

Depuis 2015, « A la ferme » possède son propre site internet (www.a-la-ferme.ch) avec l’objectif de s’établir comme le plus grand portail électronique de vente directe pour les produits et les services agricoles. Afin que le site reste intéressant pour les familles paysannes, l’USP est en train de planifier avec Agridea une plateforme complète contenant notamment les fiches techniques et les autres documents utiles aux domaines de la vente directe, de l’agritourisme et de l’économie familiale.

Note de la semaine

L’art. 182 de la Loi sur l’agriculture, qui existe depuis 1998, demande une meilleure coordination dans l’exécution des lois sur l’agriculture, les denrées alimentaires et les douanes ainsi qu’un office centralisé de répression des fraudes. L’USP demande depuis des années la concrétisation de cet article et, dorénavant, le Conseil fédéral semble aller dans le même sens : Il a présenté différentes variantes possibles pour la mise en place de ceci d’ici la fin de l’année 2016.