Contenu - En direct de l’USP n° 12 (20.03. – 24.03.2017)

En direct de l’USP n° 12 (20.03. – 24.03.2017)

Campagne contre les déchets sauvages

Depuis 2012, l’USP et la Communauté d’intérêts pour un monde propre (IGSU) s’engagent ensemble contre les déchets sauvages dans les zones rurales. Comme chaque année au printemps, l’USP a envoyé un e-mail à plus de 1000 communes de Suisse et les a rendues attentives à cette problématique. Un formulaire pour la commande de matériel contre les déchets sauvages (panneaux, affiches, mini-brochures) a été joint à la communication. Les panneaux le long des routes et chemins les plus fréquentés doivent rendre la population attentive aux risques que représentent les déchets abandonnés sans égards. Le matériel peut également être commandé sous www.agriculture.ch. De plus, la « vache contre les déchets sauvages » de l’USP a été présentée. Pour rappel, elle peut être mise à disposition gratuitement. Finalement, des informations sur la journée nationale Clean-Up-Day qui aura lieu en septembre ont été données. De plus, l’USP participe activement à une action de déblaiement.

Intégration – projet pour les réfugiés

Markus Ritter, président de l’USP, et Urs Schneider, directeur adjoint de l’USP, ont visité l’exploitation de la famille Ramser et ont discuté du projet d’intégration avec les participants. Markus Ramser a insisté sur l’importance d’un réel travail d’intégration. Ceci comprend l’enseignement de la langue, la formation, la confiance, la familiarisation avec les us et coutumes ainsi que le fait de pouvoir créer des liens et échanger, ceci également avec la famille d’accueil. Il ne s’agit pas uniquement de profiter de main-d’œuvre supplémentaire. Markus Ramser est convaincu, que dans beaucoup d’exploitations, les réfugiés peuvent fournir une précieuse aide et contribuer à alléger la charge de travail. Tesfu Adhanom, qui participe au projet en tant que réfugié pense que beaucoup de réfugiés seraient prêts à travailler sur des exploitations agricoles. Les représentants de l’USP ont été impressionnés par cet exemple et espèrent que davantage d’exploitations seront prêtes à offrir de telles places de travail.

Note de la semaine

Les dirigeants de Migros, menés par Herbert Bolliger, président de la direction général de la Fédération des coopératives Migros, et l’USP, mené par le président Markus Ritter, se sont rencontrés comme à leur habitude pour faire le point. La situation sur les marchés de tous les secteurs de production a été évoquée, également le marché du lait. Migros a déclaré verser l’actuel prix indicatif pour le lait A. Toutefois, selon l’USP, une amélioration des prix aux producteurs est urgente, afin de ne pas mettre en danger la production laitière dans le pays d’herbages qu’est la Suisse. Un échange a également eu lieu concernant les sujets politiques actuels. L’USP a pris connaissance avec satisfaction de l’attitude positive de Migros au sujet du contre-projet à l’initiative pour la sécurité alimentaire. Tous deux se sont mis d’accord sur le fait que le contre-projet reprend le thème de la sécurité alimentaire dans une approche globale.