Contenu - En direct de l’USP n° 13 (27.03. – 31.03.2017)

En direct de l’USP n° 13 (27.03. – 31.03.2017)

Digitalisation de l‘agriculture

Des représentants de l’USP et d’Agroscope ont échangé au sujet des activités en cours et à venir en matière de digitalisation de l’agriculture. Agroscope se concentre actuellement sur les aspects liés à la personne et notamment les possibilités offertes par les nouvelles technologies en matière de qualité du travail (p. ex. la diminution du stress). Le développement technique est de son côté moins traité. Les principaux domaines d’études sont l’économie ménagère, les herbages et les cultures spéciales. Les rôles possibles de l’USP dans ce développement ont également été abordés. Les questions liées à la propriété et à la protection des données sont également très sensibles.

Souchet comestible

En 2016, un projet national, de quatre ans, consacré au conseil agricole en matière de souchet comestible a été lancé avec la participation financière de l’USP. Les premiers résultats confirment la nécessité d’agir, notamment avec des obligations d’annonce et de lutte. Toutefois, comme les mesures de lutte ne sont pas coordonnées, le risque que certains foyers ne soient pas annoncés durant plusieurs années est important. L’USP, en collaboration avec les organisations touchées, a insisté une seconde fois par courrier auprès de la Confédération et des cantons afin qu’une lutte efficace contre ce dangereux néophyte soit enfin mise en place.

Note de la semaine

Le 30 mars dernier, Avenir Suisse a publié un document appelant entre autre à une diminution drastique du budget agricole. Selon le « laboratoire d’idées », la sécurité alimentaire peut être assurée par les importations et l’entretien du paysage pourrait être réalisé bien plus efficacement par des « jardiniers du paysages ». L’USP a tout d’abord cru qu’il s’agissait d’un poisson d’avril avant l’heure – il n’en était malheureusement rien !