Contenu - En direct de l’USP n° 48 (27.11. – 01.12.2017)

En direct de l’USP n° 48 (27.11. – 01.12.2017)

Conférence des parlementaires agricoles

Une quinzaine de parlementaires ont participé à la conférence des parlementaires agricoles organisée par l‘USP en début de session. Les objets en lien avec l’agriculture ont été discutés : les points forts ont été le budget 2018, le débat sur l’initiative sur la souveraineté alimentaire et les réactions à adopter suite à la publication du rapport du Conseil fédéral du 1er novembre.

Commission permanente „communication“

La commission permanente „communication“ de l’USP a évalué les propositions de développement de l’iden-tité visuelle et de la campagne de l’agriculture « Proches de vous. Les paysans suisses. » Elle a décidé de remplacer ce slogan par une croix paysagère avec la devise « paysan suisse ». Cette nouvelle signature sera testée auprès du public cible. Les membres de la commission ont aussi été informés sur les autres projets de la campagne de l’agriculture suisse et les tâches en cours pour améliorer la communication au sein du monde agricole. Les organisations qui le souhaitent peuvent, par exemple, recevoir la planification en cours concer-nant la communication, les prises de positions ainsi que le programme de la session avec le point de vue de l’USP sur les différents objets. Enfin, l’USP a présenté son projet « Arguments et faits sur l’agriculture ».

Journée d’information de l’USP

Depuis quelques années, l’USP programme fin novembre une journée d’information à l’intention des nouveaux collaborateurs ou membres des organisations affiliées à l’USP. A cette occasion, l’organisation de la faîtière et le travail des différents départements sont présentés. La trentaine de participants a apprécié de pouvoir mieux con-naître l’USP et ses collaborateurs. Ils ont particulièrement été impressionnés par la diversité des tâches de l’USP et l’engagement considérable de la faîtière.

Nouvelles d’AgroCleanTech

La mise à jour du bilan énergétique et climatique d’AgroCleanTech est maintenant en ligne. Le choix des branches d’exploitation est facilité et les bilans concernant les engrais de ferme, le photovoltaïque et la consommation d’électricité et de diesel sont plus proches de la pratique. De plus, des nouvelles mesures pour le recyclage des films d’ensilage et pour le variateur de fréquence pour les machines à traire ont été introduites au bilan. Cette année, AgroCleanTech a participé à Suisse Tier afin de faire connaître le nouveau programme de nids à porcelets économes en énergie. A cette occasion, les agricultrices et les agriculteurs ont eu l’opportunité d’essayer le bilan énergétique et climatique actualisé directement sur le stand. Ils ont également pu profiter de conseils en la ma-tière.

Journée carrière à la HAFL

La haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL) organise chaque année une journée carrière pour ses étudiants. Ils ont ainsi l’occasion de rencontrer de potentiels employeurs et de faire la connais-sance avec le monde du travail. L’organisation et les diverses tâches de l’USP ont été présentées lors de cette journée. Les étudiants se sont montrés intéressés et de bons contacts ont été noués.

Statistique de la semaine

L’avocat appartient à ce qu’on appelle les « superfoods » et est très tendance actuellement. L’importation d’avocats est passée de 4'102 t en 2006 à 13'826 t en 2016, soit une augmentation de 237%. Ceci donne une consommation de 1,6 kg d’avocat par habitant en 2016. Cette année-là, les plus grands pays exportateurs étaient le Chili,
le Pérou et l’Espagne. L’Espagne est d’ailleurs le seul pays d’Europe à produire des avocats. L’empreinte écologique de l’avocat est au coeur des débats à cause des besoins élevés en eau et du transport.

Note de la semaine

Suite à un reportage télévisé sur l’utilisation du glyphosate, l’USP a demandé une rectification. En réponse à cela, la rédaction du journal télévisé s’est excusée et a fait circuler l’annonce suivante : « Lors de son journal télévisé du 27 novembre, la rédaction a informé que l’autorisation d’utiliser l’herbicide controversé glyphosate a été prolongée de cinq ans dans l’UE. Pour illustrer cette nouvelle, des images montrant un champ de salades suisse traité avec des fongicides ou des insecticides ont été choisies. Ces images ne montraient pas un traitement au glyphosate. Elles ont été utilisées à mauvais escient et véhiculent une image fallacieuse. Nous tenons à préciser : en Suisse, il est interdit d’utiliser du glyphosate avant la récolte. Nous nous excusons pour cette erreur. »