Contenu - En direct de l‘USP n°31 (30.07. – 03.08.2018)

En direct de l‘USP n°31 (30.07. – 03.08.2018)

SwissSkills

Du 12 au 15 septembre, les professionnels CFC fraîchement diplômés d‘agriculteurs, de maraîchers, de viticulteurs, de cavistes et des métiers du cheval seront en lice dans le cadre du championnat professionnel national SwissSkills. Les 82 qualifiés pour chaque profession sont maintenant connus. La semaine dernière, leurs noms ont été com-muniqués dans les médias régionaux en espérant, en cette période de creux estival, que l’un ou l’autre article contribue à faire connaître ces enthousiastes jeunes professionnels agricoles.

Panneaux d’affichage contre les déchets sauvages (littering)

L’USP a abandonné son dépôt central de Gümligen, pour des questions de coûts d’envoi très élevés. Dans les jours qui viennent, les panneaux restant seront distribués aux chambres cantonales d’agriculture auprès desquelles les personnes intéressées pourront dorénavant directement retirer ce matériel. Par ailleurs, les chambres auront la possibilité de faire une commande supplémentaire une fois par année. La vache grandeur nature avec un estomac en plexiglas sur cette thématique est toujours à disposition pour des expositions ou manifestations.

Statistique de la semaine

En 2018, ce sont environ 143‘000 ha de céréales qui ont été semés pour la production de grain. Ceci représente presque 14 % de la surface agricole utile et plus de la moitié des terres assolées de Suisse. La surface céréalière a peu évolué en comparaison à l’année passée. Toutefois, cette année, en raison de la sécheresse et de la menace de manque de fourrage, une partie du maïs grain ne sera pas battu mais utilisé frais ou ensilé en plante entière pour l’affouragement.

Note de la semaine

Le 31 juillet, le président de la Confédération Alain Berset a fait, dans la bonne humeur et sans personnel de sécurité, une randonnée avec plus de 200 lecteurs de « L’Illustré » et du « Schweizer Illustrierte » dans les Préalpes fribourgeoises. De même, la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, respectivement dans les cantons de Berne et Lucerne, ont profité de cette particularité helvétique et ont déjeuné à la bonne franquette avec les autres convives pour le brunch à la ferme. Cas de figure dont un Emmanuel Macron ou un Donald Trump ne peuvent qu’imaginer en rêve ! Le brunch, les délices culinaires à base de produits de la région et la rencontre insouciante entre ville et campagne sont une image de la Suisse dont nous pouvons être fier. Encore un chaleureux merci à toutes les familles paysannes qui ont à nouveau rendu possible cette expérience pour près de 150'000 personnes !