Contenu - En direct de l’USP n°41 (08.10 – 12.10.2018)

En direct de l’USP n°41 (08.10 – 12.10.2018)

Comité

Le comité a discuté de la situation sur les différents marchés et en particulier de la situation toujours difficile du lait. Les dernières corrections de la résolution sur la PA22+ ont été apportées, en vue de l’adoption par l’assem-blée des délégués. Ce sujet va maintenant être discuté lors de la CSA et lors des séminaires régionaux. Les membres ont également analysé le résultat du vote du 23 septembre et la mise en oeuvre de l’obligation d’an-noncer et ont approuvé la signature de la déclaration sur l’encouragement des femmes dans les organisations agricoles.

Commission technique communication

Les membres de la commission technique communication ont approuvé la nécessité de sa reconstitution. La nouvelle constitution impliquera davantage des personnes issues d’associations cantonales et professionnelles actives dans le domaine de la communication. Les membres ont également discuté des améliorations à apporter à la stratégie d’association proposée par l’USP, mis sur pied un groupe de travail pour élaborer les valeurs de référence d’une stratégie de communication supplémentaire, et se sont penchés sur la relance de la communica-tion de base et le premier suivi de l’efficacité publicitaire. Enfin, la critique croissante de l’agriculture dans les médias et les moyens de la contrer a été abordée.

Lutte contre l’initiative « Eau propre »

L’USP et ses organisations membres se sont rencontrés afin de définir des messages et mesures de lutte contre l’initiative « Eau propre ». La pré-campagne, qui devrait débuter début 2019, se concentrera sur la mise en évi-dence du sens des responsabilités de l’agriculture et le travail de sensibilisation. Ceci permettra de renforcer la confiance dans l’agriculture locale, la qualité de l’eau potable et des aliments. D’autres messages et mesures sont à l’étude pour la campagne électorale de 2020. Il s’agit ensuite de montrer les conséquences d’une hypo-thèse pour le consommateur: Des prix plus élevés, moins de choix et une qualité inférieure des aliments locaux, plus d’importations et de déchets alimentaires ainsi que moins de sécurité alimentaire.

Thèmes factuels 2019

Les thèmes prévus pour 2019 pour les « Faits sur l’agriculture de l’USP », déjà présentés aux organisations membres et discutés au sein de la commission communication, sont maintenant définis : climat, analyses du cycle de vie, engrais de ferme, paiements directs et déchets alimentaires. Le thème engrais de ferme sera égale-ment proposé comme « Lockpfosten » pour la prochaine saison.

Table ronde courants vagabonds

Concernant le thème des courants vagabonds, les détenteurs d’animaux touchés, les représentants de l’industrie d’électricité, les scientifiques et d’autres intervenants ont cherché des moyens de réduire les effets négatifs des courants vagabonds sur les animaux de la ferme. Une fiche technique – qui sera publiée en janvier 2019 – montre ce dont il faut tenir compte lors de la construction pour éviter ces courants. Elle définit une valeur limite et établit une méthode de mesure uniforme. D’autres mesures ont également été définies, telles que la création d’un point de contact central pour les éleveurs concernés.

Journée nationale de vaccination contre la grippe

L’Office fédéral de la santé publique a recommandé d’effectuer la vaccination contre la grippe dans les pro-chaines semaines. Le 9 novembre 2018, il sera possible de se faire vacciner au prix réduit, recommandé de 30 francs. A l’aide du test de vaccination antigrippe, disponible sur le site www.impfengegengrippe.ch, il est pos-sible de se renseigner si le vaccin est recommandé ou non.

Statistique de la semaine

Les ventes au détail de produits alimentaires ont stagné depuis l’abolition du taux minimum de l’euro en janvier 2015; en termes nominaux, elles étaient légèrement inférieures au niveau de 2014 en août 2018, mais en termes corrigés de l’inflation et en termes réels, la baisse était encore plus prononcée. De plus, la Suisse compte actuel-lement environ 3% d’habitants de plus qu’en 2014.

Note de la semaine

Le contrôle fédéral des finances (CDF) a examiné l’aide financière accordée à diverses organisations agricoles. Sur la base d’une interprétation volontaire du nouvel article 104a de la Constitution relatif à la sécurité alimen-taire, le CDF remet en question les contributions, principalement dans le domaine de l’élevage et de la produc-tion animale. Ce qui est dérangeant, c’est que le CDF mène de facto de la politique agricole sous le couvert de son mandat de contrôle. Toutefois, il n’a pas le mandat constitutionnel ni l’expertise nécessaire pour le faire. L’USP s’engage fermement à faire en sorte que la volonté du peuple exprimée à l’art. 104a soit respectée et jus-tifiée, y compris par les autorités fédérales.