Contenu - En direct de l’USP n°44 (29.10 – 2.11.2018)

En direct de l’USP n°44 (29.10 – 2.11.2018)

Salaire minimal pour les travailleurs étrangers et nouvelles directives salariales

En agriculture, il est actuellement difficile de recruter de la main-d’œuvre étrangère, et plus généralement extra-familiale. L’USP s’est ainsi réunie avec les différents milieux concernés afin de discuter du problème. Il a été alors décidé d’augmenter le salaire mensuel minimal de CHF 35.-, soit CHF 3'270.- (+ 1,08%). Cette augmentation se base principalement sur la hausse du coût de la vie. Le salaire minimal se trouve au début des directives salariales. Celles-ci prévoient également une réévaluation de 1,08% du salaire des travailleurs qualifiés (classes de salaire 5 à 8). Ces directives jouent un rôle important dans le cadre du contrôle des exploitations par les commissions tripartites.

Groupe de travail protection des utilisateurs

Dans le cadre du Plan d’actions national sur les produits phytosanitaires, il est prévu d’améliorer la protection des utilisateurs lors de la préparation des produits, de leur application ainsi que des travaux postérieurs. Il est notamment prévu de mieux expliquer les risques. Ainsi, d’ici à février 2019, des propositions concrètes d’amélioration de la communication devront être faites. La mise en œuvre interviendra, elle, en 2020.

Formation continue obligatoire pour les utilisateurs de produits phytosanitaires

Une autre mesure du Plan d’actions national sur les produits phytosanitaires est l’introduction d’une formation continue obligatoire pour les utilisateurs. Dans ce cadre, un atelier réunissant des représentants des branches, du nouvel organe de coordination et des services de vulgarisation a eu lieu. L’USP s’y est engagée en faveur d’un système répondant aux besoins de la pratique et garantissant la protection des données.

Statistiques et évaluations

Les « statistiques et évaluations concernant l’agriculture et l’alimentation, 2017 » ont été publiées. Sur les 264 pages de l’ouvrage se trouvent 195 tableaux couvrant les statistiques de presque tous les thèmes agricoles. Il peut être commandé sous https://www.sbv-usp.ch/fr/publications/statistiques-et-evaluations pour CHF 65.-

Statistique de la semaine

La fluctuation du prix du lait s’est accentuée depuis 2007. Ainsi, les variations saisonnières ont perdu en importance alors que la volatilité à moyen et long terme s’est renforcée. Si, en janvier 2014, le prix moyen du kilo de lait de centrale était encore de 67,91 cts, il était tombé à 51,06 cts en avril 2016. Il se situait à 60,34 cts en août 2018. Les principaux facteurs influençant le prix du lait en Suisse sont le prix dans l’UE ainsi que les même faibles variations de ± 2,5 % de la production indigène.

Note de la semaine

L’application d’herbicides sur les routes, chemins et places publiques est interdite depuis 2001. Cette semaine, l’OFEV a publié une recherche concernant la mise en œuvre de cette interdiction. Celle-ci a fait ressortir l’utilisation de plus de la moitié des substances recherchées, y compris sur des surfaces où ceci est interdit. Au contraire des privés, au sein desquels 47 % des personnes interrogées disent ne jamais avoir entendu parler de cette interdiction, plus de 90 % des praticiens sont au courant. Ces chiffres prouvent que la protection des eaux ne peut être efficace que si les mesures ne sont pas concentrées uniquement sur l’agriculture.