Contenu principal

Rapport sur la situation de l'agriculture suisse

Sélectionner le thème
Sélectionner l'année
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - décembre 2017

31.12.17 | Décembre 2017 a été marqué par un temps mitigé et ponctué d’averses et de chutes de neige en abondance. La température moyenne est descendue de 0,7 degré au-dessous des normales saisonnières relevées entre 1981 et 2010. Les 3 et 4 janvier, les vents intenses et les fortes précipitations de la tempête Burglind ont balayé la Suisse. Des dégâts sont survenus surtout aux bâtiments et en forêt. Cependant, cette tempête a été bien moins violente que celles de Vivian (27.02.1990) et de Lothar (26.12.1999).

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Novembre 2017

30.11.17 | Le mois de novembre a connu plusieurs chutes de neige jusqu’en basse altitude. Dans l’ensemble, les précipitations étaient néanmoins inférieures à la moyenne dans de nombreuses régions. L’année reste donc plutôt sèche (tableau 1.2). Les températures des deux côtés des Alpes étaient légèrement supérieures à la moyenne enregistrée sur plusieurs années.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Octobre 2017

12.11.17 | Après une première décade marquée par quelques précipitations et des chutes de neiges jusqu’à 1200 mètres (le 6 octobre), un temps ensoleillé et chaud a fait son retour à partir du 10 octobre. Ce n’est qu’à partir du 21 octobre que l’arrivée d’un air moins chaud et plus humide a donné quelques précipitations. Par la suite, des afflux d'air polaire ont déterminé la météo, abaissant la limite pluie-neige à 1000 mètres. Après une nouvelle situation anticyclonique du 24 au 26, une dépression a amené de l’air de plus en plus frais et humide. Dans l’ensemble, les températures en octobre ont dépassé la norme 1981-2010 de 1,3 degré. Octobre a connu un déficit de pluie et, surtout dans le sud du pays, un temps beaucoup trop sec avec un danger marqué d’incendies de forêt.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Septembre 2017

10.10.17 | L’effectif du bétail de rente est resté pour ainsi dire stable en 2017 (-0,1 %). Le recul des vaches laitières ( 0,5 %) est compensé en grande partie par l’augmentation des autres vaches (+2,3 %). L’effectif des moutons est resté stable dans l’ensemble, pour la première fois après plusieurs années de diminution. Les chèvres et les brebis laitières augmentent (+5 %) sous l’effet de la popularité croissante des produits à base de lait de chèvre et de brebis. Le léger recul de l’effectif porcin se poursuit (-1,7 %). L’effectif des poulets de chair a continué d’augmenter (+5 %).

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Août 2017

11.09.17 | Le mois d’août 2017 se range parmi l’un des dix plus chauds des 150 dernières années dans de nombreuses régions. Les températures ont dépassé de 1,7 à 1,8 degré la norme 1981-2010. Des orages violents entre le 1er et le 2 août se sont accompagnés de précipitations importantes, de grêle et des rafales de vent qui ont atteint 190 km/h. L’arrivée d’une perturbation par l’ouest a mis fin aux températures estivales du 6 au 12 août. Un temps humide et plus frais s’est installé. Le 11 août, la limite des chutes de neige est descendue en dessous de 2000 m par endroits, et jusqu’à un demi-mètre de neige fraîche est tombé en haute montagne. Le 18 août, le passage d’un front orageux s’est accompagné de rafales atteignant jusqu’à 120 km/h. De la grêle s’est aussi abattue sur le versant nord des Alpes. Un deuxième front orageux, avec de la grêle, a traversé le pays au nord des Alpes le 24 août. L’été 2017 a été le troisième plus chaud depuis le début des mesures en 1864, après ceux de 2003 et 2015. Les annonces de dégâts causés par la grêle cette année jusqu’à la fin juin sont un peu plus nombreuses que les deux années précédentes. Le nombre d’annonces reste néanmoins inférieur à la moyenne observée sur plusieurs années (tableau 1.4).

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Juillet 2017

10.08.17 | En juillet 2017, la météo a été changeante et parfois très orageuse. Le début du mois a été frais et humide. Seul le versant sud des Alpes était très ensoleillé. Puis les températures se sont réchauffées à partir du 3 juillet pour atteindre plus de 30 degrés à de nombreux endroits. Des orages éclataient le soir. Le 8 juillet, la région de Zofingen a été touchée par de violents orages. L’équivalent de deux tiers des précipitations moyennes de juillet est tombé en l’espace de trois heures. Il y a eu de la grêle et des inondations. Le 13 juillet, le temps s’est rafraîchi dans le nord du pays, puis les températures sont remontées pour atteindre jusqu’à 34 degrés. Mais le temps est resté orageux. Un climat frais et humide s’est installé sur le versant nord des Alpes à partir du 23 juillet. Les températures moyennes durant la journée se situaient entre 3 et 5 degrés en dessous de la norme 1981-2010. En montagne, elles étaient inférieures de 5 à 7 degrés. Un puissant foehn venu du nord a soufflé sur le versant sud des Alpes, entraînant des températures entre 26 et 30 degrés.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Juin 2017

10.07.17 | Avril a été le mois des contrastes. La première quinzaine a bénéficié d’un temps doux et ensoleillé. La sécheresse qui s’est installée durant cette période a posé problème. La seconde moitié a connu une baisse des températures, accompagnée de giboulées de neige et de gelées nocturnes. Dans la nuit du 20 avril, la température minimale s’est abaissée entre -2 et -4 degrés à 2 mètres au-dessus du sol. Dans la vallée principale du Valais, les valeurs ont atteint -5,5 degrés et sur le versant sud des Alpes -1,5 à 2,5 degrés. Le froid a redoublé la nuit suivante. Sur le versant nord des Alpes, les températures ont chuté de -3 à -5 degrés, à certains endroits même encore plus bas, dans le Valais central, elles sont descendues à -5 degrés et sur le versant sud des Alpes de -1,5 à -2,5 degrés. Ces valeurs frôlent les records pour la seconde moitié du printemps, il faut en effet remonter à 1997 et 1961 pour retrouver des températures aussi basses. Le 26 avril, de l’air froid venant du nord a amené des conditions hivernales et de la neige dans le nord du pays. Les nuits de gel tardives et les chutes de neige ont touché la végétation à un moment peu propice, d’autant plus que celle-ci avait parfois déjà pris plus de deux semaines d’avance. Les cultures de maïs et de betteraves ont, suivant le stade de leur développement, également souffert du gel. Les chutes de neige tardives n’ont pas épargné les cultures de fourrage et des champs. À maints endroits, la neige a fait plier sous son poids les cultures de céréales, de colza et les hautes herbes déjà bien développées, causant ainsi de graves dommages. Il n’est à l’heure actuelle pas encore possible d’estimer l’étendue définitive des dégâts, il est toutefois à craindre que nombre d’exploitations verront leur récolte entièrement détruites dans les cultures spéciales.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - Mai 2017

11.06.17 | Le mois de mai a débuté par de fréquentes précipitations et des températures inférieures à la moyenne. Du 11 au 14 mai, un courant doux et humide du sud-ouest a apporté des averses et des orages. De la grêle est tombée le 12 mai à Bâle et sur la bordure centrale et orientale des Alpes, le 13 mai de nouveau sur la bordure des Alpes et le 14 mai en Suisse orientale. À partir du 15 mai, une zone de haute pression a permis aux températures de dépasser les 20 degrés, et de grimper dans le sud jusqu’à 28 degrés. Un air doux et humide suivi du passage d’un front froid a entraîné un temps plus frais et de nouvelles précipitations du 18 au 20 mai (graphique 1.3). Le prochain anticyclone ne s’est pas fait attendre, offrant le 21 mai des températures maximales de 26 degrés au nord et de 28 degrés au sud. Les premières canicules de l'année se sont montrées à partir du 24 mai : le mercure a ainsi dépassé 30 degrés à maints endroits. En mai, les précipitations sont dans l’ensemble demeurées en dessous à la moyenne et sont restées dans certaines régions à une température de 50 % inférieure à la norme. La vague de froid qui a sévi fin avril a pour ainsi dire réduit la longueur d’avance prise jusqu’ici par la végétation. Le mois de mai 2017 a été le troisième mois de mai le plus chaud depuis le début des mesures en 1864.

Lire la suite