Contenu principal

Non au programme d’économies injuste et unilatéral !

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 11 octobre 2023

L’Union suisse des paysans s’indigne que la Confédération fasse peser l’assainissement de ses finances sur les familles paysannes ces prochaines années.

Le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation sur l’enveloppe budgétaire 2026-2029. Il y prévoit une réduction des fonds alloués à l’agriculture de 347 millions, ce qui correspond à une diminution de 2,5 %. Pour l’Union suisse des paysans (USP), cette proposition est incompréhensible et inéquitable : les familles paysannes devront porter le poids d’une politique financière erronée alors qu’elles ne sont en rien responsables du déficit de la Confédération. Contrairement à celles de tous les autres domaines, les dépenses pour l’agriculture sont les mêmes depuis des décennies. En parallèle, les exigences associées aux paiements directs augmentent presque chaque année. Les familles paysannes doivent donc en faire toujours plus pour les recevoir. Elles doivent en outre assumer des coûts de production plus élevés, qu’elles ne peuvent pas répercuter suffisamment en raison de leur pouvoir de marché inégal. De plus, les personnes travaillant dans l’agriculture font de toute façon déjà partie d’une branche au revenu comparable trop bas. L’USP fera tout ce qui est en son pouvoir pour corriger cette proposition du Conseil fédéral.

Renseignements

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union suisse des paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Martin Rufer

Martin Rufer

Directeur de l'Union suisse des paysans

Téléphone 078 803 45 54
E-Mail martin.rufer@sbv-usp.ch

Francis Egger

Directeur adjoint Union suisse des paysans
Département économie, formation et relations internationales

Téléphone 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

En direct de l'USP
En direct de l’USP n°9-2024

04.03.24 | L'USP a lancé la consultation interne sur la révision de l'ordonnance sur les produits phytosanitaires, qui touche aux émoluments. Du point de vue de l'agriculture, cette révision rate sa cible.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pas de dépenses au détriment de l’agriculture !

03.03.24 | Le peuple suisse a approuvé la 13e rente AVS pour toutes et tous. Il accepte ainsi des dépenses annuelles supplémentaires pour le premier pilier de l’ordre de 4 à 5 milliards de francs, dont le financement reste totalement ouvert.

Lire la suite
Communiqués de presse
Un premier pas tardif pour améliorer la situation

01.03.24 | Aujourd’hui, l’Interprofession du lait a décidé d’augmenter le prix indicatif du lait de trois centimes, mais seulement à partir du troisième trimestre. L’Union suisse des paysans (USP) reconnaît qu’il s’agit là d’un premier pas. Les transformateurs et les distributeurs ont compris la gravité de la situation, dans la mesure où aucune amélioration n’était susceptible d’attiser la frustration de la base paysanne.

Lire la suite
Prises de position Finanzierung von Gebäudeschäden bei Erdbeben

27.02.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Finanzierung von Gebäudeschäden bei Erdbeben.

Lire la suite
Prises de position Angleichung der EO-Leistungen

27.02.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Angleichung der EO-Leistungen.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°8-2024

26.02.24 | L'USP a lancé la consultation interne sur la révision de l'ordonnance sur les produits phytosanitaires, qui touche aux émoluments. Du point de vue de l'agriculture, cette révision rate sa cible.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l’USP n°7-2024

20.02.24 | Le GT Affaires internationales s’est réuni lors de sa rencontre annuelle. Les politiques commerciale et européenne, la conférence ministérielle de l'OMC et les prochains accords de libre-échange ont fait l’objet de débats.

Lire la suite
Communiqués de presse
Pas question de réduire le budget agricole !

14.02.24 | Le Conseil fédéral doit rééquilibrer les finances de la Confédération. Mais au lieu d’économiser là où les dépenses augmentent, il veut faire passer entre autres l’agriculture à la caisse. À cet effet, il prévoit une réduction linéaire des dépenses faiblement liées dans le budget 2025. Pour l’Union suisse des paysans, il n’est pas question de réduire le budget agricole.

Lire la suite