Contenu principal

Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie.

Communiqué de presse du 12 octobre 2021

« Prendre ses responsabilités. S’équiper pour la vie »: telle est la devise de la campagne qu’a lancée aujourd’hui le secteur pour améliorer la couverture sociale dans l’agriculture et en particulier celle des paysannes. Les éléments clés de cette campagne sont une simple check-list pour déceler le potentiel d'amélioration et une offre gratuite de conseil accessible à tout le monde pour examiner les différentes options adaptées à la situation en vue d’une meilleure couverture sociale.

La vie et le travail à la ferme présentent des défis particuliers. Ce constat est d’autant plus vrai pour ce qui est de la charge de travail et de la collaboration avec les membres de la famille. Les femmes en particulier doivent souvent lutter sur tous les fronts dans de nombreuses exploitations. En général, ce sont elles qui s’occupent du ménage et des enfants. En plus, il n'est pas rare qu’elles exercent une activité non agricole. Elles sont aussi souvent responsables de la vente directe, de l’agritourisme et de la comptabilité, ou bien elles aident de manière régulière à l’étable ou dans les champs. Les femmes d’agriculteurs contribuent donc de manière significative au succès de la plupart des exploitations.

Comme le montrent des documents de l’Office fédéral de l’agriculture, la rémunération du travail à la ferme et la couverture sociale des paysannes ne sont pas réglementées sur nombre d’exploitations. En effet, les hommes restent dans 90 % des cas ceux qui reprennent une exploitation parentale. Après déduction des frais courants, l’argent gagné ensemble est souvent réinjecté dans l’entreprise. Les personnes qui ne perçoivent pas de salaire ont souvent une couverture sociale insuffisante. En cas de divorce, il faut composer avec le risque d’importantes pertes financières pour maintenir l’exploitation à flot. Aujourd’hui déjà, il est possible d’éviter de tragiques destins. Pour ce faire, le couple d’exploitants doit se pencher sur ces éventualités et examiner les différentes options par rapport à sa situation. C'est là qu’intervient la campagne de sensibilisation lancée aujourd'hui par l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales, l’Union suisse des paysans, les entreprises Agrisano et Prométerre.

L’objectif est que le plus grand nombre d’exploitations possible vérifient leur situation à l'aide d'une simple check-list disponible sur www.ma-situation.ch et décèlent ainsi un besoin d’amélioration. Dans ce cadre, l’accent est placé sur l’examen des domaines de l’assurance indemnités journalières, de la prévoyance risque, de la prévoyance vieillesse et du partage des revenus. Si nécessaire, des informations spécialisées sur les différents thèmes sont mises à disposition. Les exploitants remplissent la check-list de manière anonyme. À la fin, ils reçoivent une analyse de leur situation ainsi que les coordonnées d’un interlocuteur pour un entretien de conseil gratuit en assurances. Toute personne désirant profiter de ce service important pour la mise en œuvre de solutions adéquates et spécifiques à tout un chacun peut remplir un formulaire de contact.

Ce service s’adresse aussi bien aux agriculteurs qu’aux paysannes. En effet, la question de la couverture sociale concerne tout le monde. La campagne s’articule ensuite aussi autour de questions concrètes, que tout couple d'agriculteurs devrait se poser : « Que se passe-t-il si nous nous séparons un jour ? », « Que se passe-t-il si l’un de nous deux est victime d’un accident ou devient invalide ? » ou « Que faire si j’ai aussi des projets pour ma retraite ? » Un simple contrôle de sa situation et une offre de conseil accessible à tout le monde doivent permettre à la campagne lancée par le secteur d’améliorer la couverture sociale dans l’agriculture indépendamment de la politique agricole et de prévenir autant que possible les soucis financiers à la suite de tristes coups du sort.

Renseignements

Anne Challandes

Coprésidente du comité national 2x non
Tél 079 396 30 04

Markus Ritter

Markus Ritter

Président de l'Union Suisse des Paysans
Conseiller national

Téléphone 079 300 56 93
EMail markus.ritter@parl.ch

Francis Egger

Vice-directeur Union Suisse des Paysans
Département économie, formation et
relations internationales

Mobile 079 280 69 66
Email francis.egger@sbv-usp.ch

Alexandre Tuffer

Prométerre
Responsable de la communication
Av. des Jordils 1
CP 1080, 1006 Lausanne
T. +41 21 614 24 78
E-Mail: a.tuffer@prometerre.ch 

Sur le même sujet

Prises de position Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID)

05.08.22 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zum Vorentwurf des Bundesgesetzes über den elektronischen Identitätsnachweis und andere elektronische Nachweise (E-ID-Gesetz, BGEID).

Lire la suite
Prises de position Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux)

05.08.22 | Prise de position de l'Union suisse des paysans sur l'Ordonnance sur la protection des eaux (OEaux).

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n°30

02.08.22 | Les modifications d’ordonnances en lien avec les trajectoires de réduction entrent en vigueur le 1er janvier prochain. Plusieurs nouveautés concernent les PER dont l’interdiction de substances actives présentant un risque important pour les eaux de surface et/ou les eaux souterraines. Par ailleurs, de nouvelles contributions au système de production seront introduites. Certaines devant être annoncées cette année encore, il est important de se tenir informé des différentes nouveautés. Un résumé de ces changements est disponible sur https://themes.agripedia.ch/fr/.

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 29

26.07.22 | Même après 30 ans, le Brunch à la ferme du 1er août est toujours très apprécié. Les personnes qui ne savent pas encore où bruncher le jour de la fête nationale trouveront leur bonheur sur www.brunch.ch

Lire la suite
Praktikum 80 – 100 % Dauer 6 Monate

20.07.22 | Interessieren Sie sich für eine nachhaltige Nutztierhaltung in der Schweiz? Dann sind Sie bei uns richtig! Der Geschäftsbereich Viehwirtschaft in Brugg bietet ab sofort oder nach Verein-barung ein

Lire la suite
En direct de l'USP
En direct de l‘USP n° 28

18.07.22 | L’USP a élaboré une brève vue d’ensemble des besoins en nutriments des cultures suisses et de la manière dont ces besoins sont couverts (sources de nutriments). Dans un deuxième temps, les données HODUFLU ont également été analysées. Ce rapport sera mis à disposition des personnes concernées prochainement.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 06-22 : Engrais de ferme et de recyclage dans HODUFLU

11.07.22 | Depuis 2014, les quantités et les livraisons d’engrais gérées dans HODUFLU sont en augmentation. Environ deux tiers des livraisons ont lieu au sein du secteur agricole. Le tiers restant regroupe les installations de compostage et de méthanisation en tant que preneurs ou remettants. Une livraison sur cinq est intercantonale. Comme il fallait s'y attendre, les cantons ayant une densité de bétail élevée ont tendance à livrer aux cantons ayant beaucoup de terres assolées. En 2021, la quantité totale dans HODUFLU représentait 12,9 % de la quantité totale d'engrais en Suisse. Au vu de la hausse des prix des engrais minéraux, la demande en engrais de ferme et de recyclage devrait continuer à augmenter.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - juin 2022

11.07.22 | Le mois de juin 2022 a été le deuxième mois le plus chaud depuis le début des mesures en 1864. Seul le mois de juin de l'année 2003 a affiché une température moyenne encore plus élevée. Dans de nombreuses stations de mesures, les valeurs maximales journalières ont atteint de nouveaux ecords pour un mois de juin. Les précipitations totales sont restées inférieures à la moyenne sur une grande partie du territoire. Le temps sec des mois précédents a donc persisté (cf. tableau 1.2).

Lire la suite