Contenu principal

Rapport sur le marché du foin, de la paille et des produits secs

Foin

En ouverture de l’assemblée d’été de l’Association suisse des négociants en fourrages (ASNF), le président, Fabian Gut, a déclaré que le printemps humide et frais de cette année avait eu des répercussions sur le marché du foin. Les réserves de foin se sont épuisées en raison des basses températures enregistrées jusqu’en mai. « Les granges se sont vidées, mais il faut aussi en voir le bon côté : nous pouvons à nouveau les remplir à présent », a ajouté Fabian Gut. La qualité du foin est jugée satisfaisante jusqu’ici. Les prix indicatifs du foin sont maintenus au niveau de l’année dernière. 

  • Foin séché, en petites et grandes balles, départ ferme : 29 à 32 CHF les 100 kg
  • Foin non ventilé, en petites balles, départ ferme : 25 CHF les 100 kg
  • Foin non ventilé, en grandes balles, départ ferme : 18 CHF les 100 kg

Une bonne récolte en 2021 permettrait de combler le déficit, mais en cas de récolte moyenne, les pertes subies en avril risqueraient de se faire sentir en automne.

Paille

Les réserves de paille sont, elles aussi, épuisées. La France a eu une mauvaise récolte en 2020, mais elle disposait encore de réserves de 2019, faute de quoi de grandes quantités de paille auraient été retirées du marché européen. Les échanges ont été bons pendant l’hiver et jusqu’en mai, a relevé le président de l’ASNF. Étant donné que les prix de la paille provoquent bien des remous, le comité a convenu d’une fourchette de prix pour le prix indicatif.

  • Grandes balles, départ ferme : 10 à 12 CHF les 100 kg
  • Petites balles, départ ferme : 14 à 16 CHF les 100 kg
  • Récoltée en andains (récolte 2021), 5 CHF les 100 kg

Pour le transport, l’augmentation au 1er juillet de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) pèsera dans la balance en fonction de l’âge du parc automobile. Cette mesure vise à transférer encore plus de marchandises de la route vers le rail dans le trafic transalpin. Les camions Euro 4 et Euro 5 vont passer de la catégorie moyenne à la catégorie la plus chère de la RPLP. Selon l’Office fédéral des transports, ce changement concernera dix à vingt pour cent des capacités de transport de marchandises par la route.

Produits secs

Alors que d’importantes quantités de bouchons de maïs étaient encore disponibles en avril, les stocks ont quelque peu diminué en mai.  Le président de l’ASNF a précisé que des produits sont encore disponibles à l’heure actuelle. Dans le cas des betteraves sucrières, l’interdiction du traitement au Gaucho en 2020 s’est traduite par une propagation plus importante de la jaunisse virale. Ces infestations ont entraîné une baisse des rendements et, partant, un recul des quantités disponibles de pulpes de betteraves sucrières. 

Bio Suisse : 100 % de fourrage grossier bio suisse dès 2022

À partir de 2022, les exploitations Bourgeon de Suisse ne devront utiliser que des fourrages grossiers bio suisses. Les négociants en fourrages se demandent à quel moment la mise en place de chaînes d’approvisionnement devient rentable et dans quelle mesure les quantités manquantes sont comblées par des autorisations spéciales. « Nous sommes impatients de voir comment les nouvelles directives d’affouragement de Bio Suisse vont modifier le marché », a lancé Fabian Gut. 

Katharina Scheuner

Katharina Scheuner

Belpstrasse 26, 3007 Bern
katharina.scheuner@sbv-usp.ch   
Département Communication et services internes
Division Communication

Sur le même sujet

Communiqués de presse
L'agroforesterie – une solution fructueuse pour le paysage rural proche de la nature et l'agriculture productrice!

25.05.23 | De jeunes pommiers et poiriers en longues rangées – où s’insèrent des bandes de céréales ou d’herbages et même des poules de plein air qui picorent et grattent l'herbe autour de leurs poulaillers mobiles: voilà le projet d'agroforesterie de Rümlisberg dans la commune bernoise de Schwarzenburg. Un lieu idéal pour présenter les exigences distinctes, mais parfaitement compatibles, de l'Union Suisse des Paysans (USP) et du Fonds Suisse pour le Paysage (FSP) en matière de projets agroforestiers.

Lire la suite
Communiqués de presse
Promotion de la biodiversité : l’agriculture suisse est championne

22.05.23 | Le monde fête aujourd’hui la Journée internationale de la diversité biologique. Pour l’agriculture suisse aussi, préserver et promouvoir la biodiversité revêt une importance majeure. Voilà pourquoi les familles paysannes s’investissent avec autant de zèle en sa faveur.

Lire la suite
Communiqués de presse
Un partenaire solide : l'Union suisse des paysans est désormais membre de l'association ERDE Suisse

15.05.23 | ERDE Suisse se réjouit de l'adhésion de l'Union suisse des paysans (USP), l'organisation faîtière de l'agriculture suisse, en tant que dernier membre de l'association.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 04-23 : Bilan fourrager 2021

10.05.23 | En 2021, les aliments fourragers disponibles ont augmenté de 0,6 % par rapport à l’année précédente, se hissant à 7'773'000 tonnes de matière sèche. Les fourrages commercialisables sont principalement des aliments concentrés : un total de 1'817'000 tonnes étaient disponibles au cours de l’année sous revue. Les produits non commercialisables sont surtout constitués de fourrages de base, dont la quasi-totalité est destinée à l’alimentation du bétail consommant du fourrage grossier. En 2021, pas moins de 5'956'000 tonnes d’aliments pour animaux, soit 76,6 % de la consommation totale, appartenaient à cette catégorie. Cette même année, la part de la production intérieure par rapport au fourrage total disponible a reculé à 83,7 %. Les mauvaises conditions météorologiques de 2021 ont entraîné des conditions de production difficiles et des rendements inférieurs à ceux de l'année précédente.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - avril 2023

10.05.23 | La météo d’avril s’est montrée froide et changeante. Dans les Alpes, la neige est parfois tombée en abondance, et la température moyenne sur l’ensemble du pays a été inférieure de 1,1 degré à la norme 1991-2020. En conséquence, il n’est resté que peu de place au soleil printanier. L’absence de précipitations au sud des Alpes s’est poursuivie au cours des deux premiers tiers du mois, et le temps est resté très sec. L’avance marquée qu’avait prise en mars le développement des plantes de printemps a été freinée par la fraîcheur d’avril. La floraison et le déploiement des feuilles se sont ainsi de nouveau retrouvés dans la moyenne pluriannuelle.

Lire la suite
Communiqués de presse
L'Union suisse des paysans soutient le projet de réforme de la formation agricole initiale

20.04.23 | La Chambre suisse d’agriculture soutient la proposition de l'OrTra AgriAliForm de maintenir en principe la durée de la formation agricole initiale à trois ans et de la renforcer par une quatrième année facultative. Les futur∙e∙s agriculteurs et agricultrices profiteront ainsi d’outils encore plus adéquats pour faire face aux défis croissants de leur profession.

Lire la suite
Communiqués de presse
L’école à la ferme franchit la barre des 60 000 élèves

18.04.23 | Le projet d’apprentissage extrascolaire L’école à la ferme (ÉàF) est dans l’air du temps. En témoigne d’ailleurs l’augmentation annuelle du nombre d’élèves. En 2022, le projet a franchi pour la première fois la barre des 60 000 enfants à avoir reçu un enseignement actif dans l’une des plus de 400 exploitations prestataires. Suite à ce nouveau record, Jakob Lütolf, membre du Comité de l’Union suisse des paysans, reprendra cet été les rênes du Forum national ÉàF.

Lire la suite
Communiqués de presse
La nourriture ne creuse pas de trou béant dans le budget des ménages

18.04.23 | Au cours des douze derniers mois, les denrées alimentaires se sont renchéries de 6,7 % en moyenne. Ce renchérissement découle de la hausse des prix à tous les niveaux. Parallèlement, la nourriture reste bon marché et représente une part des dépenses totales plus faible que presque nulle part ailleurs.

Lire la suite