Contenu principal

Réjouissant : le Conseil des Etats déclare la guerre aux déchets !

Communiqué de presse de l’Union suisse des paysans du 03 juin 2020

Les déchets négligemment jetés le long des routes et des chemins constituent un problème majeur pour de nombreuses familles paysannes et mettent en danger la santé des animaux. L'Union suisse des paysans se réjouit donc du soutien apporté par le Conseil des Etats à la motion " Lutter efficacement contre l’abandon de déchets". Cette motion charge le Conseil fédéral d'envisager des mesures efficaces afin d’endiguer ce problème croissant. Les déchets abandonnés dans les prairies et les champs signifient beaucoup de travail de nettoyage pour les familles paysannes. En particulier dans les hautes herbes, les déchets non découverts constituent une menace pour la santé animale. En fauchant et en conditionnant l'herbe, les déchets sont déchiquetés et parviennent ainsi dans le fourrage en tant que corps étrangers. De plus, les parties dures des déchets peuvent endommager les machines agricoles. Les mégots de cigarettes ou le plastique sont également pratiquement indestructibles et polluent la nature et les sols pendant des décennies. L’USP considère donc qu'il est important que la Confédération s'attaque au problème des déchets sauvages au niveau national. Elle est elle-même active dans le domaine de la sensibilisation depuis de nombreuses années, mais l'expérience montre que cela n’est pas suffisant.

Renseignements

Hannah von Ballmoos-Hofer

Union Suisse des Paysans
Département Production, marché et écologie
Responsable Division Energie et environnement

Téléphone     056 462 50 06 
EMail             hannah.vonballmoos@sbv-usp.ch 

Diane Gossin

Union Suisse des Paysans
Département Production, marché et écologie
Division Energie et environnement

Téléphone 056 462 50 11 / 076 499 35 99
EMail diane.gossin@sbv-usp.ch

Sur le même sujet

Prises de position La révision partielle de la loi sur l’approvisionnement du pays (RS 531)

25.03.24 | Prise de position de l'USP sur la révision partielle de la loi sur l’approvisionnement du pays (RS 531).

Lire la suite
Prises de position Änderung des HMG

20.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Änderung des HMG.

Lire la suite
Prises de position Totalrevision der Pflanzenschutzmittelverordnung und zur Revision der Gebührenverordnung

18.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Totalrevision der Pflanzenschutzmittelverordnung und zur Revision der Gebührenverordnung.

Lire la suite
Prises de position Tierschutzverordnung und weiteren Verordnungen im Tierschutzbereich

14.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Tierschutzverordnung und weiteren Verordnungen im Tierschutzbereich.

Lire la suite
Prises de position Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten

13.03.24 | Stellungnahme des Schweizer Bauernverbands zur Teilrevision des AHVG betreff Anpassung Hinterlassenenrenten.

Lire la suite
Communiqués de presse
Plus de 2’200 tonnes de plastiques agricoles collectées

13.03.24 | Mars 2024 - Un monitoring officiel le confirme: le système de recyclage des plastiques agricoles, ERDE Suisse, a collecté un total de 2’200 tonnes de plastiques en 2023. Cela représente une augmentation significative par rapport à l'année 2022, au cours de laquelle 1’800 tonnes de plastiques agricoles avaient été collectées.

Lire la suite
Communiqués de presse
digiFLUX: impossible à mettre en œuvre en l'état

12.03.24 | L'initiative parlementaire 19.475 prévoit une obligation de communication concernant les produits phytosanitaires et les éléments fertilisants. Elle crée la transparence sur le recours aux produits phytosanitaires dans l’agriculture et les autres secteurs également. La mise en œuvre pratique - telle qu'elle est actuellement envisagée avec digiFLUX - est toutefois inutilement coûteuse et compliquée. Des adaptations fondamentales sont nécessaires.

Lire la suite
Communiqués de presse
Le Conseil des Etats souhaite renforcer la promotion des vins suisses

12.03.24 | La chambre haute donne un signal fort en reconnaissant la nécessité d’augmenter les moyens destinés à la promotion des vins suisses à 9 millions par année. Une lutte à armes égales face à la concurrence européenne et leur dizaine de millions d'euros engagés sur le marché suisse est essentielle. Autre avancée positive pour la branche, l’introduction d’une réserve climatique pour les vins suisses est saluée.

Lire la suite