Contenu principal

Semaine 01/2021

Suite à la diminution de l’effectif bovin, les abattages de vaches déclinent de plus en plus. Ainsi, la production de viande de vache diminue. Au cours des dernières dix années, la production a diminué en moyenne de 0,9 % par an. La conversion à l’élevage de vaches mères avec une durée de vie plus longue et l’optimisation de la production laitière (durée de vie plus longue, diminution de l’élevage) renforcent cette évolution. A court terme, la sécheresse de 2018 et le manque de fourrages consécutif ont amené une augmentation des abattages à partir du deuxième semestre 2018 jusqu’à la fin du premier semestre 2019. Entre temps, les prix se sont redressés et les agriculteurs peuvent s’attendre à bénéficier de prix favorables dans l’avenir.