Contenu principal

Semaine 05/2021

L’effectif de vaches mères continue à grimper. Pour cette raison, plus de jeunes taureaux, bœufs et génisses sont engraissés, la plupart du temps au pâturage. En 2020, un tiers de tous les taureaux, bœufs et génisses abattus étaient à l’âge de 8 à 12 mois. La part à la production de viande est plus petite avec une valeur de 29 %, suite au poids à l’abattage moins élevé de ces animaux. Par contre, les abattages de taureaux et de génisses à l’âge au- dessus de 12 mois sont en stagnation. Suite à la propagation de l’engraissement au pâturage, la part des bœufs augmente. En 2020, 31 % des sujets mâles abattus étaient des bœufs.