Contenu principal

Semaine 22-2022

La vague de renchérissement n’a pas encore atteint les prix des denrées alimentaires dans le commerce de détail. Les prix touchés par les exploitations agricoles pour leurs produits n’ont que peu bougé jusqu’à ce jour. Ceci n’a guère été possible comme les récoltes en production végétale sont juste en train de débuter. Par contre, les prix des agents de la production agricole ont nettement augmenté, surtout les prix des engrais, de l’énergie (y compris les carburants) et des fourrages. Au mois d’avril 2022, l’indice des prix d’achat des agents de la produc-tion agricole était à 112,2 points (décembre 2020 = 100) et a ainsi augmenté de 10,4 % par rapport au niveau du mois d’avril 2021. Ceci engendre des frais supplémentaires de 900 millions de francs estimés pour l’agriculture au cours de l’exercice actuelle. Une nette augmentation des prix pour les produits agricoles sera nécessaire, sinon le revenu des agriculteurs et des agricultrices va reculer de manière importante.