Contenu principal

Semaine 35/2020

Selon des premières estimations, les terres ouvertes biologiques devraient augmenter de 23 722 hectares en l’an 2019 à 25 500 jusqu’à 25 850 hectares en l’an 2000. Ainsi, la part des terres ouvertes biologiques grimpe de 8,7 % à environ 9,4 %. Par ceci, la part bio augmente nettement, mais elle reste en dessous de la part de la production biologique par rapport à la surface agricole utile totale. En l’an 2019, cette part s’élevait à 16,3 %. En chiffres absolus, les surfaces biologiques de blé et de maïs grain connaissent la plus forte progression.