Contenu principal

Semaine 39-2022

Ces dernières années, les importations de grains et de farine de céréales se sont développées de façon constante. Elles correspondent à peu près à une énergie alimentaire de 3000 térajoules par an. Par contre, les importations de produits céréaliers transformés (surtout des positions du chapitre douanier 19) ont manifesté une croissance constante. Au cours des dix dernières années, l’augmentation en termes d’énergie alimentaire a at-teint presque 50 %. La protection à la frontière est minime pour les produits transformés en comparaison avec celle des produits non ou peu transformés. Les produits transformés peuvent être importés et vendus à un prix bon marché. Ainsi, ils mettent sous pression la production indigène et surtout le secteur de transformation. Des initiatives pour une transformation locale des céréales indigènes et des garanties de provenance peuvent remé-dier à cet effet. Quant aux produits de boulangerie, la marque « pain suisse » garantie déjà pour une origine suisse des produits.