Contenu principal

Statistique de la semaine

Sélectionner le thème
Sélectionner l'année
Statistique de la semaine
Semaine 37/2020

11.09.20 | L’azote disponible pour la fertilisation (2018 : 181 100 tonnes) provient à 70 % de la production animale. Les en-grais minéraux fournissent une part de 26 %. D’autres sources, comme par ex. le compost, ont peu d’importance.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 35/2020

28.08.20 | Selon des premières estimations, les terres ouvertes biologiques devraient augmenter de 23 722 hectares en l’an 2019 à 25 500 jusqu’à 25 850 hectares en l’an 2000. Ainsi, la part des terres ouvertes biologiques grimpe de 8,7 % à environ 9,4 %. Par ceci, la part bio augmente nettement, mais elle reste en dessous de la part de la production biologique par rapport à la surface agricole utile totale. En l’an 2019, cette part s’élevait à 16,3 %. En chiffres absolus, les surfaces biologiques de blé et de maïs grain connaissent la plus forte progression.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 34/2020

21.08.20 | Cette année, la surface des céréales fourragère augmente nettement et ceci pour la première fois depuis 2005/2006. Par contre, la surface des céréales destinées à l’alimentation humaine diminue nettement pour la première fois depuis longtemps. Agristat estime l’augmentation de la surface des céréales fourragère à 9,2 % et la diminution de la surface des céréales destinées à l’alimentation humaine à -5,6 %. Ainsi, la surface céréalière totale devrait augmenter de 0,6 % à 142 300 hectares.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 33/2020

14.08.20 | La surface cultivée avec des pommes de terre a diminué nettement jusqu’en 2008. Ensuite, elle était assez stable autour de 11 000 hectares. Le nombre des cultivateurs a diminué plus fortement au cours des dernières 20 années. Il est tombé de 13 280 à 4219 exploitations ou de 5,6 % par an. Ainsi, la surface moyenne cultivée par exploitation a plus que doublé depuis 1999. En 2019, elle se situait à 2,6 hectares. La production totale de pommes de terre a diminué pendant cette période de 1,2 % par an (tendance à long terme). En 2019, elle se situait à 414 337 tonnes.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 32/2020

07.08.20 | Entre l’an 2000 et l’an 2019, le nombre d’exploitations porcines a diminué de 15 347 à 5821 exploitations. Ceci correspond à une diminution de 5,0 % par an. Dans la même période, la production moyenne de viande par exploi-tation a augmenté de 14,7 tonnes de poids mort à 37,9 tonnes de poids mort et ainsi de 5,1 % par an. En même temps, la production totale a légèrement régressé, de 224 829 à 220 818 tonnes.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 30/2020

27.07.20 | Les chefs et cheffes des exploitations agricoles sont toujours plus âgés. En l’an 2019, 60 % étaient âgés de 50 ans et plus. En l’an 2010, la même classe d’âge comprenait 49 % et en l’an 2000 44 % seulement. Cependant, l’âge des chefs d’exploitation ne paraît pas influencer les mutations structurelles. Le recul du nombre d’exploitations s’est plutôt ralenti ces dernières années. Eventuellement, les chefs d’exploitation restent jusqu’à la retraite sur l’exploitation, comme il est de plus en plus difficile de trouver un nouveau poste de travail à la fin de la carrière professionnelle.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 29/2020

17.07.20 | Le prix du pétrole explique environ 2/3 de la variance de l’indice des prix d’achat des agents de production agri-cole. En d’autres termes, le renchérissement des agents de production agricole montre une forte relation avec le prix du pétrole. En l’an 2020, l’agriculture profite d’une évolution très favorable du prix du pétrole.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 28/2020

10.07.20 | Au mois d’avril 2020, les importations de fruits ont augmenté de 32 % par rapport au mois d’avril 2019. Au mois de mai, la différence s’élevait encore à 14 %, au mois de mars à 15 %. Au deuxième semestre 2017 et au premier semestre 2018 déjà, une grande quantité de fruits a été importée. A cette époque-là, la mauvaise récolte indigène de l’an 2017 en était la cause. Qu’est-ce qui a fait augmenter les importations plus dans l’année en cours: la suppression de la gastronomie ou celle du tourisme d’achat ? Est-ce que les Suisses ont suivi un régime plus saine durant le confinement ?

Lire la suite