Contenu principal

Statistique laitière de la Suisse 2019

Communiqué de presse d’Agristat du 31 août 2020

En collaboration avec la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL, TSM Fiduciaire Sàrl, l’Interprofession du Lait (IP Lait) et Switzerland Cheese Marketing SA (SCM), Agristat vient de sortir l’édition 2019 de la publication annuelle « Statistique laitière de la Suisse ».

La « Statistique laitière de la Suisse 2019 » est disponible. Elle contient 85 tableaux avec les données les plus récentes sur la production laitière, la transformation du lait, le commerce extérieur, l’évolution des prix et de la consommation de lait et de produits laitiers en Suisse, ainsi que des comparaisons internationales. 46 graphiques et schémas en couleur illustrent les corrélations et facilitent la compréhension des chiffres. Les textes introductifs de chaque chapitre fournissent en outre des informations de fond importantes. La publication de 104 pages est entièrement bilingue (français et allemand). Pour qui s’intéresse au lait – que ce soit en tant que producteur, transformateur, consommateur ou pour toute autre raison – cette statistique représente une mine d’informations sur l’économie laitière suisse.

La publication est disponible en téléchargement gratuit comme PDF sur www.agristat.ch | Statistique laitière.

Renseignements

Lena Obrist

Lena Obrist

Union Suisse des Paysans
Agristat

Telefon 056 462 54 41
E-Mail lena.obrist@sbv-usp.ch

Daniel Erdin

Daniel Erdin

Union suisse des paysans
Responsable d’Agristat

Téléphone 056 462 54 41
Email daniel.erdin@agristat.ch

Sur le même sujet

Statistique de la semaine
Semaine 51/2020

18.12.20 | Les céréales et le sucre sont de loin les produits les plus importants de la production végétale suisse en vue de l’approvisionnement en denrées alimentaires. Par rapport à la consommation totale d’énergie alimentaire par la population suisse de 39 512 térajoules en 2019, les céréales indigènes ont livré un apport de 4398 térajoules, correspondant à 11,1 %. Quant aux betteraves sucrières, un apport de 3472 térajoules correspond à 8,8 %. L’apport des céréales a été assez constant durant ces dernières années, à l’exception de la mauvaise récolte en l’an 2016. Par contre, l’apport des betteraves a diminué. Certes, le recul des surfaces a pu être stoppé en 2020, mais des maladies comme le syndrome basse richesse et la jaunisse virale ont entravé les rendements et le taux en sucre des betteraves. Ainsi, un renversement de la tendance ne se produira pas en 2020.

Lire la suite
Communiqués de presse
Les règles « Swissness » ont fait leurs preuves

18.12.20 | Le Conseil fédéral a décidé de maintenir les critères introduits en 2017 pour l’indication de la provenance suisse. L’Union suisse des paysans salue cette décision.

Lire la suite
AGRISTAT Actuel
Agristat « Actuel » 11-20 : Bilan alimentaire 2019 (BA)

11.12.20 | Malgré des quantités de production relativement faibles, la consommation alimentaire de 2019 s’est révélée quelque peu supérieure à celle de l’année d’avant. C’est surtout l’augmentation des importations qui a permis de couvrir la demande supplémentaire. Par conséquent, le rapport entre la production indigène et la consommation s’est montré faible (57 %). Chacun d’entre nous consomme moins de nourriture qu’il y a douze ans. Par ailleurs, nous renonçons de plus en plus aux aliments d’origine animale. De plus, la population commence à se détourner des glucides pour privilégier les graisses, principalement végétales.

Lire la suite
Rapports de situation Rapport sur la situation de l'agriculture suisse - novembre

11.12.20 | Novembre 2020 s’est montré très doux, ensoleillé et sec. Sur le versant sud des Alpes, ce fut l’un des mois de novembre les plus secs depuis un siècle. À l’échelle du pays, il n’est tombé que 20 % de la pluie de la norme 1981-2010. La température moyenne a dépassé de 2,6 degrés la norme 1981-2010. Ces dernières années, seuls les mois de novembre 2014 et 2015 ont été plus chauds. Ce n’est que le 19 novembre qu’un front froid est venu chasser l’anticyclone, entraînant des chutes de neige à moins de 1000 mètres sur le nord du pays. La baisse de température du 19 novembre ressort bien dans le graphique lié au tableau 1.3. Le Plateau suisse s’est souvent retrouvé sous le brouillard en raison des hautes pressions. La pluviométrie n’a atteint que 60 % de la norme pendant tout l’automne, les seules précipitations abondantes étant tombées en octobre.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 50/2020

11.12.20 | La consommation par habitant de denrées alimentaires a baissé de 13 387 kilojoules en 2007 à 12 573 kilojoules en 2019, ce qui correspond à une diminution de 6,1 %. Le tourisme d’achat, qui n’est pas enregistré dans le bilan alimentaire ne peut pas être la seule raison pour cette diminution. Le vieillissement de la population et la baisse de l’activité physique sont d’autres raisons possibles. En chiffres absolus, la consommation de denrées alimen-taires végétales (-463 kJ) a diminué plus fortement que celle de denrées alimentaires animales (-351 kJ). Par contre, en chiffres relatifs, la diminution de la consommation de denrées alimentaires animales (-8,6 %) a procédé plus vite que celle de denrées alimentaires animales (-5,0 %).

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 49/2020

04.12.20 | La consommation par habitant de denrées alimentaires a baissé de 13 387 kilojoules en 2007 à 12 573 kilojoules en 2019, ce qui correspond à une diminution de 6,1 %. Le tourisme d’achat, qui n’est pas enregistré dans le bilan alimentaire ne peut pas être la seule raison pour cette diminution. Le vieillissement de la population et la baisse de l’activité physique sont d’autres raisons possibles. En chiffres absolus, la consommation de denrées alimen-taires végétales (-463 kJ) a diminué plus fortement que celle de denrées alimentaires animales (-351 kJ). Par contre, en chiffres relatifs, la diminution de la consommation de denrées alimentaires animales (-8,6 %) a procédé plus vite que celle de denrées alimentaires animales (-5,0 %).

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 48/2020

27.11.20 | Si l’on répartit le bilan alimentaire (BA) selon les étages de la pyramide alimentaire suisse, on constate quelques différences : Dans le bilan alimentaire, on ne trouve ni le sel ni l’eau. Par contre, la pyramide courante ne connaît pas l’alcool. Dans le BA, les aliments sont groupés selon les matières premières et on ne trouve ni les pommes chips ni le chocolat. Selon le BA, ils font partie des pommes de terre et des stimulants. La poudre de lait, utilisée pour la fabrication du chocolat, est classée comme produit laitier. Quand même, on peut noter de nombreux points communs. A l’exception de l’étage le plus élevé, une vraie pyramide prend forme selon la quantité. Selon l’énergie, les quatre étages supérieurs livrent un apport comparable, pendant que l’apport des fruits et des lé-gumes est nettement plus modeste, malgré la quantité élevée. Mais dans l’alimentation, la quantité et l’énergie ne suffisent pas au bonheur.

Lire la suite
Statistique de la semaine
Semaine 47/2020

20.11.20 | La viande de mouton ou plutôt d’agneau ne fournit que 2,2 % de la consommation de viande de la population suisse. En l’an 2018, la part de la production indigène s’élevait à 48 %. Ces dernières années, la faible part indi-gène a permis une augmentation de la production indigène avec une amélioration des prix à la production en pa-rallèle. Depuis 2019, la production est stagnante ce qui a amené une nouvelle amélioration des prix à la produc-tion. Dans le graphique, les valeurs calculées sur 12 mois sont affichées afin de montrer la tendance sans les va-riations saisonnières.

Lire la suite